Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

Poule 7

Si le match aller s’était soldé par un match nul, entre Nègrepelisse et Lévezou Segala, les Aveyronnais, chez eux, l’ont emporté, et passeront les fêtes en leader. Mais pas aussi facilement que ce que le score pourrait laisser le croire. Malgré tout, du côté des diables rouges, on va s’offrir des rétroviseurs pour Noël afin de bien vérifier que Gourdon et Lalinde (défaits tous les deux), ne reviendront pas trop près sur les talons. Quant à Grenade, cette nette victoire sur Ribérac efface un peu la défaite de trois points du match aller et permet aux jaune et noir de monter sur la troisième marche du podium. Un troisième succès consécutif qui laisse entrevoir de belles choses pour la suite.

levezou negrepelisse 12 14
Levezou Ségala a fait la différence en fin de match face à Nègrepelisse (photo A. Monté)

Réactions

Christophe Géraud (entraîneur Grenade) : On était au coude à coude avec Ribérac avant le coup d’envoi. On a proposé un match propre, complet, malgré l’état du terrain. On a tous été sur la même longueur d’ondes. On sent une progression constante, avec une implication remarquable depuis le début de saison. On s’est un peu troué contre Levézou, mais c’est une équipe qui mérite sa place en tête. Le point positif est que l’on fait rentrer des Belascain en remplacement de blessés, et tout se passe bien. Je tiens à souligner le très bon parcours de notre équipe réserve, ainsi que nos Belascain et juniors. Le GS se porte bien, c’est appréciable. Maintenant, pour l’équipe Une, il va falloir bien préparer le mois de janvier qui s’annonce déterminant avec un déplacement à Gourdon et la réception de Nègreplisse.

Stéphane Péchambert (entraîneur Nègrepelisse) : On avait le leader en face, une bonne équipe, pas extraordinaire, mais bien en place. Le score ne reflète pas du tout le match. Car on fait une très belle première mi-temps, puisqu’on bascule en tête. On est efficace en défense, mais on est stérile en attaque. Ce qui est malheureusement une mauvaise habitude. Le groupe a eu un bon comportement, mais on n’a pas grand chose pour nous, entre les mauvais rebonds et…l’arbitre. On était dans les clous pour le bonus défensif à dix minutes de la fin, mais on se fait contrer et on encaisse un dernier essai qui nous fait mal. Il faut qu’on continue à s’accrocher, et montrer une force de caractère collective égale à celle que le groupe a démontré chez le leader.

Résultats

Saint-Yrieix 57-0 Gourdon

Grenade 37-10 Riberac

Levezou Segala 34-9 Nègrepelisse

 Classements 

 

Poule 10

Beaucoup de regards étaient tournés vers Tournefeuille pour savoir si les bleu et noir feraient trébucher le leader appaméen. Le match, âprement disputé, a finalement basculé du côté des Ariégeois, qui leur permet de consolider leur première place. Quant aux Haut-garonnais, ils devront chercher des points, et des gros, à l’extérieur et ne plus en perdre à domicile, s’ils veulent voir fleurir les pâquerettes au printemps. Le FCTT craignait son déplacement à Gimont, et ils avaient raison. Les étoilistes se sont montrés intraitables à domicile et poursuivent leur remontée au classement. Les Toulousains, et c’est un moindre mal, ramènent un bonus défensif grâce à Quezel, mais pas sûr que ce point soit de nature à les satisfaire.

tournefeuille pamiers
Pamiers rélaise le gros coup à Tournefeuille (photo SCA)

Réactions

Hugo Cariat (entraîneur FCTT) : Le match de Pamiers nous a coûté cher entre les blessés et les suspendus. On  est allé à Gimont avec une équipe amoindrie. Mais ça n’explique pas tout, car on leur donne beaucoup de points, on s’est montré assez indiscipliné, avec 16 pénalités contre nous, pour juste 6 pour. Gimont a été réaliste, ils marquent un essai bien construit, plus un contre de 70m, avec un buteur en réussite en plus. Bon, on ramène le bonus défensif malgré tout, et au final, on est à notre place au classement pour le moment. On va bien souffler pendant les fêtes, pour mieux se remettre au travail ensuite. 

Yohan Gonzalez (troisième ligne Tournefeuille) : Pamiers fait le match parfait à l’extérieur en nous laissant l’initiative du jeu et en profitant de nos erreurs. Encore une fois, on court après le score dès le début du match et les points manqués au pied coûtent très cher à la fin. Sans cette défaillance et avec l’envie que nous avons pu montrer, la victoire aurait été logique face à une équipe de Pamiers ultra réaliste. 

Résultats

Gimont 24-17 FCTT

Tournefeuille 13-15 Pamiers

Classements

 

Poule 11

C’était le match au sommet de la poule. La Côte Vermeille accueillait son dauphin, Rieumes. Le score final ne reflète pas tout à fait la physionomie du match puisque les deux équipes étaient à 17-15 à dix minutes de la fin. Castelnaudary écrase Le Boulou une semaine après l’avoir fait contre Saint-Girons, et vient se remettre au chaud au classement. Quant à Saint-Girons, le bonus défensif glané à Quillan-Limoux est-il un bon point de pris ou trois points de perdus ?

castelnaudary
Castelnaudary termine l’année en trombe et remonte à la sixième place du classement (photo club)

Réactions

Cyril Duroueix (ouvreur Rieumes) : On prend deux essais casquette en fin de match alors qu’il y a 17-15, deux essais qui changent tout. On a quelques blessés et sans doute un manque de fraîcheur en fin de match. On en sort un peu frustrés, car je pense qu’on méritait le bonus défensif, mais on y voit du positif, ne serait-ce que dans l’engagement. Si notre classement actuel et notre première moitié de saison laissent croire que l’on peut jouer les premiers rôles, il ne faut pas se tromper d’objectif, qui est, et qui reste le maintien. Nous sommes promus, avec un effectif limité, dont les coachs parviennent à en tirer le meilleur parti chaque week-end. Grâce à leur implication, ils arrivent à nous mettre dans les meilleures conditions, à impliquer tout un groupe, en laissant la chance à chacun. Ils nous connaissent par coeur. Si on se qualifie, ce sera déjà très très bien.

David Dissegna (ouvreur Saint-Girons) : Un match avec beaucoup de fautes de deux équipes qui jouaient le maintien. Quillan prend un rouge au bout de vingt cinq minutes, suite à deux jaunes, mais on n’en a pas vraiment profité. L’arbitre a un peu compensé par la suite en leur donnant beaucoup de pénalités. On court après le score mais on réussit à revenir, puis à repasser devant. Ils sont à quatre points derrière nous à 5 minutes de la fin, mais reviennent à un point sur une pénalité. Et puis à la dernière minute, ils franchissent notre défense pour marquer en coin. Sur le renvoi, l’arbitre siffle la fin. c’est très frustrant car on pouvait les mettre hors course dans notre mini championnat pour le maintien. Au lieu de ça, c’est nous qui restons derniers et sous pression. Il reste huit matchs, avec un calendrier pas forcément favorable, on reçoit les premiers, et on va se déplacer au Boulou et Pézénas. Mais on va s’accrocher et bien préparer tous ces matchs.

Eric Mercadier (entraîneur Castelanaudary) : Certes cette victoire bonifiée était importante , bien sûr les avants ont été encore une fois énormes, mais ce qui m’a vraiment plu, c’est l’état d’esprit des joueurs, leur solidarité,  leur détermination et le fait que pour une fois on gagne le match à 22. Les 3/4 ont fait feu de tout bois et ont été récompensés par un magnifique essaie de notre ailier Guillaume Bartés sur lequel pratiquement tous les joueurs ont touché le ballon. J’espère que c’est le premier d’une longue série pour nos lignes arrières qui travaillent dur depuis le début de saison pour sortir de l’ombre des avants. Maintenant on va continuer à bosser sérieusement et en toute humilité pour j’espère être récompensé au printemps .

Résultats

Côte Vermeille 34-15 Rieumes

Castelnaudary 41-6 Le Boulou

Quillan 25-21 Saint-Girons

Classements

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here