Fédérale 3 – Rivesaltes-Leucate, « 20 » d’honneur pour derby au « point » levé

0

Après 11 mois d’arrêt, les équipes de Fédérale 3 retrouvaient ce weekend le chemin des terrains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour une reprise, le calendrier nous avait gâtés. En effet, Rivesaltes recevait Leucate à François-Delcamp. Un derby entre Catalans et Audois, séparés de quelques kilomètres, qui promettait une sacrée empoignade… (Par Marco Matabiau, photos Jeanne Thomas)

D’entrée de match, Rivesaltes tirait les marrons du feu et prenait la tête grâce à deux pénalités du capitaine artilleur Raspaud (6-0, 5è). Les locaux ne s’arrêtaient pas en si bon chemin et transperçaient à deux reprises le rideau défensif des visiteurs. Néanmoins, tour à tour, le pilier Chabanol, auteur d’une échappée monumentale au milieu du terrain, et le troisième ligne Brunet (sur une « 89 » côté droit) oubliaient de servir leur soutien. Pour ne rien arranger aux affaires audoises, le trois-quarts centre Rouvière devait sortir, touché au genou gauche. Il était remplacé par l’ex-Carcassonnais Grammatico (9è). Quand Leucate sortait enfin la tête de l’eau, l’ouvreur Inesta s’essayait à une pénalité des 50 mètres mais était un peu court (18è). Il se rattrapait dans la foulée, suite à un plaquage haut du trois-quarts centre catalan Farges (qui écopait pour la peine d’un carton jaune), des 40 mètres en face (6-3, 21è).

RL 3
Duel en haute altitude pour le gain du ballon (Photo Jeanne Thomas).

Sur le renvoi, Leucate s’organisait en cocotte depuis ses 22, une cocotte dont le talonneur Masi s’extrayait pour se lancer dans une chevauchée incroyable le long de la ligne de touche. Du fait d’une défense intelligente de l’arrière-garde adverse, il ne pouvait servir aucun de ses deux soutiens venus à son intérieur. Le même Masi récupérait un nouveau ballon, exploité par Griffoul. L’ex-Narbonnais allongeait et décalait son arrière Villegas, mais ce dernier oubliait son ailier Meurlay alors que l’essai semblait imparable (24è). Dans les secondes qui suivaient, Masi, décidément intenable, captait un ballon, démarrait et assurait la continuité vers son deuxième ligne Gaury. L’action promettait mais Rivesaltes grattait au sol dans ses dix mètres (25è). Le match s’animait, notamment grâce à l’ailier Roger. Profitant de l’inattention des Audois, il jouait rapidement une pénalité et filait sous les barres. Raspaud transformait (13-3, 28è).

RL 7
Villegas, un peu gourmand sur l’action, échappe à Roger (casque sang et or) mais sera finalement repris par son homologue Bareyt (Photo Jeanne Thomas).

L’avance fondait pourtant de trois points quand, sur la remise en jeu, Leucate obtenait une pénalité qu’Inesta convertissait (13-6, 30è). Rivesaltes se  tirait ensuite une balle dans le pied: Brunet sortait dix minutes (carton blanc, 33è), puis le pilier Chabanol le suivait de près puisque son plaquage haut sur Grammatico lui valait un jaune (un carton, pas une conso, 34è). Leucate profitait de sa supériorité (15 contre 13) quelques minutes après: servi côté droit, Villegas changeait tout et allongeait côté gauche pour Gritti (une passe jugée en avant par l’intégralité du public catalan). L’ailier accélérait, tapait par-dessus et déposait Raspaud à la course pour aller marquer en coin (13-11, 38è). Dans les ultimes secondes du premier acte, Masi se rendait coupable d’une faute sur le même Raspaud, en position de relayeur. Le talonneur audois écopait d’un carton blanc (40è). Non sans s’être rapidement recoiffé, M. Ogrodowczyk renvoyait tout le monde au vestiaire après que Raspaud a manqué la pénalité.

RL 8
Masi échappe à la vigilance de la  défense catalane (Photo Jeanne Thomas).

Chassé-croisé haletant pour une fin crispante…

Comme lors de l’entame, c’est Rivesaltes qui se mettait en exergue sur une belle progression initiée par Farges. C’est pourtant Inesta qui inscrivait les premiers points de la seconde période pour permettre à Leucate de passer devant (13-14, 43è). Les Catalans se devaient de réagir, ce qu’ils faisaient instantanément sur une relance fulgurante de l’arrière Carrière, tout juste entré en jeu. Sur l’action, Grammatico se rendait coupable d’un plaquage illégal. Bilan : 10 minutes au frigo (46è). Raspaud transformait la pénalité occasionnée et redonnait l’avantage à son équipe (16-14, 47è). Inesta avait ensuite l’opportunité de redonner deux longueurs d’avance aux Leucatois. Il ratait la première (50è) mais réussissait la seconde (16-17, 52è).

29 09 2021 à Rivesaltes (129)
Un déblayage d’école sur le troisième ligne Brunet (8).

Rivesaltes lançait ensuite une belle offensive par Brunet, bien relayé au centre du terrain par le deuxième ligne entrant Garcia (59è). Puis Leucate manquait le break: une pénalité obtenue à la ligne médiane était jouée par ce filou d’Inesta qui, faisant mine de vouloir la tenter, tapait un long coup de pied transversal à destination de Griffoul et Gritti, profitant par-là même d’un placement approximatif de la défense locale. Seul le rebond capricieux privait les Audois d’un essai qui semblait pourtant imparable (60è). Les deux équipes se rendaient coup pour coup et savaient que la moindre erreur pourrait leur être fatale. Leucate se retrouvait à 14 quand Martinez, lui aussi sanctionné pour plaquage haut, filait se reposer dix minutes (66è).

RL 10
Farges (12) tente de museler Griffoul (10) (Photo Jeanne Thomas).

Poussé par son public, Rivesaltes souhaitait forcer son destin. Farges, insatiable, sortait le grand jeu: percussion, pivot, accélération et offload pour assurer la continuité du jeu vers le deuxième ligne Simon, lequel mettait à son tour Lacaille dans l’espace. Le troisième ligne mettait les gaz, résistait au retour de Griffoul, mais se voyait repris à quelques centimètres de la ligne. Leucate se mettait à la faute, permettant à Raspaud de redonner deux points d’avance à sa formation (19-17, 70è). Voyant le match leur échapper, les Audois lâchaient les chevaux dans le sillage du demi de mêlée (et ex-Gruissanais) Ecochard (qui jouait sous les yeux de son frère Tom, venu en voisin). Le Catalan Osuna était sanctionné (carton jaune, 75è) et Inesta marquait sa cinquième pénalité de l’après-midi (19-20, 76è). Les locaux lançaient alors leurs dernières forces dans la bataille. Carrière tentait de déborder côté droit et, sur le retour, Leucate commettait une ultime faute. Raspaud avait la balle de match au bout du pied, mais le ballon fuyait les barres (80è). Leucate avait eu très chaud mais finissait par s’imposer par la plus petite des marges.

RL 13
La vista et le sang-froid d’Ecochard (ballon en mains) ont été très utiles, en particulier en fin de rencontre (Photo Jeanne Thomas).

Dans ce derby à suspense, les deux équipes auront raté, chacune à leur tour, la possibilité de mettre l’adversaire à distance. Ce qui aura eu pour mérite d’occasionner une fin de match haletante. Malgré la défaite, Rivesaltes a réussi son entrée dans la compétition, poussant les visiteurs audois dans leurs derniers retranchements. L’indiscipline leur aura pourtant été fatale (4 cartons reçus), réduisant à néant les énormes efforts consentis. Se seront mis en évidence le pilier Chabanol, très à l’aise dans le jeu courant, le troisième ligne Brunet (perforant à souhait), le trois-quarts centre Farges, à l’origine d’un bon nombre d’offensives, et le capitaine Raspaud, auteur de 14 points. Le prochain challenge des joueurs de David Sengenes et Nicolas Rodor: un déplacement à Saverdun, vainqueur ce weekend chez d’autres Audois, ceux de Quillan Limoux Haute Vallée (30 – 17).

RL 15
Le pilier Chabanol s’est offert quelques belles escapades ce dimanche (Photo Jeanne Thomas).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Leucate a dû sentir le vent du boulet, notamment sur cette dernière pénalité de Raspaud. Malmenés d’entrée, les hommes de Gwenaël Ponthier et Thomas Balalud ont su revenir, sans jamais s’affoler, profitant entre autres de l’indiscipline des locaux. Les joueurs d’expérience ont été précieux, à l’instar de Griffoul et Grammatico. Le talonneur Masi a fait preuve d’une énorme activité. Quant à Inesta, il a parfaitement régulé le jeu des siens et inscrit 15 points (à 5 sur 7). Avec ce succès, les Audois peuvent donc préparer plus sereinement la réception d’une autre équipe catalane, celle de Salanque Côte Radieuse, victorieuse des  Haut-Garonnais de Tournefeuille (26 – 20).

KODAK Digital Still Camera
Inesta (l’ouvreur qui portait le numéro 12 ce dimanche) a souvent sanctionné l’indiscipline catalane.

Réactions

David Sengenes (Entraîneur, Rivesaltes): « Très fiers des garçons même si on n’a pas la victoire. Aujourd’hui, on a vu de belles attitudes, de beaux comportements. Contre une équipe de Fédérale 2, on rate la victoire pour une ultime pénalité qui fuit les poteaux. Il nous manque 20 centimètres pour aplatir. Un arbitrage contestable sur deux ou trois coups au sol de mon point de vue. On ne voulait pas avoir de regrets. On n’en a pas ».

RL 1
David Sengenes, ici à la tête de ses joueurs à la fin de l’échauffement, n’avait pas de regrets au terme de cette rencontre si indécise (Photo Jeanne Thomas).

Gwenaël Ponthier (Entraîneur, Leucate): « Le plus important, c’est que ça faisait deux ans qu’on n’avait pas joué. Aujourd’hui, on rejoue, et on gagne. Je préfère parler du résultat. Le match aurait pu tourner d’un côté ou de l’autre. Les deux équipes ont manqué quelques occasions d’essai. On est satisfait pour les joueurs. Très contents aussi de la prestation de notre équipe B. On travaille avec un groupe, avec des passerelles entre les deux équipes. Il vaut parfois mieux mal jouer et gagner. On prend ces points, et cette victoire vaut 4 points quand même au classement. »

KODAK Digital Still Camera
Coach Ponthier (chrono autour du cou) était plus que satisfait de la victoir de sa formation.

Julien Raspaud (Demi de mêlée et capitaine, Rivesaltes): « Fier des mecs. On s’attendait à ce que ce soit LA grosse équipe qui arrive. On n’a pas été déçus. Je pense que, même si le résultat n’est pas en notre faveur, on peut se regarder dans les yeux. On a fait jeu égal. Le match s’est joué sur quelques détails et aurait pu basculer pour nous: je pense que ça n’aurait pas été volé ».

KODAK Digital Still Camera
La capitaine Raspaud était fier de ses coéquipiers à l’issue de la rencontre.

Nicolas Rabat (Troisième  ligne et capitaine, Leucate): « On a fait jeu égal avec Rivesaltes toute la partie. On a manqué des occasions de marquer, notamment en première mi-temps (…) On ne concrétise pas trois actions d’essais franches. On se doute que ça ne va pas se jouer à grand-chose. Ils ont une dernière pénalité à la fin. Ils la ratent, ce qui nous permet de gagner ce match ».

KODAK Digital Still Camera
Le capitaine Rabat s’est aussi illustré dans l’alignement.

Feuille de match

A Rivesaltes (Stade François-Delcamp): Sporting Club Leucate Corbières Méditerranée XV bat Rivesaltes Baixas Espira Agly XV  20 à 19 (mi-temps: 13 à 11 pour Rivesaltes).

Arbitrage: M. Jean-Marc Ogrodowczyk (Ligue Occitanie).

Cartons blancs: à Leucate, Masi (40è); à Rivesaltes, Brunet (33è).

Cartons jaunes: à Leucate, Grammatico (46è), Martinez (66è); à Rivesaltes, Farges (20è), Chabanol (34è) et Osuna (75è).

Pour Rivesaltes: 1 essai Roger (28è), 4 pénalités (2è, 5è, 47è, 71è) et une transformation Raspaud.

Pour Leucate: 1 essai Gritti (38è), 5 pénalités (21è, 30è, 43è, 52è, 76è) Inesta.

Composition Rivesaltes: Bareyt; Cerviello, Pastor, Farges, Roger;  Rodriguez Y. (o), Raspaud (m, cap); Brunet, Lacaille, Druais; Labarrière, Simon; Chabanol, Soulie, Belmehal.

Sur le banc: Tourek, Helip, Garcia, Rodriguez M., Guittet, Osuna, Carrière.

Entraîneurs: David Sengenes et Nicolas Rodor.

Composition Leucate: Villegas; Meurlay, Rouvière, Griffoul, Gritti; Inesta (o), Siures (m); Lanes, Benoît, Rabat (cap); Gaury, Frank; Souchet, Masi, Bourguignon.

Sur le banc: Kobauri, Martinez, Soures, Derible, Ecochard, Dumas, Grammatico.

Entraîneurs: Thomas Balalud et Gwenaël Ponthier.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here