Fédérale 3 – Pamiers et Gimont tiennent leurs promesses

0

Même si leurs objectifs respectifs n’étaient pas aussi clairement annoncés, les deux formations accèdent à la fédérale 2, et vont se retrouver ce dimanche pour fêter ça et faire durer le plaisir d’une saison déjà réussie…

Dominateur pendant la saison régulière, Pamiers figurait parmi les grands favoris pour accéder en fédérale 2. Il n’est pas si aisé de tenir parole, donc saluons ici cette ambition récompensée. Cette double confrontation face à Rieumes n’aura pas été si simple, comme prévu, mais Pamiers en était le favori logique, et aura une nouvelle fois assumé son statut. Voici le SCA en fédérale 2, avec la perspective d’un probable derby ariégeois la saison prochaine face au voisin Saverdun. D’ici là, il reste à terminer celle en cours, avec un 8ème de finale passionnant face à Gimont. Les deux équipes se connaissent bien pour avoir évoluer dans la même poule. Avantage à Pamiers, qui s’était imposé à deux reprises, 33-11 en Ariège et 32-27 en terre gersoise.

Mais attention à Gimont, qui n’aura plus rien à perdre après cette montée, moins programmée, mais toute aussi méritée, qui permet à l’Etoile de briller encore plus fort. Car il faut également saluer la persévérance de ce groupe qui a su s’installer en haut du classement dans une poule compacte, y rester, puis assurer une qualification qui ressemblait déjà à un objectif atteint, avant de se laisser le droit de rêver à une possible montée. C’est chose faite aujourd’hui, et nul doute que ce 8ème de finale face à Pamiers vaudra le détour. Surtout que ce dernier aura lieu sur une pelouse bien connue des deux formations, celle du FCTT.

565cebd8ca396_GIMONTDom1120REDUC
Pamiers et Gimont vont se rencontrer pour la troisième fois cette saison (photo SCA)

Réactions

Thomas Taché (capitaine Gimont) : On est tombé sur une équipe de Ger Seron qui méritait autant que nous de monter. Fidèles à leur réputation les joueurs nous ont énormément mis en difficulté. Mais la chance a tourné en notre faveur. On monte, c’est fabuleux. Merci au groupe, aux entraîneurs, aux supporters, ce club est composé des gens bien, et cette montée est méritée pour eux aussi. Je suis fier et honoré d’en être le capitaine.

Allam Boumédienne (2ème ligne Pamiers) : C’est une immense satisfaction, le club attendait cela depuis 5 ans. Notre adversaire du jour, Rieumes, n’a pas laissé sa part au chien, il a fallu faire un gros match. Mes coéquipiers se joignent à moi pour dédier cette victoire à tous nos bénévoles, nos éducateurs, nos jeunes, nos familles, nos amis et nos supporters. J’ai eu la chance de vivre 4 montées, celle ci est la 5ème, et incontestablement la plus belle. Je pense que ce sera sûrement la dernière.

Florian Garcia (ailier Pamiers) : Ce match contre Rieumes a été compliqué comme on s’y attendait. Mais on a fait le job pour atteindre notre objectif après 8 mois d’efforts ! On est donc super contents, même si la saison n’est pas terminée et que l’on souhaite aller le plus loin possible. Merci à tous ceux qui ont cru en nous !

Patrick  Mirosa (co-entraîneur Pamiers) : L’objectif était annoncé, on voulait monter et on s’était équipé pour, en doublant les postes notamment, ce qui nous a permis de survoler le championnat avec seulement deux défaites à Saint-Lary et Rieumes. C’est pourquoi, une fois le 32ème passé sans encombre contre Bizanos, on se méfiait du 16ème contre Rieumes. On avait la pression, mais on a su la gérer pour la transformer en pression positive. Cette victoire chez eux en fin de match nous a permis d’aborder le retour dans de meilleures conditions, car même si on était sûr de nos forces, Rieumes nous a livré une belle résistance. On a le sentiment du devoir accompli car on a su tenir parole. Il faut féliciter l’ensemble du club, avec en premier lieu nos dirigeants. C’est une grande étape dans la construction du club que de monter. On avait déjà préparer le recrutement, mais le fait d’être en fédérale 2 va nous aider à faire venir des joueurs, c’est certain. Il s’agira d’étoffer le groupe. Maintenant, on pense d’abord à ce 8ème de finale qui se profile, qui n’est pas du bonus, les joueurs méritent d’aller plus loin, et on va le préparer très sérieusement.

Adrien Rowling (franco-ecossais de Gimont) : Une montée, c’est fabuleux ! Je me sens vraiment privilégié de vivre de tels moments !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here