Fédérale 3 – Les promus vous saluent bien

0

Saint-Sulpice-la-Pointe, Beaumont de Lomagne et Laroque Belesta ont donc fait, ou refait pour être exact, leurs grands débuts en fédérale 3, et chacun à domicile comme le veut la tradition. Pour un bilan global plus que positif au final. Retour sur les prestations de chacun…

saint-sul-floirac
Saint-Sulpice a visé juste pour son premier match de l’année (photo Serge Cartou)

Pour Saint-Sulpice, il a fallu en découdre avec Floirac. Les Girondins ont été surpris par une entame tonitruante de leurs adversaires. A 17-0, les supporters tarnais pensaient vivre un bel après midi, et puis plus rien. Le RCS ne marquera plus de points. Floirac parviendra à en inscrire 9 (score à la mi-temps), mais le tableau d’affichage restera figé en seconde période. La défense tarnaise assurant le gain de la partie. Ichem Ghanmi et ses coéquipiers pouvaient se montrer satisfaits.

Dans cette même poule 14, Beaumont n’avait pas la tâche facile non plus ,en recevant un solide pensionnaire de fédérale 3, Bon Encontre. Les Lomagnols ont retroussé leurs manches pour obtenir le gain d’une partie qui était mal engagée pourtant. Frédéric Decotte, co-entraîneur de Beaumont, nous la raconte de l’intérieur : “Nous attendions ce match avec impatience puisque nous partons dans un nouveau championnat. Il nous fallait impérativement remporter ce match pour lancer notre saison contre une équipe habituée à ce niveau, et qui était venue pour gagner. Nous avons fait une entame de match correcte et puis nous retombons dans nos petits travers c’est-à-dire des erreurs défensives, des mauvaises transmissions, une mauvaise gestion; qui nous coûtent cher car nous sommes menés 16 à 6. Nous avons fait quelques changements à la 35ème et nous revenons à 16 à 13 avant la pause. Dans les vestiaires nous avons des paroles Toto et moi avec nos joueurs, pour leur faire comprendre que cette équipe se nourrissait de nos erreurs et que si nous rectifions toutes ces petites fautes, la victoire serait pour nous. Je tiens à féliciter notre conquête car nous avons été dominateurs que ce soit en touche et en mêlée ce qui nous a permis d’avoir la maîtrise du match tout au long de la partie. Nous avons encore beaucoup de travail c’est groupe jeune qui doit apprendre que la fédérale demande beaucoup plus d’efforts. Nous savons que la saison sera difficile pour nous mais on se battra tous les dimanches, le maintien passera par là”.

larroque-rieumes-09-16-2
Laroque s’est arraché pour aller chercher un match nul contre une solide équipe de Rieumes (photo Pascal Villalba)

Enfin, Laroque-Belesta, ce match d’ouverture laissera un goût amer. Dans le sillage de son capitaine courage, Benoît Puigserver, les champions Honneur 2016 ont ouvert le score, mais Delahaye le buteur de Rieumes passait une pénalité et un drop (5-6 à la pause), avant de prendre le large sur un essai transformé. Mais les valeurs bien connues des Ariégeois sont les mêmes en fédérale 3. A force de volonté, ils marqueront un essai en costaud. Picheric a la transformation de la victoire au bout de son pied à deux minutes du terme. Mais il échoue de peu. La frustration des locaux sera tout de même atténuée par trois tentatives manquées par Conduché, le trois quart rieumois en toute fin de partie. 13-13, un match nul qui semblait équitable. Laroque a sûrement gagné deux points plus qu’ils ne les a perdus. Rieumes a confirmé qu’il faudra compter avec pour jouer le haut du tableau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here