Fédérale 3 – Tournefeuille – Salvetat Plaisance, un derby tendu jusqu’au bout

0

Ce weekend, deuxième journée du championnat de Fédérale 3. Au programme de la poule 13, un duel d’invaincus doublé d’un derby (8 kilomètres entre les stades des deux clubs). Que rêver de mieux pour l’AS Tournefeuille, qui démarrait sa saison à domicile après un beau succès (25-16) acquis en terre moissagaise ? Face aux Tournefeuillais se présentait donc le RC Salvetat Plaisance, qui avait parfaitement négocié son retour au niveau fédéral en disposant de l’Entente Vallée du Girou (34 – 23)… (Par Marco Matabiau/ Photos Alain Sabathier)

Dès le coup d’envoi, le ton était donné. Le deuxième ligne tournefeuillais Cominelli restait un long moment au sol, touché au cuir chevelu. Saignant abondamment, il devait céder momentanément sa place à Coudrais. Dans la foulée, les locaux obtenaient une pénalité suite à un hors-jeu de la ligne défensive visiteuse. L’ouvreur et capitaine Vergne exécutait la sentence (3 – 0, 4ème). Dominé, le RCSP faisait de la résistance et grattait un ballon au sol sur le trois-quart centre Lefèvre (7ème). Après une faute au sol salvetaine, Vergne se voyait offrir une occasion de creuser l’écart, mais il ratait la cible (10ème). C’était reculer pour mieux sauter. Quelques instants plus tard, l’AST inscrivait le premier essai de l’après-midi: touche longue, sur laquelle tout l’alignement était lobé. La situation profitait au pilier Sarikaya, qui s’enfonçait dans les 22. Ballon libéré, sur lequel intervenait Coudrais, lancé à pleine vitesse. Le troisième ligne usait de sa puissance pour passer la ligne et aplatir. Vergne transformait (10 – 0, 13ème).

_DSC8841 1
Coudrais toutes voiles dehors. Le premier essai tournefeuillais est en marche.

Piqués au vif, les Jaune et Bleu réagissaient. Mêlée à 5, puis enchainement au cours duquel le troisième ligne Maussion venait en percussion tout près de la ligne. Le ballon était éjecté, et De Giusti (Jean-Baptiste) et Mercadier s’offraient un joli numéro de duettistes dans de petits espaces pour envoyer De Giusti (Nicolas) à l’essai. Gély rajoutait deux points (10 – 7, 18ème). Tournefeuille remettait la pression et obtenait de nombreuses pénalités successives en bonne position, choisissant toutefois de ne pas les tenter, optant plutôt pour des pénal touches ou même du jeu à la main. Le RCSP subissait et manquait un peu de lucidité. Le deuxième ligne Ponsolle se rendait ainsi coupable d’un mauvais geste sur Sarikaya et écopait d’un carton jaune (26ème). Des visiteurs à 14, puis à 13 lorsque Garcis recevait à son tour un carton, blanc celui-là, pour des fautes répétées au sol (29ème). Le pilier sortait d’ailleurs sous les vivas du public. Évidemment, avec deux défenseurs de moins, les espaces se créaient. Après deux tentatives infructueuses (une sur chaque aile), les Tournefeuillais trouvaient l’ouverture par le milieu du terrain. Le deuxième ligne Perez trouait le rideau défensif et trouvait le véloce Lagarde au relais. L’ailier ralentissait intelligemment sa course et cadrait l’ultime défenseur pour envoyer son pilier Combalbert plonger sous les barres. Vergne  transformait (15 – 7, 35ème).

_DSC8900 1
Bien servi par Lagarde, Combalbert s’en va marquer un bel essai… qu’il parait savourer avant même d’aplatir.

Touché mais pas coulé, le RCSP repartait de l’avant. Dans les arrêts de jeu, une belle combinaison entre Pech et De Giusti permettait à l’ailier Telier Flutre de poursuivre au pied jusque dans l’en-but, mais Carrère effectuait un beau repli défensif, même s’il concédait une mêlée à 5. Quelques instants plus tard, les visiteurs obtenaient une pénalité, toujours à 5 mètres. Ils optaient pour le jeu à la main autour du paquet d’avants et pensaient marquer. M. Maurières estimait néanmoins que le joueur porteur de la balle avait rampé. Il refusait donc l’essai (qui, selon Thierry Lalbiat présent le long de la main courante, était pourtant tout à fait valable) et sifflait la pause dans la foulée.

_DSC8925 1
Garcis (ballon en mains) a tout l’air de se demander comment M. Maurières a pu ne pas lui accorder son essai en fin de premier acte.

Un deuxième acte haché et une fin de match crispante

La Salvetat Plaisance débutait la deuxième période comme elle avait terminé la première. Offensive autour des centres De Giusti et Lancelot, et Tournefeuille se mettait à la faute. La pénalité, vite jouée, permettait à De Giusti (JB) de passer la ligne en force et de marquer en coin. Du bord de touche, Gély réussissait la difficile transformation et ramenait les siens à un petit point (15 – 14, 43ème). L’ouvreur manquait toutefois l’opportunité de rajouter trois points à 30 minutes du terme. L’AST sentait le vent du boulet et faisait tout pour se détacher à nouveau. Un troisième essai venait d’ailleurs couronner une belle action collective: prise de Coudrais dans l’alignement, percée de Fabre (entré en 10, Vergne étant décalé à l’arrière pour remplacer Dubar) qui cassait de nombreux plaquages avant de servir Cominelli près de la ligne. Le deuxième ligne ne laissait personne l’arrêter avant d’avoir atteint l’en-but. Vergne rajoutait deux points et en redonnait huit d’avance à sa formation (22 – 14, 62ème).

_DSC8913 1
L’ouvreur Gély (qui évoluait notamment sous le regard de son père Renaud) alerte sa ligne de trois-quarts.

A un quart d’heure de la fin, les esprits s’échauffaient sur le bord de touche à hauteur des 22 mètres visiteurs. S’en suivait une grosse échauffourée qui se terminait à la mi- terrain. M. Maurières n’avait d’autre choix que de sanctionner les deux camps et expulsait définitivement De Giusti (JB) et Cominelli (68ème). Le RCSP tentait tout pour revenir dans le bonus, ce qu’il parvenait à faire grâce à la botte de Gély (22 – 17, 73ème). A l’ultime minute, Vergne, après un énième plaquage à deux, manquait l’occasion de rajouter trois points à son compteur. Si bien que dans les arrêts de jeu, les Jaune et Bleu pouvaient même espérer s’imposer. Succession de pénal touches, puis attaque grand champ. Franchissement de Gély, repris à moins de cinq mètres de l’en-but. Malheureusement pour les visiteurs, Seeuws glissait et ne réussissait pas à rester sur ses appuis au soutien. Il était pénalisé par M. Maurières, mettant ainsi fin aux espoirs salvetains de victoire dans le derby. Tournefeuille dégageait en touche. Fin du match.

_DSC8928 1
Dahmane, le talonneur du RCSP, défie le troisième ligne tournefeuillais Métais.

Ce derby de début de saison, très attendu, aura mis aux prises deux formations à l’expérience bien différente à ce niveau… et cela s’est vu, du moins lors d’un premier acte au cours duquel le RCSP aura été plus spectateur qu’acteur. Lourdement sanctionnés tout au long de la rencontre (près d’une trentaine de pénalités concédées, trois cartons, un de chaque couleur), les joueurs d’Eric Lacrampe et Eric Carrière (oui, oui, Caritou!!!) auront eu le mérite de ne jamais baisser les bras (surtout si l’on tient compte de l’essai refusé en fin de première période) et de tout mettre en œuvre pour perturber le jeu de leurs adversaires du jour. Évidemment, les De Giusti ont une fois de plus fait montre de leurs qualités (même si le rouge reçu par JB pourrait porter préjudice à l’organisation de l’équipe lors des prochaines semaines) et Maussion a été très présent dans le combat. Bonus défensif en poche, les Jaune et Bleu recevront le 9 octobre les Lot-et-Garonnais de Pont-du-Casse, battus ce weekend par Moissac (19 – 32).

_DSC8858 1
Casqué de rouge, Nicolas De Giusti inscrit le premier essai de sa formation.

Deux matchs, deux succès. Un début de saison idéal pour l’AS Tournefeuille. Une première période aboutie, au cours de laquelle les hommes de Jonathan Dexpert et Joffrey Maylin auront opté pour du jeu presque à outrance, oubliant par-là même de tenter des pénalités plus que réalisables (cinq au total) et optant davantage pour des pénal touches et du jeu à la main. Impossible dans ces conditions de se détacher au score. Et ce qui devait arriver arriva: une grosse frayeur en fin de match sur la dernière offensive visiteuse. Quoi qu’il en soit, le deuxième ligne Perez et le troisième ligne Coudrais se sont mis en évidence tant dans le jeu courant que dans la conquête. L’ailier Lacoste a pour sa part montré de belles qualités de vitesse. Au programme de la prochaine journée, un déplacement périlleux sur la pelouse du Rodez Rugby, vainqueur dimanche chez l’Entente de la Vallée du Girou (16 – 14).

_DSC8815 1
Duel de deuxièmes lignes: Perez (4), soutenu par Frontil, à la charge sur Ponsolle.

Réactions

Jonathan Dexpert (Entraîneur, AST): « Un derby reste un derby, un match haché. Compliqué de déployer notre jeu. On essaie de mettre du volume mais quand c’est la bataille dans les rucks, c’est difficile de faire quoi que ce soit. Malgré tout une victoire et on est très contents, avec deux succès en deux matchs. C’est ce que l’on voulait pour démarrer. Maintenant, weekend de repos et fête au club house ».

Dexpert
Plutôt satisfait des deux premières, Jonathan Dexpert semblait attendre avec impatience la troisième mi-temps.

Eric Lacrampe (Entraîneur, RCSP): « On était venus se tester contre une équipe qui a l’habitude de jouer en Fédérale 3. Je regrette que les joueurs aient trop été spectateurs en première période. On ne joue pas, on les regarde. Après, on voit qu’à la fin du match, il ne manque pas grand-chose. On est beaucoup sanctionnés. Il faudra voir si tout est mérité ».

_DSC9016 1
Coach Lacrampe regrettait le début de match timide de ses troupes.

Mathieu Vergne (Ouvreur et capitaine, AST): « On ne retiendra que la victoire. Le match a été dur, c’est un derby (sourire). Ils attendaient ce match depuis quinze ans en face. Ils sont venus avec leurs armes, nous ont gênés dans les rucks, et on n’a pas su imposer notre jeu, sauf en première mi-temps. On tourne à 15-7 à la pause, on doit tuer le match à ce moment-là, mais on prend un essai d’entrée de seconde. On se fait peur jusqu’à la fin de la rencontre (…) On voulait mettre du jeu, emballer. On n’a donc pas tenté les pénalités en première mi-temps. Cela ne paie pas forcément. Je pense qu’on le refera quand même ».

_DSC8826 1
Vergne à la manœuvre et à la mène du jeu de sa formation.

Gwendal Maussion (Troisième ligne, RCSP): « On se bouffe le match. On n’est pas propres sur la conquête. On les regarde jouer une mi-temps. On doit en prendre 30 en première mi-temps, mais on revient bien en deuxième. On met du combat, de l’envie, ce qui fait habituellement notre force. On est bien dans le match. On meurt à cinq points. On peut tout de même être satisfaits de ce point de bonus ».

_DSC9014 1
Déçu de la défaite, mais satisfait du point de bonus. Le point de vue de Maussion résumait parfaitement l’état d’esprit du RCSP en cette fin d’après-midi.

Feuille de match

A Tournefeuille (stade municipal): AS Tournefeuille Rugby bat RC Salvetat Plaisance 22 à 17 (mi-temps: 15 à 7).

Arbitrage: M. Fabien Maurières (Ligue Occitanie).

Cartons blancs: au RCSP, Garcis (29ème).

Cartons jaunes: au RCSP, Ponsolle (26ème).

Cartons rouges: au RCSP, De Giusti JB (68ème); à l’AST, Cominelli (68ème).

Pour l’AST: 3 essais Coudrais (13ème), Combalbert (35ème), Cominelli (62ème), 1 pénalité (4ème) et 2 transformations Vergne.

Pour le RCSP: 2 essais De Giusti N. (18ème), De Giusti JB (43ème), 1 pénalité (63ème) et 2 transformations Gély.

Composition AST: Dubar; Lagarde, Lefèvre, Létienne, Lacoste; Vergne (o, cap), Carrère (m); Frontil, Métais, Courtin; Cominelli, Perez; Combalbert, Artigue, Sarikaya.

Sur le banc: Jacques, Pereira, Perez, Coudrais,  Fradet, Fabre, Papillon.

Entraîneurs: Jonathan Dexpert et Joffrey Maylin.

Composition RCSP: Bories; Telier Flutre, Lancelot, De Giusti N., Lavigne; Gély (o), Pech (m); De Giusti JB (cap), Maussion, Mercadier; Ponsolle, Antoine; Garcis, Dahmane, Roche.

Sur le banc: Ribaute, Seeuws, Laurans, Charron, Lecrosnier, Antunes, Sans.

Entraîneurs: Eric Lacrampe et Eric Carrière.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here