Fédérale 3 – Tournefeuille-Rieumes, « Lyet » jusqu’à la fin

0

Quand le premier reçoit son dauphin c’est une fête, la preuve avec ce repas réunissant plus de 200 personnes, pour la plus grande joie des co-présidents Martinez et Carrere. Sur le pré aussi, la fête a été belle, car ce derby a tenu toutes ses promesses, tous les joueurs se sont livrés de la meilleure des façons, avec un final étonnant… par (GR Vin) 

img_0061-copier
Dos Santos tente de s’échapper pour Rieumes, mais avec la meute locale à ses trousses, Suchaud, Ferrié, Gratton, et Desprez. (photo GR Vin – RugbyAmateur.fr)

Dès l’entame Tounefeuille veut marquer le territoire et pendant huit minutes met Rieumes sous pression, Matthieu Gratton, l’artilleur local, porte le premier coup sur un hors-jeu de ligne. Delahaye son homologue, lui répond peu après, faute d’antijeu (croche pied) sur Lannes qui, sur son premier ballon issu d’un fermé parfaitement orchestré par Cazanave et Beyne, semblait partir à dame. C’était la première occasion manquée de visiteurs qui se faisaient de plus en plus pressants, les avants semblaient dominateurs et les trois quarts pas maladroits. La preuve dans les instants suivants. Parti d’un jeu d’avants en pick and go relayé par les trois quarts, renversement et retour sur un regroupement aux 22 adverse, encore un fermé avec Cazanave Beyne et Sentous qui s’enfonce et d’une superbe chistéra sert Lannes que l’on ne reverra plus.
Les visiteurs prennent le score mais pour peu de temps, les locaux défendent bien, Garaud monopolise le ballon dans les airs et se rend très disponible dans le jeu. Gratton sanctionne les fautes rieumoises et passe en dix minutes trois pénalités pourtant pas évidentes. Il met son équipe devant (12-8) à la pause sans que celle-ci n’ait pu confirmer autrement ses intentions. Pourtant Ferrié avait transpercé le rideau défensif blanc suite à une belle combinaison avec Pinarello, malheureusement mal conclue ensuite. Lyet avait lui poussé une accélération côté fermé mais la défense s’est bien réorganisée sur le second temps de jeu.

Le coup de génie de Lyet…

Lannes devance Lacassagne. L'attaquant rieumois a signé un doublé...insuffisant (photo GR Vin - RugbyAmateur.fr)
Lannes devance Lacassagne. L’attaquant rieumois a signé un doublé…insuffisant (photo GR Vin – RugbyAmateur.fr)

A la reprise Rieumes veut refaire son retard, martèle l’adversaire. Delahaye son buteur est en manque évident de réussite, il laisse en route trois occasions « faciles », et peut être déjà le sort du match. Car en face, Gratton malgré le vent continue à sanctionner chaque faute. Le duo Bohn-Miquel exhorte leur équipe à continuer à presser, ils sont récompensés quand Jeff Lannes malgré le retour de Lacassagne marque à nouveau, en coin, au terme d’un beau mouvement et d’un côté fermé. Du bord de touche Conduché au relais de Delahaye transforme et ramène le SCR à trois longueurs. A la 80ème, des 50m, ce même Conduché a l’occasion de ramener les deux équipes à égalité et il le fait. 18-18, on s’achemine vers un match nul qui a priori serait logique, Tournefeuille s’étant évertué à défendre et à lancer quelques bandérilles. Rieumes proposant une forte opposition et montrant un certain caractère sur des lancements intéressants. Mais sous l’impulsion du banc et de Gratton qui, sur le renvoi, met la pression par du jeu au pied haut, hésitation rieumoise, et les locaux récupèrent le ballon. Ils jettent toutes leurs forces dans cette dernière action : pick and go, ruck, ballon au large tout y passe. Rieumes ne veut pas faire la faute, n’y met pas les mains, laisse le ballon et attend le coup de sifflet final. C’était sans compter sur Bardet qui passe les bras et sert Lyet sur le bord de touche (en avant diront les supporters tamponnés bleu et blanc). Le remuant arrière de Tournefeuille ajuste un coup de pied à suivre parfaitement dosé sur le dernier défenseur et plonge victorieusement dans l’en but. Gratton, transforme, la messe est dite, Tournefeuille vient de remporter ce choc sur le gong.

Les hommes :
A Tournefeuille : Gratton indiscutablement l’homme du match, maître à jouer et artilleur haut de gamme, peut prétendre à avoir sa statue devant le stade en cas de montée de son équipe. La paire Ferrié-Pinarello,a bien défendu, mais pas que, Lyet pour son coup de génie final, Suchaud par qui passent tous les ballons, Garaud impérial en l’air et très mobile, Bardet pour son activité.
A Rieumes : Jeff Lannes, de la dynamite et surprenant dans les airs, Dos Santos qui rend une copie très propre, Dupont avec un goût d’inachevé quand même (la faute à un rebond en tout début de match). Pierre a été un sacré combattant. Cazanave est  toujours jeune et un superbe maître à jouer, Beyne pour son abattage dans un poste pas forcément taillé sur mesure et Sentous se sont montrés extrêmement précieux.

beyne-ne-passera-pas-ferrie-sinterpose
Beyne ne passe pas, Ferrié s’interpose

Les réactions :

Claude Guiraud entraîneur de Tournefeuille : Soulagé oui mais on a assisté à un très bon match on a vu plein de bonnes choses. La différence se fait au buteur car ils manquent quatre pénalités je crois, alors que nous on met tout. L’essai à la fin vient de plusieurs temps de jeu, on a gardé le ballon au moins deux minutes et on l’exploite bien. Rieumes a montré qu’il fallait compter avec eux mais ça on le savait.

Stéphane Bohn entraîneur de Rieumes : Je suis en colère mais on a montré qu’on n’était pas que des faire valoir, au match retour on saura qui peut être le patron. D’ici là, il y aura d’autres épreuves et d’autres challenges.

Patrick Miquel (co-entraîneur Rieumes) :  La différence s’est faite au pied. On a fait trop de fautes en première mi-temps même si on a proposé du jeu. En deuxième, avec le vent on rend trop de ballons au pied alors qu’on est plus dangereux à la main.

Anthony Pinarello (centre Tournefeuille) : on est content, on a gagné et c’est important. On est invaincus à domicile en 2016. Ici c’est un bastion imprenable !

Christian Martinez co-président de Tournefeuille : On a eu chaud mais c’est gagné, c’est aussi ça le rugby. Il ne faut pas être cardiaque il y a eu beaucoup de suspense. On ira à Layrac plus décontracté, on verra si on peut y prendre un point. L’objectif c’est de se qualifier, le rang importe peu, on devrait y arriver.

Michel Montaut président de Rieumes : Je ne suis pas déçu, j’avais dit que ce serait bien de prendre un point ici. C’est fait donc je suis satisfait. Il faut savoir d’où on vient, il y a peu de temps on était en honneur. Il faut savoir être et rester humble. Et puis aujourd’hui Tournefeuille ne nous a rien montré, ils ont une action d’essai dans les arrêts de jeu et ils la mettent, tant mieux pour eux.

rieumes-est-dans-len-but-mais-larbitre-ne-validera-pas-lessai
Rieumes finit derrière la ligne, mais l’arbitre ne validera pas l’essai. Un des tournants du match sans doute (photo GR Vin – RugbyAmateur.fr)

TOURNEFEUILLE – RIEUMES 25-18 (MT : 12-8)   Arbitre : Alquier Pierre (CB)
1000 spectateurs environ.
Vainqueurs : 1 E (82e) Lyet 1T 6 P (1e ,19e,31, 34e ,37e,67e ) Gratton.
Vaincus : 2 E Lannes (27e, 65e), 2 P (7e) Delahaye, (80e) Conduché 1T Conduché (65)

TOURNEFEUILLE : Lyet, Gauran, Ferrié, Pinarello, Sanchez,(o) Gratton (cap), (m) Lacassagne, Suchaud, Coudrais, Bardet, Gonzales, Garaud, Marty, Marcet, Sicre.
Sur le banc : Goulignac, Celaya, Tremolières, Bilhere-Dieuzeide, Abadie, Eridia, Desprez.
Carton blanc : Lyet (24e)
Carton jaune : Desprez (46)

RIEUMES : Lievremont, Dupont, Conduché, Dos Santos, Lannes,(o) Delahaye, (m) Cazanave (cap), Beyne, Pierre, Soliga, Bleys, Aka, Pons, Sentous, Bousses
Sur le banc: Barriere, Marcellin, Koita, Nakobukobua, Lafforgue, Maret, Gerometta
Carton blanc: Dupont (33e)
Réserves : Tournefeuille- Rieumes 45-24

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here