Fédérale 3 – Saverdun écarte Tournefeuille de la course à la qualification

0

Tournefeuille 6ème de le poule 9 recevait Saverdun, 5ème, pour un match importantissime pour les deux protagonistes. Tournefeuille, qui attend les points partagés d’une péréquation après son match annulé contre Leucate le weekend dernier, devait impérativement gagner pour conserver une éventuelle chance de se qualifier. Saverdun qui regarde vers la quatrième place de la poule voire mieux, avec une victoire, confirmerait l’excellent match de dimanche dernier contre Léguevin et s’ouvrirait une voie royale vers les places qualificatives. Solide à domicile plus timide à l’extérieur Saverdun peut voir son avenir favorablement en recevant 3 fois sur les 4 derniers matchs, le déplacement étant chez la lanterne rouge, Thuir. Tournefeuille en passant cet obstacle ariégeois, pouvait aussi faire une série avec un calendrier qui parait favorable (Va à Thuir, reçoit Quillan, avant une revanche contre Rivesaltes pour peut-être une qualification à la dernière minute. C’est dans ce contexte tendu que Tournefeuille commence avec vent dans le dos… (par GR Vin )

L'AST s'est accrochée en vain..
L’AST s’est accrochée

Plus vite en action, les Tournefeuillais n’hésitent pas à jouer autour de Perkins, et vont inaugurer le score d’entrée (pénalité pour un plaquage haut). Ils dominent. Letienne et Alran s’infiltrent dans la défense mais ne trouvent pas de soutien ou de continuité dans leur entreprise. En face pas de panique et une agressivité défensive qui met les entreprises locales en échec. Perkins aura bien l’occasion de faire enfler le score mais des 55m et 30m en coin, le buteur maison ne trouve pas les poteaux. Le jeu est décousu, la faute à quelques imprécisions qui empêchent les Noir et Bleu de faire le trou, malgré de belles munitions.

Pour autant, Saverdun n’est jamais mis véritablement hors de position. Toffolo, Sentenac et Manenti entre autres, font bonne garde et plaquent tout ce qui bouge. Il faut attendre la 33e minute pour voir la première attaque des visiteurs et Toffolo déchirer la défense. Séguela a l’occasion de ramener les siens au score mais rate sa première tentative, la deuxième sera la bonne deux minutes avant le gong, pour un score à l’ancienne à la mi-temps 3-3.

IMG_0050
Séguéla prompt à prendre les points

Accélération Ariégeoise à la reprise…

Avec le vent dans le dos, Saverdun par ses avants, met une grosse pression, occupe les 22m, et bénéficie d’une pénal touche. Le ballon porté qui suit, en supériorité numérique, (carton de Cominelli) envoie Faugères en terre promise. Séguéla transforme (3-10). Lepinay et sa troupe ont pris un coup sur la tête, mais loin de se démobiliser, enchainent de plus belle. Ils sont justement récompensés avec une action collective d’envergure conclue par Vergnes, fraichement entrée en jeu, qui fait la différence en bord de touche. Perkins transforme et les deux équipes se retrouvent à égalité (10-10). Saverdun prend un léger avantage sur les impacts physiques et se montre dangereux. Sur une mêlée introduction Tournefeuille, le ballon mal talonné, sort sur le côté, Carrère surpris par son homologue plus prompt à récupérer le ballon le plaque alors qu’il avait joué au pied : carton jaune. Séguéla fait mouche sur la pénalité (10-13).

Tournefeuille remet le couvert, Sanchez s’échappe sur 20m mais la défense revient bien et l’action ne donnera rien. On va assister ensuite à ce qui sera le tournant du match. Pendant 10 minutes, Tournefeuille campe dans les 22m adverses, et bénéficie de 4 pénalités bien placées. Avec trois points de retard, l’AST ne prend pas les points et veut forcer la décision. Deux pénal touches bien défendues ne donnent rien. Sur la troisième, Weber la joue à la main mais trop seul, a manifestement surpris ses partenaires. Saverdun plaque? récupère le cuir mais se met encore à la faute. Re-pénalité…à 15m de la ligne, trop gourmand ou maladroit, Carpentier rate l’immanquable. Saverdun tout heureux se dégage, se retrouve aux 40m adverses, et  bénéficie d’une pénalité que Séguéla enquille.

L'UAL avance et ira au bout.
L’UAS avance et ira au bout.
Faugères conclue le travail des gros
Faugères conclue le travail des gros

Leçon de réalisme 10-16, voila comment les Ariègeois, hyper pragmatiques et parfaitement en place laissaient venir sans jamais perdre pied, tout en restant fidèles à leur schéma, avec cette impression que rien ne pouvait leur arriver. Même lorsque Fabre convertissait cette fois la pénalité bien placée pour revenir à trois points (13-16), les visiteurs restaient lucides. L’excellent Toffolo (double licence avec Pamiers) portait l’estocade à la conclusion d’un bon mouvement coté fermé.

Toffolo échappe à Metain et ira marquer
Toffolo échappe à Metain et ira marquer
Seddaoui au pied pour suppléer Seguela
Seddaoui au pied pour suppléer S2guela

Saverdun maître de son match, très bien en place, physiquement plus fort tout simplement, a emmagasiné un capital confiance qui lui permettra à coup sûr de se qualifier. Tournefeuille en revanche, peut mesurer la différence, et les progrès qu’il reste à faire, pour que ce groupe très jeune, mais de qualité, puisse jouer le haut du tableau.

Les joueurs –  A L’AST : Lepinay capitaine exemplaire, Perkins qui touche beaucoup de ballons, Letienne qui s’emploie à défendre, Yzabel Metais et Weber ont tenté beaucoup pour mettre l’équipe dans l’avancée. A L’UAS : Seddaoui, Sentenac Manenti et Dega ont pesé dans le combat Toffolo s’est signalé sur chaque ballon touché. Seguela a géré au mieux l’occupation du terrain.


Les réactions :

Antoine Bourdin entraîneur AST : « C’est un coup d’arrêt clair et net à tout espoir de qualification. La déception est double car c’est une défaite à la maison. Il nous faut faire ces trois derniers matchs en relevant le défi pour bien terminer cette saison, ce que l’on n’a pas pu faire depuis longtemps. On aura la satisfaction d’avoir fait une saison entière avec certes des résultats en dent de scie. Aujourd’hui je n’en veux pas aux garçons qui se sont envoyés. Si on fait le bilan des stats, on se demande comment on peut perdre, on a longtemps dominé, on a tous nos ballons mais on ne fait pas les choses bien. On est trop fébriles et on ne prend pas les bonnes décisions. »

Antoine Bourdin
Antoine Bourdin lucide sur la probable non qualification de son équipe

Julien Mir entraîneur UAS (fils d’un certain Jean-Herri Mir, ex international en 1968 avec Lourdes) : « Très content car on courrait depuis un moment après une victoire à l’extérieur, il fallait impérativement gagner pour la qualification. Il nous reste trois matchs à la maison et un déplacement chez le dernier à priori, rien ne sera simple, mais on a fait un grand pas. Très satisfait du comportement des joueurs, on a atteint notre objectif de victoire ici. On se l’est pelé comme on dit. On est costaud en défense et on arrive à bien gérer temps forts, ainsi que nos temps faibles, aujourd’hui ça a payé. Il fallait valider à l’extérieur c’est fait. »

Julien Mir
Julien, dans la ligne de… Mir

Ghislain Lepinay capitaine AST : « C’est un peu dommage, on loupe des occasions, des pénalités, des touches… Après ils ont bien joué, ils nous ont épuisé physiquement. C’est une équipe difficile à manœuvrer, bien en place, qui ne s’est pas affolée. On fait beaucoup trop d’erreurs, on a beaucoup d’occasions, mais sur ces matchs là qui sont des matchs de phase finale, il faut les mettre au fond sans quoi, c’est très compliqué. Eux ont bien su le faire sur chaque occasion, ils ont scoré. On a mal géré nos temps forts. Bonne chance à eux qui méritent aussi. »

Mathieu Sentenac (dit Le moine) capitaine UAS : « Déjà super content d’avoir gagné, car c’était vraiment notre objectif. On savait que ce serait très très dur, et ça l’a été. Le match ne se libère qu’a la fin. On est encore en course pour la qualif, on verra ce que les autres ont fait mais ça se présente bien avec cette victoire. On a bien géré le match en s’appuyant sur notre défense comme on le fait depuis un certain temps. Ça a encore payé, il fallait gagner à l’extérieur ce n’est que la troisième fois que ca arrive, mais c’est au bon moment. On va bien gérer les matchs pour rester invaincu à la maison et voir après. »


Feuille de match

Tournefeuille – Saverdun : 13-21 (Mi-temps : 3-3)

Arbitre : M. Boufferet (LOR) Spectateurs : 200 environ

Vainqueurs : 2 E Faugeres (43) Toffolo (77) 1T Seguela (43) 3P Seguela (38, 53, 70)
Vaincus : 1 E Vergnes (49) 1 T Perkins, 2P Perkins (1) Fabre (73)

Carton jaune : Carrere (53) Carton blanc : Cominelli (38)

Evolution du score : 3-0, 3-3 / 3-10, 10-10, 10-13, 10-16, 13-16, 13-21

Tournefeuille : Carpentier, Jeanjean, Letienne, Alran, Barbet, (o) Perkins, (m) Carrere, Frontil, Metais, Perez, Cominelli, Yzabel, Bayisere, Lepinay, Weber.

Sur le banc :Combalbert, Soubrie, Mendy, Artigues, Courtin, Fabre, Vergne.

Saverdun : Gambin, Carvalho, Tami Berezigua, Toffolo, Simon, (o) Seguela, (m) Rouille, Seddaoui, El Bechir, Sentenac, Dega, Dejean, Aouari, Manenti, Faugeres.

Sur le banc : Vidal, Bareilles, Limouzy, Bayang, Beneyton, Bezard, Toffolon.

Réserves : Tournefeuille 21 Saverdun 16

Carpentier ne pourra pas relancer
Carpentier ne pourra pas relancer, Saverdun s’impose

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here