Fédérale 3 – Vallée du Girou-Revel, sans rancune ?

9

Encore un match serré, encore un score indécis jusqu’à la dernière seconde, encore deux points d’écart, et encore une victoire sur la dernière action. Nous aurions presque tendance à croire que nous parlons ici du match aller, celui du mois de septembre dernier, où Revel s’était imposé, et non pas de ce match aller qui a mis cinq mois avant de se rejouer, dimanche après-midi, où La Vallée du Girou a finalement remporté la mise. Mais cette rencontre laissera un goût amer assurément… (par Stéphan La Bise, photos Christophe Fabriès)

Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (47)
Beaucoup d’engagement, encore et toujours…

Cette rencontre a fait couler beaucoup d’encre, et tapoter bien des claviers pour savoir qu’elle en serait l’issue. En coulisses, les deux clubs avaient oeuvré pour faire rejouer, et de l’autre, pour entériner le score. Cinq mois de palabres plus tard, les deux formations ont donc rejoué un troisième acte. Un match disputé sous un généreux soleil, mais un non moins généreux froid sibérien. Pour se réchauffer, les deux formations ont usé de ballons portés. Entre temps, les buteurs montraient qu’ils avaient le pied chaud. Hébard pour les visiteurs, à deux reprises, et Beneyton, le jeune ouvreur local, qui enquillait à quatre reprises. 12-6 à la pause, on avait compris que le bras de fer serait tendu jusqu’à la fin.

Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (41)

Mais on ne pouvait imaginer (encore) un tel scénario. Si cette opposition ne restera pas gravée dans les mémoires pour la qualité du jeu déployé, chacun des protagonistes s’en souviendra pour son final. En effet, le tableau d’affichage est resté gelé jusqu’à la 79ème minute. Le moment pour les Revélois d’enclencher un maul gagnant, conclu par Morin. Hébrard ne tremble pas pour la transformation et permet aux siens de prendre l’avantage pour la première fois (12-13). On se dit alors que le match est plié. Mais sur le renvoi, la Vallée lance l’offensive du désespoir, qui se termine par un coup de sifflet de M. l’arbitre. Pénalité pour la Vallée ! Une décision qui remplit la tribune et le bord du terrain de nombreux commentaires, plus ou moins appropriés. Beneyton lui, restait dans sa bulle, et  avait l’occasion de donner la victoire à l’EVG. Le jeune homme frappe, l’équilibre est bon, le ballon s’envole et passe entre les perches. 15-13. Un final encore improbable entre deux équipes qui n’imaginaient sûrement pas que ce match aller aurait tellement de conséquences.

Quatre points pour la Vallée et non pas pour Revel donc, David Bégu, co-entraîneur du RCR qui annonçait à chaud son arrêt à la fin de la saison, et surtout, l’infortuné Arnaud Faucon qui était gravement touché, victime d’une triple fracture sur un plaquage (voir article). Comme un symbole d’une rencontre qui laissera des traces, quoiqu’il arrive…

Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (1)
Revel vient de marquer l’essai de la victoire…du moins, c’est ce que tout le monde croyait…
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (35)
L’arbitre accorde une dernière pénalité
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (5)
Beneyton ne tremble pas…
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (6)
Et donne la victoire à la Vallée ! (photos C. Fabries)

Réactions

Didier Herrerias (co-entraîneur de la Vallée du Girou) : «Je crois que ce sont des matchs qui ne seront jamais simples. On gagne mais très honnêtement, nous n’avons pas été bons. Nous n’avons pas maîtrisé le match. Nous faisons 20 très bonnes minutes au début. Nous prenons le score mais en seconde mi-temps, c’était une parodie de rugby. Nous sommes totalement absents des débats. Revel aurait très bien pu l’emporter et ne l’aurait pas volé. Un final à la 84e pour une pénalité qui passe. C’est un coup du sort qui s’abat sur eux mais nous aurions pu perdre parce que nous n’y avons mis aucun ingrédient. Je suis bien déçu de notre comportement.»

Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (39)

David Bégu (co-entraîneur de Revel) : «Il y a déjà beaucoup de frustration de démarrer avec neuf joueurs de moins que la semaine dernière sur la feuille de match. Donc c’est sûr que c’est compliqué. En plus aujourd’hui, on repart avec des blessés comme Arnaud Faucon avec une fracture tibia-péroné. Nous avons subi en première mi-temps parce que l’on tombe sur une équipe de la Vallée qui joue, qui avance. En conquête, on les a quand même gênés, que ce soit en mêlée, en touche, sur des ballons portés. Ils avaient le vent et puis en deuxième période, je pense qu’on a vu aujourd’hui une équipe de Revel qui était venue pour jouer. On a beaucoup joué au rugby. Je pense que nous n’avons pas été suffisamment récompensés en termes de fautes. C’est le rugby, il faut aussi respecter le travail des arbitres qui est très difficile. Après, il y a de la frustration sur cette pénalité à la dernière seconde qui nous fait perdre. Puis, je félicite la Vallée du Girou pour leur connaissance du règlement, pour leur connaissance des personnes à la FFR et pour leur connaissance sur tout ce qui se passe autour du jeu. Pour moi, l’éthique du rugby en a pris un coup dans cette histoire.»

Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (36)


Feuille de match : VALLEE DU GIROU 15 – 13 REVEL  

MT : 12 – 6 ; arbitres : M. Monterne assisté de MM. Gouzène et Chazal (Languedoc-Roussillon) ; 350 spectateurs.

Evolution du score : 3-0, 6-0, 9-0, 9-3, 12-3, 12-6/ 12-13, 15-13.

Vainqueur : 5 P Beneyton (2e, 9e, 12e, 21e, 80e)

REVEL : 1 E Morin (80e), 1 T Hebrard (80e), 2 P Hebrard (19e, 28e)

Vallée du Girou : Sournia ; Vaisioa, Grange, Cesses, Poux ; (o) Beneyton, (m) Janeczek (cap.) ; Ponsole, Roucou, Furlan ; Piu, Gasc ; Mizzi, Malzac, Almon.

Sur le banc : Blanc, Moder, Lemaitre, Charpentier, De Lacvivier, Cabane, Margarit.

Revel : Faucon ; Venuat, Alberola, Barnagaud, Sansus ; (o) Bousquet, (m) Hebrard ; Ourliac (cap.), Mackowiak, Poret ; Antequera, Mignot ; Prax, Fabre, Hamda.

Sur le banc : Morin, Dolle, Pitton, Azzoug, Gomez, Zara, Choren.


 

L’album photos de la rencontre signé Christophe Fabriès

Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (48)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (46)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (42)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (41)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (37)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (32)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (31)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (30)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (28)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (26)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (25)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (24)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (21)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (22)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (23)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (20)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (17)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (16)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (14)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (13)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (11)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (9)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (3)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries (7)
Vallée du Griou Revel 02 18 ©Christophe Fabries

9 Commentaires

  1. Le raisonnement de pseudo Pierre DUPONT est caduque.
    Bien sûr qu’on ne peut pas contester des décisions arbitrales prises durant le match, sinon bien peu de matchs seraient homologués après visionnage de vidéo. Par contre, le rugby a des règles du jeu que tout le monde doit respecter notamment sur des remplacements de joueurs et surtout lorsque le non respect de ces règles a un impact direct sur le résultat d’un match puisque le joueur entré illicitement en jeu vient annihiler une potentielle action d’essai sur l’aile droite. Soit dit en passant, l’entraineur de Revel a bien mis la pression sur le représentant fédéral pour lui faire perdre les pédales et autoriser un changement illicite (ce qu’il a reconnu dans son rapport). Où se situe le fair-play ? A vous de juger…
    Après, les “égos” comme tu dis, ont parfaitement accepté la défaite à domicile face à Nègrepelisse (18-11) dans un match où les règles du jeu et le fair-play ont été respectés par tous de bout en bout.
    Enfin, concernant la qualification, ce n’était pas un objectif majeur du club pour son retour en F3 mais seulement le maintien, donc aucune frustration de ce côté-là, je te rassure.
    Bonne continuation à tous dans un rugby qu’on espère de plus en plus sain à condition que chacun y mette du sien.

    • Comme Baboune, je ne suis pas forcément d’accord avec votre analyse mais respecte votre avis. Par contre en aucun cas je ne souhaite pas que la Vallée se qualifie car je n’ai rien contre les joueurs qui ne sont pour rien dans cette histoire. PAs besoin de me rassurer du coup car j’ai un regard complètement extérieur. Le fond me gène mais ne me provoque pas d’urticaire si la Vallée se qualifie.

  2. Il faut apprendre à réfléchir avant de parler ou tout simplement ne rien dire ca évite de raconter des idioties… et ce n’est pas parce que c’est du rugby qu’il faut obligatoirement être violent sur ce plaquage regardez la photo et on en reparle
    Je ne vous salue pas

  3. Cela n’est tout de même pas la faute de la Vallée du girou si une grosse faute du directeur de jeu lors du match aller a permis à Revel de faire entrer un joueur sans attendre un arrêt de jeu comme le stipule le règlement pour tout remplacement de joueur . il est dommage que l’entraineur de Revel trouve à redire à cela et trouve comme prétexte que les dirigeants de la Vallée du Girou connaissent EUX le règlement ou bien ont des RELATIONS à la FFR . à mon avis CE MONSIEUR est tout simplement MAUVAIS PERDANT !!!!! Quand à la blessure du joueur de Revel , elle se produit sur un fait de jeu .Désolé pour lui ,courage et prompt rétablissement .

    • Je ne suis pas d’accord avec vous, ce n’est pas l’entraineur de Revel qui a fait la faute mais un officiel de match. Pour moi c’est comme si l’arbitre avait accordé un essai à la suite d’un avant et que le club perdant montre la vidéo du match pour pouvoir le refaire jouer. En aucun cas le staff de Revel a commis de faute sur le premier match. La vallée aurait du faire preuve de fair play et ne pas engager de procédure. Surement que les égos n’ont pas accepté une défaite à la maison.
      J’espère que la Vallée ne se qualifiera pas grâce à ces points gagnés sur tapis vert mais que grâce à leurs performances sportive. En ces temps sombres autour des valeurs de notre sport, si même en amateur on va dans ce sens, le rugby sera de plus en plus pourri.

      • Je vous invite monsieur Pierre DOPONT à relire la première phrase de mon commentaire , je pense que où vous ne savez pas lire où vous ne comprenez pas mon propos . Quand au commentaire du joueur blessé de Revel je pense que lui non plus n’a pas tout compris dans mon commentaire et je tiens à lui renouveler tous mes vœux de prompt rétablissement

    • Dois-je vraiment m’exprimer sur votre commentaire ???
      Le seul bloqué dans son lit pendant 3 mois c’est moi !!
      Donc si il doit y avoir des mauvais perdant c’est vous car nous non plus n’etions Pas responsable de la faute du délégué. En attendant on a rejouait le match et je suis cloué dans le lit

      • Encore désolé par la grave blessure qui va vous ennuyer pendant 3 mois je vous renouvelé tous mes vœux de prompt rétablissement .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here