Fédérale 3 – Gimont étouffe Pamiers, Castelnaudary s’arrête là

0

Jamais deux sans trois dit-on, et Prades a signé un troisième succès cette saison contre Castelnaudary. Pourtant une cuillère d’un pradéen (interdite en fédérale 3) a empêché Barthès de filer à l’essai. L’arbitre ne mettra qu’un carton jaune et n’accordera pas l’essai de pénalité réclamé par les Chauriens. Le référée assurant qu’il restait encore un défenseur. Cette action à la 40ème minute aurait pu faire basculer le sort du match, mais avec des si…Car ensuite, Prades a fait valoir sa maîtrise, en seconde période. Le score (7-3) à la pause ne s’est décanté que dans le dernier quart d’heure où le ROC a quelque peu craqué. Prades inscrivait deux essais et validait son ticket pour les quarts.

mercadier castelnaudary
“Il y a des défaites qui valent des victoires !” les dernières paroles d’Eric Mercadier à ses joueurs sur le terrain

Et ce sera contre…Gimont, dont les bookmakers régionaux ne donnaient que peu de chances de résister à l’armada appaméenne. Et pourtant, les Gersois ont tenu tête, et menaient à la pause (10-12). L’ouvreur Pene, régalait par sa précision aux tirs. Il permettait à cinq minutes de la fin de repasser devant 15-13. Dans l’ultime minute de jeu, Cazenave passe à son tour une pénalité, 16-13. On croit la partie finie, mais sur le renvoi, lesAriégeois font une faute au sol. A 40 mètres, face aux perches, Pene s’élance et donne la victoire à l’Etoile. 18-16. Dans ce formidable finish au couteau, Pamiers au bout du temps additionnel et de l’effort, gratte un ballon et obtient une nouvelle pénalité. A 40 mètres, mais en coin, Cazenave a la qualif au bout de son pied, le ballon frôlera la cible mais ne l’atteindra jamais. Gimont est aux anges.

gimont pamiers (12)
La défense et la volonté de Gimont ont bousculé les all blacks de Pamiers (photo Pascal Villalba)

Eric Mercadier (entraîneur Castelnaudary) :  Perdre contre une belle équipe de Prades n’a rien de dramatique, en y mettant en plus, autant de coeur et d’énergie. Mais quand on est compétiteur, la défaite est difficile à digérer, et je pense que le score ne reflète pas la partie, mais c’est la vie. J’ai dit au joueurs à la fin du match qu’il y avait des défaites qui valaient des victoires, ils ont démontré qu’ils avaient franchi un palier et qu’il faudra compter sur eux l’an prochain en fédérale 2 . Je souhaite bon vent à Philippe Guicher, qui me remplacera la saison prochaine. Un grand merci également à Didier Allasset et Romain Fauré qui ont fait un boulot formidable avec les 3/4 et qui en plus, ont eu beaucoup de patience de me supporter.

Adrien Rowling (deuxième ligne Gimont, pronostiqueur hors pair) : On est très fiers de tout ce qu’on a fait. On a su mettre l’engagement physique nécessaire pour gêner cette belle équipe de Pamiers. Cette fin de partie était insoutenable, surtout que je venais de sortir. Donc quand cette dernière pénalité est passée à côté, c’était une véritable explosion de joie. Maintenant, on a nos pensées tournées vers Prades, dont on sait que ce sera à nouveau très difficile, mais en quart de finale, c’est normal. On va tout donner encore !

Eric Ségura (co-entraîneur Pamiers) : Nous sommes tombés sur une très bonne équipe de Gimont, extrêmement vaillante et réaliste. J’ai l’impression que nous étions déjà en préparation de la fédérale 2. Nous avons livré une prestation trop peu ambitieuse pour exister et rentrer dans le dernier carré. Malgré tout, nous avons fait une saison superbe avec 20 victoires et 3 défaites donc. Je souhaite une excellente fin de phase finales à Gimont, et je donne rendez-vous à l’année prochaine, car Pamiers va continuer à se structurer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here