Fédérale 3 – Saint-Sulpice proche de l’exploit au FCTT

0

Reporté pour cause de mauvais temps, ce match en retard de la 9ème journée, voyait le FCTT amputé de nombreux « vacanciers ». Face à Saint-Sulpice, brillant promu depuis le début de saison, la tâche ne s’annonçait pas aisée. Le scénario et la fin de ce match l’ont bien confirmé…(par Beud Spencer- Photos MJM pour RugbyAmateur.fr)

img_2051
Gros impacts en première période…

Saint Sulpice vent dans le dos, obtient une faute sur le renvoi. Florian Carayon ouvre le score d’entrée (0-3). Le FCTT après avoir raté l’égalisation, met son jeu en place. Sur une pénalité rapidement jouée, Torres, le demi de mêlée local s’échappe et marque en coin (5-3, 12ème). Torres se signale à nouveau et trouve son arrière Harambillet intercalé dans la ligne qui marque en coin. Toujours pas de transformation (10-3, 16ème). Suite à un plaquage à retardement de Vincent (Saint-Sulpice) sur Torres, les esprits s’échauffent. Bedel vient faire justice, et l’arbitre voit rouge pour les deux fautifs. Le match restera électrique malgré tout. Le jeu reprend ses droits, Carayon hérite d’une pénalité sur un hors jeu et ramène les siens à 10-6. Sur le renvoi, nouvel accrochage, et Catala (St Sulpice) est prié de se reposer sur le banc pendant 10 minutes (carton jaune, 32ème). On se rapproche doucement de la mi-temps, les locaux dominent, même contre le vent. Sur une attaque en première main l’arrière Harambillet, à nouveau intercalé, surprend la ligne défensive tarnaise pour inscrire son deuxième essai personnel, sous les perches. 15-6, score à la pause.

Que d’émotions en trois minutes…

img_1995
…et gros impacts en seconde mi-temps aussi

Au retour des vestiaires, les visiteurs sortent les crocs, mettent la pression et sont récompensés par un essai de Noyer, que Carayon transforme. 15-13, le match est totalement relancé d’entrée d’une seconde période qui s’annonce prometteuse. Mais le talonneur tarnais, Tonon est sanctionné d’un carton jaune après une nouvel accrochage. En infériorité numérique, le RCS ne lâche pas l’étreinte, et se voit même récompensé d’un essai signé Pages, après avoir transpercé la défense toulousaine. Carayon rajoute deux points, 15-20. Vent de face, à un de moins, mais avec une belle colonie de supporters, Saint Sulpice croit en l’exploit. Torres inscrit néanmoins trois points pour le FCTT avant l’heure de jeu (18-20), et avant de se faire prendre par la patrouille et de recevoir un carton jaune. Carayon en profite pour redonner cinq points d’avance à son équipe (18-23, 68ème). Le RCS semble tenir sa grosse perf, mais sur une action anodine, relance à la main au lieu de dégager. Choix lourd de conséquence car les Toulousains gagnent un ballon vite éjecté sur le côté pour Flitti, le talonneur local, qui inscrit l’essai de l’égalisation !  Torres, revenu aux affaires, transforme et donne l’avantage au FCTT, à la 77ème : 25-23. Les Tarnais n’ont que quelques instants pour essayer de reprendre ce qui leur semblait dû. Ils se donnent sans compter, et sur une dernière action, obtiennent une pénalité, celle de la gagne à la 82ème. Carayon, à 100% jusqu’alors, tape, le ballon prend la direction des poteaux, le public se lève, les supporters tarnais y croient, mais le cuir heurte le poteau gauche !

Cruelle fin de match pour des Tarnais, qui n’auront pas à rougir de cette défaite et prouvent que même promus, ils auront un rôle à jouer au printemps, puisqu’ils occupent une belle quatrième place. Le FCTT, handicapé par de nombreuses absences, dont certains vacanciers qui n’avaient pas envisagé ce match reporté, s’en sort bien, et consolide sa deuxième place derrière le RC Montauban.

img_2038
Le FCTT sort in extrémis vainqueur de ce bras de fer

Les réactions 

Antoine Loubière (capitaine FCTT):comme souvent on joue mieux contre le vent, on pouvait prendre le large en première mi-temps mais on loupe des coups de pieds, et on les a laissé dans le match, nous avons gagné dans la douleur, c’est le moins que l’on puisse dire.

Eric Rocca (co-entraîneur St Sulpice): on perd le match en première mi temps, on est mal rentré dans cette rencontre. C’est râlant, car on perd nos trois derniers matchs sur la fin. Malgré cela on ramène quelque chose, donc ce n’est pas si mauvais que cela. On est pas loin de la vérité, on a un groupe jeune, c’est ce qui nous donne espoir pour la suite

Mickael Coetzee (co-entraineur FCTT): il manquait beaucoup de joueurs, et donc de l’expérience. Nous étions stressés au début du match car il fallait rester au contact du premier, on travaille pour ça toute les semaines. On est donc content de ce succès,même acquis dans la douleur.  

Ichem Ghanmi (capitaine St Sulpice): on fait une première période catastrophique, ce qui nous coûte le match au final. On refait surface en seconde, on domine dans tous les compartiments du jeu, mais on a une très mauvaise gestion en fin de match, c’est rageant. Il faut que l’on grandisse encore. 

flo-carayon
Carayon, le précieux buteur de Saint-Sulpice, n’a pas eu de réussite sur sa dernière tentative (photo Serge Cartou)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here