Fédérale 3 – Grenade-l’Isle en Dodon, tout le monde est content ?

0

Après être passé tout près d’un premier succès, à Oursbelille-Bordères, Grenade voulait évacuer sa frustration. Il faudrait pour cela, prendre le meilleur sur une équipe de l’Isle-en-Dodon redoutée et redoutable, malgré sa faible expérience à ce niveau. Pour preuve, son succès en ouverture de championnat contre Argelès-Gazost. Un bon test donc pour ces deux formations des extrêmes de la Haute-Garonne. Dans cette confrontation très attendue, et suivie par un nombreux public, la pluie s’est invitée pour mettre un peu plus de piquant au débat… (par GR Vin et David Campese) 

Gausseran Tortelli pour combiner
Gausseran et Tortelli à la manoeuvre (photo GR Vin)

Les Grenadains sont les plus vite en action, grâce à Tortelli et Gausseran. L’ouvreur et l’arrière local occupent le camp visiteur. Les bonnes intensions sont manifestes, avec un désir permanent d’écarter le ballon. Les visiteurs défendent avec courage, mais Courreges plaque à l’épaule, se fait sanctionner, Tortelli ouvre le score (3-0). Les Jaune et Noir poussent encore, dans ses 22m, Cadorin manque son coup de pied de dégagement, Carron le récupère à 30m de la ligne et passe en revue trois défenseurs pour plonger en coin. Du bord de touche Tortelli transforme (10-0). L’Isle-en-Dodon ne se laisse pas abattre et revient au score sur pénalité par Courrèges (10-3). Les débats s’équilibrent un peu, les phases de conquête sont compliquées avec pas mal d’imprécision, Grenade imprime le tempo. Tortelli trouve le poteau des 50m mais concrétise une nouvelle faute visiteuse (13-3). Juste avant la mi-temps, une chandelle mal réceptionnée par Maret replacé en 15, profite à Courel qui a bien suivi, récupère le cadeau et file entre les poteaux. 20-3 à mi-parcours le break est fait. Grenade a dominé mais a surtout optimisé ses possessions et profité des imprécisions adverses.

Magnifique essai de Caron
Magnifique essai de Caron, le premier du jour.(photo GR Vin)

La deuxième période est de toute autre nature avec des Bleus qui visiblement sont revenus avec d’autres intentions et d’autres schémas de jeu. Ils investissent le camp adverse font donner les avants qui mettent au supplice des locaux qui parent au plus pressé. C’est naturellement que l’arbitre file entre les poteaux suite à une répétition de fautes dans les 10m. Le match est relancé (20-10), c’est la bonne période des Bleu et Blanc. Mais les fautes se succèdent de part et d’autre ce qui fait le jeu des buteurs. Tortelli par deux fois rajoutera 3 points, mais manquera l’estocade sur une pénalité relativement facile. Portet pour les visiteurs, l’imitera mais se rattrapera dans la foulée avant que Cadorin ne passe les deux dernières pénalités dont l’ultime sur le gong pour obtenir ce point de bonus défensif bien mérité (26-19). Grenade a su mener sa barque et profiter de toutes les occasions de scorer pour distancer en première période des visiteurs plein de bonnes intentions mais qui ne se sont pas bien adaptés aux conditions météo et qui surtout, ont fait quelques cadeaux à des Grenadins qui n’en demandaient pas tant…


Les réactions

Nicolas Béderède entraîneur Grenade : « Match compliqué, mais on avait des infos, on savait qu’ils avaient un gros pack et du pied et qu’ils allaient chercher des points à l’extérieur. Nous, on sortait d’une défaite frustrante à Oursebelille. On voulait continuer et monter en intensité, quand on a vu la météo, on n’a pas sauté au plafond car on a plus des qualités pour déplacer le ballon. On n’a pas pu bien faire les choses, on marque sur un essai où le mec se le fait seul, un autre sur interception. On est content car on pense que c’est un gros de la poule, et ils feront du mal à beaucoup. On commence notre saison, on voulait bien jouer, avec une journée partenaire, l’envie de s’amuser, il fallait réussir le coup, c’est fait, on leur laisse le bonus à la fin, ça c’est moins bien, car tout va compter à la fin. L’objectif reste le même, on ne va pas se cacher : on veut qualifier les deux équipes. Le groupe s’est étoffé, des joueurs vont revenir et c’est une bonne chose car on a quand même des blessés. »

Bruno Cot, entraîneur L’Isle-en-Dodon : « Quelques regrets sur la première mi-temps, car on a trop tenu le ballon dans notre camp, on n’a pas su s’adapter aux conditions météo. On n’a pas respecté les consignes, trop joué chez nous, on leur a donné une grande partie des points, félicitations à eux qui ont su les prendre. Ils se sont bien acclimatés et se sont nourris de nos erreurs. On tourne à 20-3, il n’y a rien à redire, ils ont présenté un rideau défensif dense, qui montait très vite. A la mi-temps, on a mis les choses au clair avec les garçons et on va chercher ce bonus mérité je pense. On a deux occasions de marque  à la fin, mais on manque de réalisme. On partait de trop loin pour revenir, donc satisfait de ce point de bonus qui nous permet de sortir la tête haute de ce match. On est clairement un petit de la poule, Grenade est tout autre, on est très content de les avoir inquiétés. Il y a 4 ans on était en série, il ne faut pas l’oublier. On est en quête d’élever notre niveau, ce sera primordial, on le voit aujourd’hui face à une équipe plus en place que nous. »

Vincent Tortelli 10 du SG : « Match âpre comme diraient certains, 60mn à tenir le ballon et à jouer chez eux, le souci c’est qu’après on baisse de rythme, on ne concrétise pas les temps forts et on s’épuise. Les conditions étaient difficiles, mais le ballon ne glissait pas tant que ça, on a pu les mettre en difficulté en déplaçant le jeu, tant mieux pour nous. A la mi-temps on voulait continuer sur ce tempo mais ils nous ont contré et on a subi par moments. En conquête, on a tantôt dominé, tantôt subi. On a été discipliné heureusement, on n’a pas parlé, on s’est concentré pour défendre, c’est donc mieux que la semaine dernière où l’on s’était dispersé. »

Mathieu Gilibert capitaine de l’Isle-en-Dodon : « Un match physique, très dur. On fait une mi-temps moyenne, on se ressaisit et on arrive à bien remonter. On arrive à prendre un point de bonus qui nous fait du bien et qui concrétise l’investissement. Dans l’état d’esprit, on a vraiment été à l’unisson et c’est ce qu’il faut retenir. On règlera les petits détails et ça devrait aller. On finit fort et c’est positif, tout le monde ne viendra pas prendre un point vu l’équipe qu’il y a à Grenade. »

Gilibert et l'isle ont souvent avancé
Gilibert et l’Isle ont souvent avancé (photo GR Vin)

Feuille de match

Grenade – L’Isle en Dodon : 26-19 (Mi-temps :20-3)
Arbitre : M. Gouzenne Jonathan (LOR)
Spectateurs : 1000 environ

Vainqueurs :2 E Carron (17) Courel (39) 2T Tortelli 4P Tortelli (11, 37, 48, 60)
Vaincus : 1 E Pénalité (46) Courreges (23) Portet (55) Cadorin (66,81)

Evolution du score :3-0, 10-0, 10-3, 13-3, 20-3 / 20-10, 23-10, 23-13, 26-13, 26-16, 26-19.

Grenade : Gausseran, Courel, Gitareau (cap), Joie, Carron, (o) Tortelli, (m) Daniaud, Manas, Vidoni, Cros, Pinsard, Gatti, Begue, Busquet, Peccolo
Sur le banc : Herlant, Lopez, Lassave, Rouxel, Cabannes, Delpech, bosc

L’Isle en Dodon : Courreges, Maret, Castets, Soule, Salis (o) Cadorin, (m) Portet, Tourrou, Rosso, Greil, Gilibert (cap) Camusso, Crassous, Belmonte, Marrou
Sur le banc : Doom, Daneau, Brumas, Barrau, Salis T, Cortes, Samaran

Réserves : Grenade 28 L’Isle en Dodon 12

Maret dans le trafic
Maret dans le trafic
Portet en bon animateur
Portet en bon animateur
Manas s'échappe derrière sa mêlée
Manas s’échappe derrière sa mêlée
Les câlins font du bien
Des câlins pour se réchauffer
face à face de capitaines Gilibert Gitareau
Face à face de capitaines Gilibert – Gitareau
Courel va à dame
Courel va à dame
Castets n'échappera pas à Tortelli
Castets n’échappera pas à Tortelli (photos GR Vin)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here