Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

Poule 7

Alors que Périgueux perdait son premier match de la saison, à Saint-Cernin, sur le score fleuve de 3-0, Grenade était bien inspiré de l’emporter aussi, à Monflanquin, dernier certes, mais redoutable à la maison. Grenade maintient ainsi ses distances avec Saint Cernin pour la deuxième place. La première étant dévolue malgré tout à Périgueux. Nègrepelisse réalise une bien mauvais opération en revanche. les diables rouges sont encore une fois passés à côté d’une belle opportunité de prendre plus de points. Cela commence à faire beaucoup dans l’optique d’une qualification, toujours à l’ordre du jour, mais il faudra garder un oeil dans le rétroviseur quand même, car Ribérac, Souillac et Monflanquin n’ont pas dit leur dernier mot. le SCN reçoit St Cernin ce dimanche et Grenade attend Souillac.

negrepelisse
Charly Platek et Joris jasinsky se demandent sûrement comment ils peuvent laisser autant de points en route (photo A. Monté)

Réactions

Christophe Géraud (entraîneur Grenade) : Début de match difficile, on prend 2 essais. On ne panique pas et on revient dans la partie petit à petit. On savait Monflanquin joueur et ils ont encore prouvé qu’ils pouvaient bien faire. Cela se joue sur des détails de maitrise même si encore nous pouvons scorer plus que cela, l’arbitre ne nous a pas aidé sur nos temps forts, on se retrouve sanctionner plusieurs fois à tort même si nous pouvons beaucoup mieux faire dans la discipline globale. On doit avoir une volonté et une maitrise près des lignes pour marquer des points. On panse nos plaies car on a beaucoup de casse. On doit finir ce bloc de 3 comme il faut , et cela va encore être dur. On rentre dans une période où tous les points comptes, autant pour le maintien que pour la qualif et je sais que Souillac dimanche va nous proposer un match compliqué. Je suis surpris de l’homogénéité de notre poule.

Philippe Dussau (entraîneur Nègrepelisse) : Une très bonne entame de notre part avec un essai d’école, puis on n’arrive pas à sortir de notre camp. On se fait pénaliser trop de fois et suite à un carton blanc qui a suivi nous encaissons 2 essais  pour être menés 21 à 5. La seconde période, nous tenons le ballon mais nous ne marquons qu’un se essai. On rate même une pénalité pour rentrer dans la bonus défensif à 10 minutes de la fin et espérer même plus. Malheureusement un KO sévère d’un de nos joueurs et un arrêt de jeu très long pour permettre son évacuation ne nous permettra pas de refaire notre retard trop important.  Malgré tout, notre volume de jeu est très intéressant mais notre indiscipline et notre incapacité à sortir correctement de notre camp nous a été fatal.

Résultats
Monflanquin 17-22 Grenade
Nontron 21-12 Nègrepelisse

special-rugbypass2

Poule 10

Pamiers a du s’employer pour s’imposer à Ger Seron et garder la tête de la poule. Une bonne idée car Gimont maintient la pression en s’imposant brillament à Vic. L’Etoile brille donc et consolide sa deuxième place plus que jamais. Sur le troisième marche du pdium, c’est Rieumes l’autre grand gagnant de cette journée. La victoire contre Navarrenx, dans la difficulté certes, conjuguée à la défaite de Ger Seron donc, autorise un joker. Qu’il ne faudra pas griller lors du prochain match. Mais c’est au FCTT que ce match aura lieu, et les toulousains, qui ont utilisé tout leur stock de joker pour envisager finir dans les quatre premiers, doit se résoudre à regarder la réalité en face : les toulousains sont 8ème avec un point d’avant sur l’avant dernier. Il s’agira donc de gagner pour se sauver avant toute chose pour le FCTT. Ce qu’Argelès a su faire à la Salvetat. C’était pourtant le match à ne pas perdre pour les jaune et bleu, qui se mettent une grosse pression désormais. les joueurs de Philippe Galley devront aller chercher des points à l’extérieur pour s’en sortir. A moins que le derby face au FCTT prévu le 3 avril prochain ne prenne l’allure d’un match de barrage pour le maintien.

Résultats
Vic-en-Bigorre 17-23 Gimont
Saint-Lary 39-11 FCTT
La Salvetat-Plaisance 16-21 Argelès-Gazost
Rieumes 17-10 Navarrenx
Ger Seron 12-26 Pamiers

special-rugbypass2

Poule 11

Le match au sommet entre les deux premiers a basculé en fin de match en faveur de Prades. Castelnaudary revient bredouille de son déplacement mais reste à deux points et toujours en bonne position pour disputer le fauteuil de leader. Ce sera l’occasion d’assister un beau derby face à Revel ce dimanche, qui vient de s’adjuger une victoire essentielle dans l’optique d’un maintien plus qu’à l’ordre du jour désormais. Tournefeuille rate une bonne occasion de jouer la deuxième place, voire mieux, en s’inclinant à la Côte Vermeille.

romain lala bis à prades

romain lala
Castelnaudary a chèrement vendu sa peau à Prades, à l’image de Romain Lala ici qui a joué au bowling encore, pour inscrire un nouvel essai dont il a le secret (photo ROC)

Réactions

Eric Mercadier (entraîneur Castelnaudary) : Certes on menait jusqu’à la 70ème minute et on a pris un essai sur une énième pénalité à la 78 minute à 13 sur le terrain. Mais malgré tout je suis vraiment très fier des joueurs qui n’ont rien lâché, ont joué et défendu avec courage. Pour moi, c’est l’essentiel.Comme notre capitaine Adrien Rouzeau souffrait de sa cheville et était exceptionnellement sur le banc, le jeune Alexandre Raynier 20 ans, a tenu ce rôle en étant encore une fois exceptionnel, il nous a montré le chemin toute la partie. Je voudrais également signaler que nos 3/4 ont été largement à la hauteur de l’événement, le travail de Didier Alasset et de Romain Faure est en train de porter ses fruits. Maintenant nous allons panser nos blessures et nous tourner vers le derby contre Revel, qui revient très fort. Les joueurs en sont conscients et vont aborder ce match avec le plus grand sérieux et une très grande motivation

Michel Blanc (co-entraîneur de Revel) : On se devait de faire un bon match, rapport à la capacité de se maintenir à ce niveau là. Je  crois que les garçons ont répondu présent dans l’adversité. Ca a été compliqué parce que nous avons trois ou quatre occasions franches d’essai que nous ne convertissons pas et ça nous met dans le dur derrière. Nous avons déjoué en seconde mi-temps, un peu fragiles, un peu sur le reculoir. Nous avons été dans l’incapacité à utiliser le vent et nous nous sommes mis en danger. On peut tuer ce match bien plus tôt mais c’est bien dans l’avancée. C’est un match important pour nous surtout que nous allons avoir le retour de quelques joueurs prochainement. Ca va nous permettre d’avoir plus d’oxygène au niveau du groupe et là, c’est positif. On sent que dès qu’on réussit à se projeter vers l’avant, on fait des actions intéressantes. Il faut rester dans cet état d’esprit. C’était un match sympathique pour le public mais crispé pour nous, parce que nous n’étions pas sûr de le gagner jusqu’à la fin. Après, je manque peut-être d’objectivité mais je pense que nous étions biens dans les intentions, de façon générale.

revel
Le ballon a eu du mal a choisir son camp, mais finalement c’est bien Revel qui l’emporte (photo Mic le Toutou)

Jean-Christophe Lanta (co-entraîneur de Revel) : ” La seule chose que l’on puisse dire est que l’objectif est atteint. Après, on doit tuer le match en première mi-temps mais on ne finit pas des actions d’essai flagrantes. On déjoue complètement en seconde période. Nous avons péché dans notre conquête directe, ce qui nous a empêché d’avoir des ballons et sans ballons, on ne peut pas inscrire des points. Donc cette semaine, on doit retravailler la conquête. Mais pour retravailler la conquête, il faut un effectif et il a été restreint cette semaine. C’est lié à l’absence de certains joueurs qui doivent revenir aux entrainements rapidement sinon on ne va pas s’en sortir. Mis à part ça, on retiendra le cœur et la vaillance des joueurs”.

Cyril Bonnafous (entraîneur de l’Avenir Bleu et Blanc) : “On termine à un point et je suis déçu de la prestation de l’équipe. On se demande comment on peut faire une prestation complète contre Prades et passer à côté comme ça une semaine après. Nous avons fait une première mi-temps catastrophique donc, ça fait râler. Maintenant, il ne faut pas remettre en cause la victoire de Revel parce qu’ils ont manqué trois occasions qui doivent aller au bout. Je suis d’autant plus déçu parce que nous étions venus pour gagner et on repart avec un seul point.

Résultats
Prades 26-18 Castelnaudary
Côte Vermeille 34-29 Tournefeuille
Revel 15-14 Avenir Bleu et Blanc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here