Les fédérales 1, 2 et 3 étaient sur le pont le week-end dernier. Dans cette dernière ligne droite qui mènera vers la qualif, la maintien ou la relégation, chaque point pris ou perdu compte double. D’où ce debrief complet pour vous permettre de bien suivre les enjeux à venir… (par Wildon et David Campese)

FÉDÉRALE 1

Poule 1

Ce qu’il faut retenir, c’est que le rugby normando-breton se porte aussi bien que le rugby girondin va mal dans cette poule 1. Même s’ils ont dû s’employer pour battre Cognac, les Vikings de Rouen restent plus que jamais leaders de leur groupe en affichant la forme insolente de 18 victoires en autant de matchs. Nantes a littéralement cartonné Niort (14-40) alors que Rennes s’est incliné à Trélissac. Le SAT ayant tout donné pour l’emporter. Il n’en reste pas moins qu’avec Rouen en tête, Nantes 4e et Rennes 6e, les trois clubs de Normandie et de Bretagne font 100%, pour le moment, pour la qualification pour les play-offs, à quatre journées de la fin.

On retiendra aussi, et à l’inverse, que les trois clubs girondins vont si mal qu’ils occupent les trois dernières places du classement. Si c’est d’ores et déjà plié pour Saint-Médard en Jalles (sur et en dehors du terrain), Langon et Arcachon vont devoir cravacher jusqu’au bout pour sauver leur peau dans l’élite amatrice du rugby français. Pour cela, il faudra le Bassin marche sur Rennes et Langon…Suresnes dès dimanche.

53392880_10213291018251939_205954741383987200_n
Duel les yeux dans les yeux entre Rennes et Trélissac. C’est le “petit poucet” qui a gardé la tête haute jusqu’au bout finalement (photo SAT)

Langon 27-33 Bergerac
Trélissac 23-19 Rennes
Bassin d’Arcachon 11-17 Dax
Rouen 14-13 Cognac
Niort 12-38 Nantes
Suresnes 38-26 Saint-Médard

Le match à suivre dimanche prochain : Cognac – Trélissac

F1 P1

Poule 2

Ce qu’il faut retenir, c’est le monumental carton d’Albi sur Anglet (52-0) même si l’on sait que c’est (très) compliqué de venir jouer en terre albigeoise. On retiendra aussi que St Jean de Luz, Tarbes et Tyrosse ont fait le job alors que Lavaur a été accroché sur son pré par Lannemezan. Le CAL est décidément en grande forme dans cette dernière ligne droite et voit le spectre de la relégation s’éloigner un peu plus.

On retiendra aussi la bonne opération de Marmande qui, en tapant Nafarroa, laisse toujours ouverte la porte aux play-offs, ce qui n’était pas une évidence en début de saison. Comme quoi, rien n’est joué d’avance, ni même les places de relégation par ailleurs où rien n’est décidé pour les cinq équipes classées de la 8e à la dernière place. Les paris sont toujours ouverts, mais on ne se risque à aucun pronostic tant l’incertitude a du bon.

En revanche, on prend le pari qu’il y aura beaucoup de monde pour assister au derby basque : Anglet-St Jean de Luz !

53500002_2364230667142217_1972630126310981632_o
Les Lannemazenais ont eu la belle surprise de trouver à leur retour en bus depuis Lavaur, un très beau buffet. Pas de doute,  un match nul et un bon repas, ça CAL (photo club)

Marmande 49-13 Nafarroa
Albi 52-0 Anglet
Tyrosse 22-3 Oloron
Tarbes 34-27 Valence d’Agen
Lavaur 16-16 Lannemezan
Saint Jean de Luz 26-16 Bagnères

Le match à suivre dimanche prochain : Anglet – St Jean de Luz

F1 P2

Poule 3

Ce qu’il faut retenir, c’est que Saint-Sulpice a mis au supplice la légende narbonnaise sur les bords de la Lèze. Ceci étant dit, les Audois nous ont habitué à mailler et démailler leur tricot orange et noir depuis le début de la saison. Sans que cela ne remette en cause la victoire au courage et au forceps de l’USSS. A ce rythme, une possible qualification pour les play-offs n’aura plus rien d’un hasard ou d’un coup de bol.

On retiendra aussi la défaite à domicile de Nîmes, battu par Aubenas, et les victoires (logiques) de Valence-Romans et de Blagnac. A noter celle de Fleurance contre Graulhet, dans le match de derniers de la classe. Si rien n’est joué, tout en ayant un match en moins encore à jouer, les Gersois ont pris quelque distance, et un peu plus qu’une option, avec l’unique place de relégable qui pourrait bien échoir, de manière définitive, aux finalistes du Challenge Du-Manoir 1976. Narbonne, Graulhet… les jeunes n’ont plus le sens des convenances…

USSS narbonne 03 19 (5)
Narbonne a marché sur un fil à Saint-Sulpice (photo C. Fabriès)

Saint Sulpice sur Lèze 16-13 Narbonne
Nîmes 6-16 Aubenas
Castanet 3-29 Blagnac
Fleurance 38-32 Graulhet
Valence Romans 61-0 Cérét

Le match à suivre dimanche prochain : Blagnac – Nîmes

F1 P3

Poule 4

Ce qu’il faut retenir, c’est la grosse surprise qui a vu la victoire de Grasse (lanterne rouge) devant Nice (3e) d’un tout petit point. Si cela ne changera pas la destinée des Niçois dans ce championnat, il faut reconnaître qu’elle fait (un peu) désordre. Par contre, elle laisse Grasse toujours vivant dans la course au maintien d’autant que Bédarrides-Châteauneuf a été battu sur sa pelouse par Dijon. Les Bourguignons, eux, continuent de tracer leur route en ayant signé une quinzième victoire en dix-huit rencontres, mais surtout en restant devant des « cylindrées » telles que Bourgoin-Jallieu (2e) et Nice (3e).

On retiendra enfin le spectaculaire match nul entre Chambéry et Mâcon (30-30) avec l’idée que les spectateurs ont dû méchamment stresser mais surtout se régaler ! Les velléités offensives étaient manifestement à l’honneur dans cette poule, puisque Beaunes, sous de bons auspices, a réussi à venir à bout de Vienne dans une valse d’essais, et trois petits points d’écart au final. Le derby de la peur est revenu à Hyères sur la Seyne… du Var. Le RCHCC enfonce un peu plus son voisin dans le doute et la peur de la relégation…

53821026_10157026946026081_6190487104191987712_n
Le RCHCC a affiché sa solidarité sur le terrain pour venir à bout de la Seyne, puis en dehors en ayant une pensée pour le petit Loulou de la Valette

Villeurbanne 6-15 Bourgoin
La Seyne 12-19 Hyères
CS Beaunois 29-26 Vienne
Chambéry 30-30 Macon
Bedarrides 14-39 Dijon
Grasse 30-29 Nice

Le match à suivre dimanche prochain : Nice -Dijon

f1 p4

 



FÉDÉRALE 2

Poule 4

Ce qu’il faut retenir, c’est le beau gadin de Châteaurenard au pied du vieux château de Gruissan. Bien malin qui aurait pu mettre un kopeck sur ce résultat mais les Audois l’ont fait et l’ont bien fait. Cet « incident » ne remettra pas en cause la suprématie des Châteaurenardais, même en dépit de la large victoire en forme de valise d’Agde sur Les Angles (58-0). Les Héraultais se sont refait la cerise, c’est clair, et ont bien consolidé leur deuxième place au classement, le tout couplé à la défaite de son rival direct, Saint-Raphaël-Fréjus, battu à Prades. Tous les coups portent et les possibilités de rattraper lesdits coups ne vont plus être nombreuses, que ce soit pour s’assurer une place en play-offs ou pour le maintien.

Berre l’Etang 33-10 ES Catalane
La Salanque 16-21 La Valette
Agde 58-0 Les Angles
Prades 39-22 St Raphaël
Gruissan 26-19 Châteaurenard
Leucate 14-19 Tricastin

Le match à suivre dimanche prochain : Prades – Gruissan

gruissan
Gruissan a fait la roue dans le bon sens face à Châteaurenard (photo club)

F2 P4

Poule 5

Ce qu’il faut retenir, c’est la sensation lauragaise avec la défaite du leader, Mazamet, sur la pelouse de Villefranche. Un tout petit point d’écart, certes, mais qui a provoqué une joie intense dans les travées du Parc des Sports. Les Villefranchois, en tout cas, s’inscrivent un peu plus encore dans le haut du tableau et la qualification n’a rien d’un mythe ou d’un mirage.

fcv
Le FCV a défendu sa ligne jusqu’au bout face à Mazamet (photo Serge Gonzalez)

On retiendra aussi qu’autrefois souverain total de la poule, Pamiers avance moins ben. Battu par Gaillac, les Appaméens reculent désormais à la 5e place du général. S’ils sont désormais sous la menace de Cahors, les Ariégois comptent néanmoins un match en retard pour garder le contrôle de leur destin dans la course à la qualification. Rien n’est donc perdu mais rien n’est fait non plus.

A ce propos, on retiendra aussi que Nègrepelisse a remporté le match des mal-classés devant Decazeville. Les Diables Rouges du Tarn-et-Garonne restent encore en vie, grâce à un essai en fin de partie,  mais il faudra rapidement combler l’écart avec Malemort, d’autant que les Corréziens ont un match en plus à disputer, le 17 mars, avec un déplacement à Millau. Oui, comme on vient de vous le dire, rien n’est perdu, mais rien n’est fait non plus…

52991367_10216852222032427_2772524290057175040_o
Negrepelisse peut encore croire au maintien. Decazeville en revanche… (photo Alain Monté)

Nègrepelisse 35-29 Decazeville
Castelsarrasin 22-15 Millau
Cahors 5215 Castelnaudary
Villefranche de Lauragais 13-12 Mazamet
Pamiers 14-19 Gaillac
Malemort 31-13 Levezou Ségala

Le match à suivre dimanche prochain : Gaillac – Castelsarrasin

cac millau
Millau n’a pas réussi à stopper la belle dynamique de Castelsarrasin, mais qui y arrivera ? (photo CAC)

F2 P5

Poule 6

Ce qu’il faut retenir, c’est l’incroyable concours de circonstance qui a vu les quatre premiers de la poule être tous… battus ! Le leader, Coarraze-Nay, son dauphin, Lombez-Samatan, FCTT et Morlàas ont mordu la poussière devant Casteljaloux, Rieumes, Astarac-Bigorre et L’Isle-Jourdain. Du coup, ça se bouscule sévère au portillon pour les qualifications puisque les six premiers se tiennent en neuf points à quatre journées de la fin.

On retiendra surtout, donc, le plantage de Coarraze-Nay à domicile face à des Lot-et-Garonnais qui luttent pour le maintien en Fédérale 2 et qui enchaînent surtout leur troisième victoire consécutive, et sortent de la zone rouge, au détriment de Balma. Le prochain match, à Morlaàs, vaudra du platine.

On retiendra enfin que Lourdes a également plongé à domicile, face à Balma, à peine mieux au classement général. Le poids du présent semble plus lourd à porter que le poids du passé au FCL. Si c’est mort depuis longtemps pour la qualification en play-offs, leur maintien n’est toujours pas assuré non plus.

Lourdes 15-10 Balma
L’Isle Jourdain 23-15 Morlaàs
Rieumes 28-21 Lombez Samatan
FCTT 26-30 Astarac Bigorre
Tournefeuille 27-32 Layrac
Coarraze Nay 23-29 Casteljaloux

Le match à suivre dimanche prochain : Lombez Samatan – FCTT

DSCF0949_001
Lombez-Samatan (en rouge) n’a pas réussi à s’imposer à Rieumes, tout comme les trois autres premiers de la poule (photo José cruz)

F2 P6

Poule 7

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’à l’inverse de la poule précédente, le quatuor de tête l’a emporté : Mauléon sans trembler à Hendaye, Salles sans tergiverser contre Saint-Paul-les-Dax, Orthez avec plus de difficulté contre Aramits et Peyrehorade sans douter contre Boucau-Tarnos. On retiendra aussi le carton du jour, à l’actif de Lormont, les rive-droitiers de la Garonne ayant sulfaté Hasparren 50 à 7. On retiendra enfin que si Lormont, on l’a vu, l’a emporté, les trois derniers ont tous perdu leur match respectif, la dernière place de relégable étant l’objet d’un match de la peur permanent entre Saint-Paul, Hagetmau et Lormont, avec un ballottage favorable aux Girondins. Quand on sait qu’Hagetmau reçoit Lormont dimanche prochain et que Saint-Paul va se déplacer sur la pelouse de Mauléon, ça va sentir le soufre…

Orthez 30-24 Aramits
Hendaye 13-40 Mauléon
Floirac 18-15 Hagetmau
Lormont 50-7 Hasparren
Boucau Tarnos 6-20 Peyrehorade
Salles 49-15 Saint Paul lès Dax

Le match à suivre dimanche prochain : Peyrehorade – Orthez

mauléon
Détrompez-vous, Mauléon avait les yeux grands ouvert à Hendaye (photo club)

F2 P7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here