Fédérale 3 – Negrepelisse, le maintien au bout du suspense

0

Ce match contre Ribérac symbolise et résume à lui seul toute la saison du SC Nègrepelisse. Du très beau rugby par moments et des passages à vide difficiles à expliquer à d’autres. Pour cette rencontre couperet les 2 formations étaient très tendues, les portes de la fédérale allaient se refermer sur le perdant…

negrepelisse (3)
Gros bras de fer devant (photo A. Monté)

Du suspense et de la tension il y en eut jusqu’à la dernière minute, même le vent s’arrêta de souffler au moment ou le buteur Dordognot prit son élan pour frapper la pénalité de la gagne aux 40 m en coin et offrir la victoire à Ribérac mais il manqua la cible. Les dieux du rugby en avaient décidé ains. Cette rencontre commence par 2 “petits” mauvais gestes ( placage à retardement sur Nicolas Monté et placage haut sur Clément Antunès) qui vaudront à leurs auteurs respectifs Savy et Foppoli de retourner sur le banc et laisser leurs camarades à 13 pendant 10mn. Mais cet avantage numérique ne favorisera pas Nègrepelisse qui joue en 1ère période face au vent du nord assez fort en ce dimanche après midi. Pire, Savy pour Ribérac ouvre le score sur pénalité (0-3, 5ème) . Il va s’en suivre un forcing Nègrepelisien et de beaux ballons portés par les avants, sur l’un d’entre eux le 3ème ligne Simon Este très en vue, aplatira dans l’en but (5-3 , 15ème ). Les Diables Rouges veulent enfoncer le clou mais commettent trop de fautes et rendent facilement le ballon aux joueurs de la Dordogne. Foppoli sur un drop et Placais sur 2 pénalités redonnent l’avantage aux visiteurs (5-12 ,35ème). Un vent de révolte cette fois souffle sur Jean Fleury, un groupé pénétrant ravageur part des 25m et emporte tout sur son passage, la cocote s’effondre dans le camp vert et jaune, l’arbitre accorde l’essai collectif transformé par Lenny Goineau, le très jeune ailier buteur de 19 ans (12-12, 38ème ). Sur le coup de réengagement la balle tombe dans les 22 Nègrepelissiens le centre de Ribérac la récupère et sert son ailier Labat qui ne se fait pas prier pour aller marquer. Fopppoli transforme. 12-19 à la 40ème, stupeur et colère à Jean Fleury.

Un suspense insoutenable

Lors de la 2ème période Nègrepelisse avec l’appui du vent et Charly Platek, très à l’aise au pied, va se charger d’occuper le terrain. Goineau va se charger de faire gonfler le tableau de marque : 4 pénalités passent entre les perches pour finalement et enfin permettre aux Diables Rouges de passer devant Ribérac (24-22, 75ème) car entre temps Foppoli avait mis 3 points sur pénalité. La fin de match sera haletante, à la 80ème, l’arbitre refuse un essai à Simon Este qui semblait valable, puis à Julien Circelli. Nous jouons les arrêts de jeu, le SCN sur la mêlée qui s’en suit prend un coup franc, puis une pénalité aux 40 mètres qui sera … manquée donc. L’arbitre de la rencontre siffle le trille final et le nombreux public peut laisser exploser sa joie. Le Sporting Club Nègrepelissien sera présent en fédérale 3 la saison prochaine. Le CA Ribérac a été un bel adversaire et aurait sûrement mérité de rester en fed 3, mais les lois du sport sont ainsi faites et seul Nègrepelisse pourra poursuivre sa route en division nationale .

L’équipe 2 avait montré la voie ne s’imposant 16-10. Cette rencontre met un terme au rôle d’entraîneur de Fred Cavaillé, qui va s’occuper des jeunes du SCN. Il méritait aussi un clin d’oeil pour ses nombreuses années passées à travailler auprès de ses joueurs.

negrepelisse (1)
La jeunesse au pouvoir au SCN (photo A. Monté)

Réaction

Joris Jasinski (capitaine Négrepelisse) : “C’était un week-end de finales sur les différentes pelouses de la région, et à Jean-Fleury, c’était la nôtre, avec des supporters en rouge et blanc, et des trompettes qui étaient de sortie. On avait choisi de commencer la rencontre face au vent, ce qui a fait que l’on a encaissé quelques points au pied et un essai en toute fin de mi temps, mais comme on avait réussi à marquer 2 essais, on a basculé à 12-19 à la pause. On sentait qu’il y avait la place, on arrivait à tenir plus le ballon qu’eux. On revient au score par des pénalités avec notre buteur Lenny qui enquillait avec pas mal de réussite, puis on passe devant 24-22. En fin de partie, on rentre 2 fois dans l’en-but, et par 2 fois pas d’essai accordé. Mais bon, on retiendra la victoire et le maintien que l’on avait promis à nos chers dirigeants et spectateurs”.

Nègrepelisse 24 – Ribérac 22
MT : 12-19 ; arbitres : M. Arnaud Sebat (Béarn) assisté de MM. Eric Simbelie et David Chassain (Limousin).
Nègrepelisse :2 Essais Este (15), collectif (37) ; 4P (42, 58, 62, 75) et 1T (37) Goineau.
Ribérac : 1 Essai A. Labat (40) ; 1P Placais (5) ; 3P (25, 36, 54), 1D et 1T (40) Foppoli.

Nègrepelisse. Folghera, Antunes, Macabiau, Monté, Goineau, (o) Platek, (m) Circelli, Jasinski (cap.), Loupias, Este, Y. Beaudonnet, Souleiman, Allaire-Snela, Sokoloff, Gayet. Entrés en cours de jeu :Spychala, Aissaoui, Marcel, Ferrero, Valette, Figueiredo, Turroques. Entraîneurs : Yoann Azemar et Frédéric Cavaillé.

Ribérac. Vialatte, Labat, Savy, Vaysse, Ramos, (o) Foppoli, (m) Placais, Masset (cap.), Calvel, Besson, Grand, Coutou, Colinet, Gratadou, Gady. Entrés en cours de jeu : Mercier, Etropie, Lyonnet, Ponce, Rivière, Capellot, Blum. Entraîneurs :  Victor Varas et Chrsitophe Maze.
Exclu. Tempo. :  Savy (1, carton jaune), Foppoli (2, carton jaune), Masset (77, carton jaune), Grand (62, carton blanc).

negrepelisse
Heureux les Diables rouges !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here