Fédérale 3 – Négrepelisse au finish contre Saint-Sulpice

0

C’est sous une fine et froide pluie d’automne que la rencontre a débutée. Les données étaient simples : en gagnant, Négrepelisse, restait dans le wagon de tête, mené par son adversaire du jour. Saint-Sulpice, promu, se présentait donc avec l’étiquette du favori…Mais c’était du 51-49% (par A. Monté)

Saint-Sulpice, à gauche, a porté haut ses couleurs, même si c'était celles de Négrepelisse qui a prêté un jeu de maillot avant le match (photo A. Monté)
Saint-Sulpice, à gauche, a porté haut ses couleurs, même si c’était celles de Négrepelisse. L’arbitre ne validant pas les tenues tarnaises, a contraint le SCN de prêter un jeu de maillot à son adversaire (photo A. Monté)

Vu l’état du terrain et les conditions météo on devinait facilement que le match allait se jouer devant, avec beaucoup de combat et d’engagement. Et du combat il y en eut, viril souvent, mais toujours dans le respect des règles, sauf à une reprise peu avant la mi temps ou le solide John Darcourt après avoir un peu agacé son vis a vis, le très très solide Fidjien Peters ramassa devant les yeux de l’arbitre une mine sur le menton qui valut à son généreux donateur la sanction suprême immédiate. Ce carton rouge fut certainement un tournant car à 14 pendant plus d’une mi temps les dés étaient un peu pipés pour les Tarnais. Mais le public en a eu pour son argent : 5 essais, superbes, du jeu de partout et du suspense malgré tout. Le 3ème ligne NOYER marque le premier essai du jour en s’allongeant dans l’en-but au quart d’heure (3-8). Le SCN répond aussitôt et charge avec les gros, qui, près une avancée de 20 mètres, vont emporter en terre promise le redoutable pilier Bogdan Balan. Les pendules sont remises à l’heure (8-8). CARAYON sur une nouvelle faute des Rouges passera une nouvelle pénalité, le score restera bloqué à 8-11 jusqu’à la pause.

Saint-Sulpice y a cru, mais Turroques devient le héros du match

Dès le retour sur la pelouse les Diables Rouges se ruent à l’attaque et sont justement récompensés par une pénalité accordée par l’arbitre. Face aux barres Ludo LE PALUD égalise (11-11). Les Nègrepelissiens insistent, malmènent les Tarnais, et suite à une mêlée à 5m envoient Alexandre LAVIALLE lancé comme un avion, filer avec l’aide de ses avants aplatir au pied des poteaux. Pierre FOLGERA transforme (18-11, 55ème). Avec un peu plus de réussite au pied et surtout sans quelques maladresses le score aurait pu être plus lourd, mais,  car il y a un mais, sur une mêlée anodine au 35 mètres, PAGES saisit la balle et transperce une défense de Nègrepelisse étrangement passive pour filer entre les poteaux. Il marque un essai opportuniste transformé par CARAYON, qui avait entre temps passé une autre pénalité. A la 70ème minute, le RCS mène 18-21. Le stade Jean Fleury commence à trembler pour les siens, mais pas les joueurs visiblement. Poussés dans leur deniers retranchements, et galvanisés par leur coach Amédée DOMENECH, ils vont acculer les st Sulpiciens dans leurs 22 m et le jeune Quentin TURROQUES, entré en jeu quelques minutes plus tôt, bien servi sur son aile, file tout droit marquer en coin son premier essai en équipe fanion. Il reste trois minutes à jouer et Négrepelisse vient de repasser devant (23-21) et ne lâchera plus cette précieuse victoire acquise au forceps. St Sulpice, malgré sa défaite, a confirmé son statut de favori aux places qualificatives, il faudra le confirmer dimanche prochain face au Racing Club Montauban. Les Nègrepelissiens peuvent savourer cette victoire avant de recevoir dans la foulée l’autre cador de la poule, actuel second, le FCTT.

negrepelisse-saint-sulpice-a-monte-1
Clément Rousselon s’échappe de la mêlée et va donner le ballon d’essai à Quentin Turroques, qui marquera en coin…au bout du suspense (photo A. Monté)

Joris Jasinsky (capitaine Négrepelisse) : Tout d’abord, nous avions à coeur de nous rattraper de la déconvenue de Beaumont, où nous n’avons pas réalisé notre meilleure prestation de la saison. Ensuite, on recevait le 3ème de poule, donc pour rester accrocher au bon wagon, il nous fallait absolument gagner. Le match s’est joué devant, forcément avec cette météo. On réalise plutôt une bonne première période, au niveau de la conquête notamment, mais on encaisse un essai rapidement. On revient, et on recolle à trois points à la pause. On savait qu’il y avait la place, surtout après le carton rouge que leur 5 reçoit. On a joué avec beaucoup plus d’intentions en seconde période, on prend l’avantage. Mais on encaisse cet essai sur une de leur seule incursion chez nous. On n’a pas paniqué, on s’est resserré, et après 10 minutes de guerre de tranchée, on marque en coin. On gagne, mission accomplie ! Mais félicitations à cette équipe de Saint Sulpice, qui nous a donné du fil à retordre, et possède sûrement un pack des plus costauds de la poule.

negrepelisse-saint-sulpice-a-monte-2
Ichem Ghanmi et Joris Jasinski convoqués par l’arbitre. Le match a été viril, mais correct (photo A. Monté)

Ichem Ghanmi (capitaine Saint-Sulpice) : Un match engagé, rude, sur un terrain gras face à une équipe massive et très en place devant. Nous n’avons jamais démérité et même à 14 suite au carton rouge, et parfois à 13, pendant 50 minute,s et une conquête approximative, nous aurions pu l’emporter. Nous prenons tout de même le bonus défensif.  Nous n’avons jamais lâché, et c’est le principal. Maintenant place à la réception de Montauban, leader invaincu et plus grosse équipe de la poule.

Quentin Turroques (ailier Négrepelisse) : Sorti d’un ruck Clément Rousselon fait la passe petit côté pour Alex Laviale et saute quelqu’un pour moi, j’avais plus qu’à courir et marquer en coin. Très content d’avoir réussi à marquer cet essai à la fin du match.

Feuille de match

SC NEGREPELISSE 23 – 21 RC St SULPICE XV – (M-T : 8-11).
Arbitre : M. Guillaume Ferrer (Auvergne), assisté de Mme Valérie Bouillon (Midi-Pyrénées).

Vainqueurs : 3 E Balan (20), Laviale (54), Turroques (77), 1T Folghera (54), 2 P Le Palud (2, 44).
Vaincus : 2 E Noyer (13), Pages (70), 1 T Carayon (70), 3 P Carayon (5, 25,62).

NÉGREPELISSE. Folghera ; Baisagale, Colliard, Mercier, Laviale ; Le Palud (o), Circelli (m) ; Jasinski (cap), Este, Raisseguié ; Marcel, Darcourt ; Balan, Spychale, Y. Beaudonnet.
Sont entrés en cours de match : Proenca, Pahoa, Bottarelli, Prunes, Pécharman, Rousselon, Turroques.
Entraîneurs : Amédée Domenech et Yoann Azemar.

SAINT-SULPICE. Itan ; M.Denat, Garcia, Y. Denat, Pignol ; Pages (o), Carayon (m) ; Noyer, Vincent, Cance ; Peters, Vidotto ; Ghanmi, De Torres, Agintz.
Sont entrés en cours de jeu : Tonon, Jaud, Arcambal, Boukemach, Despaux, Catala, Sarran.
Entraîneurs : Frédéric Delfau et Eric Roca.

Expulsion : Peters (carton rouge, 34).
Exclusion temporaire : Tonon (carton blanc, 58).
Équipes réserves : Nègrepelisse 27- 10 Saint-Sulpice

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here