Fédérale 3 – Léguevin, le promu veut se faire sa place

0

Dire que l’exercice 2017/ 2018 du Coq Léguevinois a été réussi ne suffirait sans doute pas à souligner l’excellent parcours réalisé par les rouge et bleu. En effet, l’équipe première a déjoué pas mal de pronostics pour atteindre la finale du championnat Honneur, éliminant successivement L’Isle en Dodon, puis Sor Agout (également demi-finaliste du championnat de France) avant de céder face aux invincibles Lions de Saint-Girons (par ailleurs futurs champion de France). La montée en Fédérale 3 validée, la “Une” du Coq a ensuite continué son épopée en championnat de France, ne s’inclinant qu’en huitièmes face aux Hauts-Pyrénéens d’Oursbelille. Et que dire de l’équipe réserve, créditée d’un doublé championnat des Pyrénées (26-14 contre Muret)/ championnat de France historique (27-22 contre Vincennes)… (par Marco Matabiau)

finale léguevin réserve 06 18 Sab (8)
La réserve a fêté son titre comme il se devait. Il faut maintenant remettre le bleu de chauffe pour affronter des équipes d’un tout autre calibre (Photo Sabine Roux).

Les vacances ayant dû attendre jusqu’à la fin juin, il a vite fallu redescendre sur terre et digérer tout cela afin de préparer au mieux la saison de Fédérale 3. Et quelle saison ! En effet, le Coq a hérité d’une poule 12 des plus relevées. Pour ne citer que quelques équipes, Beaumont de Lomagne (grand déçu de la saison passée et à nouveau grand favori de la nouvelle), Saint Sulpice la Pointe (qui a cette année mis les petits plats dans les grands), Tournon d’Agenais (avec un certain Philippe Benetton dans le staff), Gimont, relégué de fédérale 2, ou encore des habitués tels que la Vallée du Girou, le Grenade Sports ou les Lot-et-Garonnais de Bon Encontre.

IMG_3806
Le capitaine et troisième ligne Louis Bayol (casque turquoise) sait que d’âpres combats attendent le Coq dans une poule 12 très délicate (Photo Sabine Roux).

Même si le Coq a avant tout misé sur la continuité pour démarrer cette aventure, quelques changements sont à noter. Côté staff, Sébastien Falco reste en poste mais Marc Thévenot, l’entraîneur des trois-quarts, a cédé sa place. Il sera remplacé par Fabrice Vergé, jusqu’ici coach de l’équipe réserve. Une réserve qui sera pour sa part prise en mains par Nicolas Peyrat (qui avait amené La Salvetat au titre pyrénéen en 2015) et Eric Giorgi (de retour au club), tous deux en provenance des Belascain de L’Isle Jourdain. Côté joueurs, un autre Thévenot s’en va: Thibault, le fils de Marc, muté en région parisienne.

dig
Les coachs léguevinois Sébastien Falco (tee-shirt noir) et Fabrice Vergé ont préparé leurs joueurs du mieux possible  pour les joutes fédérales.

Pour compenser ce départ, le Coq a recruté Clair (TLA, sélectionné avec les U26 midi-pyrénéens l’an passé) et Betuing (de retour après avoir passé un an au SC Rieumois). Le recrutement ne s’arrête évidemment pas là puisqu’arrivent les jeunes Blagnacais Benitah (pilier) et Faraguna (ailier), les troisièmes lignes Voisin (FCTT), et Hourquebie (Tournefeuille) ainsi que les trois-quarts centres Trellu (Gaillac) et Barboteau (Castanet). Notons enfin le retour du pilier Cunnac, co-entraîneur de la réserve l’an passé, grièvement blessé au genou lors du match retour face au Canton d’Alban lors des phases finales 2016, et qui voudra certainement rattraper le temps perdu. Il devra aussi assumer son surnom de Zidane (deux titres en une saison de coaching !) auprès de ses anciens joueurs et désormais partenaires de jeu.

finale léguevin réserve 06 18 Sab (5)
Après un an passé sur le banc (et deux titres en poche), Bertrand Cunnac a décidé de rechausser les crampons (Photo Sabine Roux).

Le championnat reprenant ce 9 septembre, il a fallu accélérer et concentrer la préparation. Après le stage du 25 août, les rouge et bleu ont rencontré l’équipe réserve de L’Isle Jourdain en amical le vendredi 31 août avant de partir en weekend cohésion dans les Hautes-Pyrénées. Et de la cohésion, le Coq va en avoir besoin dès les premières encablures du championnat. En effet, le premier bloc de trois matchs propose la réception inaugurale de Saint Sulpice dès ce dimanche, un déplacement à Beaumont avant d’accueillir Gimont. De quoi mettre d’entrée les Léguevinois dans le grand bain de la Fédérale 3.

IMG_2281
Le Coq avait été la bonne surprise en fin de saison passée. En sera-t-il de même à l’échelon supérieur ? (Photo Sabine Roux).
40634294_10156600226438948_1370419537534517248_n
Lors du stage de cohésion, les joueurs ont mis en pratique le diction : “plonger dans le grand bain”

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here