Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

Poule 7

La victoire de Grenade contre son poursuivant direct à la seconde place, Saint-Cernin, a été acquise dans la douleur mais place les jaune et noir en position très confortable pour anticiper une probable qualification, qui plus est, à une place bienvenue.

Réaction de Christophe Géraud (entraîneur Grenade) : Tout d abord cette équipe de Saint-Cernin est à sa place dans les 4 premiers, ils maitrisent ce qu’ils font. On a 50 min de très bonne mais on ne score pas assez sur nos temps forts. On peut marquer 2 ou 3 essais de plus. Eux ont été efficace et finissent mieux que nous car on a eu beaucoup de casse. On a gagné c’est l’essentiel. Je suis satisfait de la fin du match où les garçons se sont accrochés pour ne pas prendre d’essai. On a encore du boulot et on le sait !

grenade saint cernin
Grenade a bataillé mais a remporté une nouvelle victoire qui lui assure une place en haut de classement (photo club)

Résultats
Grenade 13-6 Saint-Cernin
Périgueux – Nègrepelisse (reporté)

rugbypass-prenez-le

Poule 10

La Salvetat a prouvé encore une fois que son classement n’était pas forcément en adéquation avec le contenu de ses matchs. Celui disputé à Gimont, place forte de cette poule 10, se clôture par une défaite, certes, mais bonifiée et porteuse d’espoirs pour la suite. La pression sera un peu plus sur les épaules du FCTT quand les toulousains joueront leur match en retard. De son côté, Rieumes s’est fait peur face à Saint-Lary, descendu de la montagne avec conviction. Les coéquipiers d’Olivier Bouchard montent provisoirement sur la troisième marche du podium et sont plus que jamais dans la course à la qualification.

olivier bouchard rieumes
Le toujours exemplaire Olivier Bouchard montre le chemin à suivre à ses coéquipiers de Rieumes. Même si Saint-Lary s’est montré plus que dangereux en deuxième période (photo Alain SCR)

Réactions

Philippe Galey (entraîneur La Salvetat) : “Malgré la défaite chez le second de la poule, nous sommes satisfaits de ce point bonus ramené de Gimont, je félicite les 22 joueurs présents, ce, sur le fond et sur la forme. Gimont est une belle equipe, elle est à sa place, par contre au vu de ce match, je suis encore plus convaincu, que ce n’est pas notre cas. Nous méritons de sortir de cette zone de relégation, et nous allons tout faire pour, avec nos vertus : la générosité, l’envie et l’application de notre philosophie de jeu. Nous avons beaucoup de blessés, dont la plupart ont terminé la saison, mais nous allons tout donner, et on fera les comptes à la fin. Il ne faut pas nous enterrer avant l’heure, on est capable de beaucoup de choses. A nous de le prouver”.

Stéphane Bohn (co-entraîneur Rieumes) : Nous savons tous après quelques années de pratique, que les matchs de reprise au sortir des fêtes de fin d’année sont souvent propices à beaucoup d’approximations, du moins nous pressentions ce genre de pathologie. A notre grande surprise, en toute sincérité, nous réalisons une première mi-temps de très bonne facture avec des enchainements pertinents et de l’investissement total de la part de l’ensemble de l’équipe. Seul bémol, notre conquête directe en touche qui à vacillée lors de cette première période. Après la pause, changement total de physionomie avec une équipe de Saint-Lary qui nous a rendu la monnaie de la pièce et nous avons souffert de manière colossale pour obtenir une victoire pour démarrer l’année. Nous devrons, si nous souhaitons continuer à exister, être plus réguliers à l’avenir

Résultats
Gimont 19-16 La Salvetat-Plaisance
Rieumes 32-28 Saint-Lary
Pamiers – Vic-en-Bigorre (reporté)
FCTT – Ger Seron (reporté)

rugbypass-prenez-le

Poule 11

Castelnaudary n’avait pas oublié les marrons distribués à Quillan l’an dernier, et s’est offert une double ration de bonheur dimanche. D’abord la victoire bien sûr, la huitième, mais aussi une place de leader qui fait le bonheur de tout un club. Un fauteuil qu’il conviendra de défendre âprement ce dimanche à Prades, deuxième à deux petits points des chauriens. Chaud devant ! Tournefeuille aussi réalise une bonne opération comptable en consolidant sa place dans les quatre premiers. Mais sa victoire sur Revel a été longue à se dessiner, les Lauragais étant accrocheurs jusqu’au bout de leurs limites physiques. Il leur faudra être à 100% de leurs moyens pour recevoir l’Avenir Bleu Blanc, pour d’une part prendre les quatre points de la victoire et s’éloigner significativement de la zone rouge, et faire du match aller, un simple mauvais souvenir.

roc
La joie de Castelnaudary (photo club)

Réactions

Eric Mercadier (entraîneur Castelnaudary) : On connaissait les valeurs de combat de Quillan, nous avions en mémoire la défaite contre eux à Coubertin la saison dernière. Nous avons donc abordé ce match avec beaucoup d’humilité mais avec une grosse envie de revanche,  il était important pour nous de gagner cette rencontre pour certes bien commencer l’année mais surtout pour continuer à prendre des points et se rapprocher de notre objectif qui reste la qualification. La première place ? Même si elle fait énormément plaisir  et qu’elle  valide l’investissement des joueurs des dirigeants et des bénévoles ,  elle n’est qu’anecdotique à ce moment de la saison, seul le classement de la dernière journée sera important

Claude Guiraud, (co-entraîneur de Tournefeuille) : Je pense que nous avons assisté à un bon match de rugby, très spectaculaire, avec beaucoup de jeu de part et d’autre. La première mi-temps a été plus qu’équilibré avec une équipe de Revel qui nous a posé souvent des problèmes et des leçons parfois. Ils virent en tête à la pause. Néanmoins, à partir du moment où nous avons réussi à mettre la main sur le ballon, en soignant notre conquête, notamment en touche, nous avons pu lancer le jeu à notre tour pour nous imposer. À noter que l’entrée des éléments sur le banc a aussi permis de faire la différence.

Jean-Christophe Lanta, (co-entraîneur de Revel) : C’est dommage, on part avec des regrets. On aurait au moins pu ramener le point de bonus offensif puisqu’on gagne à la mi-temps. On savait qu’avec la coupure d’un mois et un effectif restreint, on ne pouvait pas se permettre de tirer sur la corde, avec toujours les mêmes joueurs. Alors on a fait une pause pendant les fêtes. Eux ont continué de s’entraîner et physiquement, nous avons craqué en deuxième mi-temps. On leur donne les points, sur deux ballons perdus sur nos lancers. Ça fait 14 points. On perd un ballon sur une mêlée, alors qu’on avance. Ils remettent un essai de derrière. 21 points, ça fait trop. À ce niveau là, c’est impossible de remonter.

Résultats
Castelnaudary 32-3 Quillan
Tournefeuille 40-10 Revel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here