Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

Poule 7

1966214_10204600460746052_7572679850835029956_o
Nègrepelisse a su s’adapter aux conditions écossaises de dimanche dernier (photo A. Monté)

Levézou Ségala explose Fumel, pourtant leader avant ce match. Les Aveyronnais prennent avec ces 5 points la tête de la poule. Ces derniers avaient gagné à Grenade, qui tombe à Saint-Yriex, et glisse à la sixième place. Les hommes de “Kiki” Géraud sont dans une mauvaise passe après ce troisième revers de rang, mais ont l’occasion de stopper l’hémorragie en se déplaçant chez la lanterne rouge, Lalinde. Une victoire est plus que souhaitable avant de recevoir Fumel. Lalinde justement que Nègrepelisse a dominé, mais pas de la tête et des épaules. Les Périgourdins ont fait mieux que résister, mais en terminant le match à 13, les Tarn-et-garonnais, par la botte de Beaudonnet ont acquis une victoire à l’ancienne, sous la pluie et le froid. Mais peuvent attendre une deuxième réception consécutive, contre Tournon avec plus de sérénité.

Les réactions

Stéphane Péchambert (entraîneur Nègrepelisse) : Gourdon avait été au-delà du réel au niveau du négatif, tant au niveau du résultat que du comportement, alors qu’on voulait confirmer la victoire précédente contre Ribérac. Du coup, on attendait une réaction forte, face à une équipe de Lalinde qui fait un beau dernier et qui devrait embêter pas mal d’équipes cet hiver. On a joué à quatorze rapidement après une générale d’entrée. Mais ensuite, on a livré un bon match. Cette victoire est une belle éclaircie, nous sort de la zone de relégation, mais on a l’habitude d’alterner la pluie et le beau temps. Alors on va bien se concentrer sur la réception de Tournon, sans envisager autre chose qu’une victoire. 

Christophe Géraud (entraîneur Grenade) :  On mange notre pain noir. On a pris des trombes d’eau. On a perdu le toss et on a joué avec le vent en première mi-temps, on bascule à 9-5. Mais on perd rapidement 3 gars avant la 30ème minute sur blessure, puis trois autres avant la 60ème. On n’a pas pu rentrer du sang frais du coup. Mais force est de reconnaitre que Saint-Yrieix est très costaud avec des avants hors normes, à l’image du Levézou Ségala qui nous a battus lors du dernier match. Il n’y a rien à redire sur l’investissement et le comportement des gars, on est juste tombé sur plus fort que nous. Cette poule est très compacte, chaque point comptera.

Résultats

Nègrepelisse 14-6 Lalinde

Saint-Yrieix 25-9 Grenade

Levézou Segala 27-7 Fumel

Voir le classement

 

Poule 10

pamiers
Pamiers à la relance et leader de la poule (photo SCA)

Pamiers n’est pas tombé dans le piège tendu par Ger Seron. En s’imposant de quatre points, les Ariégeois en prennent trois d’avance au classement et restent en tête d’une poule qui reste aussi compacte que surprenante par les résultats. Gimont, avant dernier, tombe le troisième Peyrehorade. Mouguerre gagne d’un point contre Tournefeuille. Les bleu et noir devront réagir face à Vic pour se relancer. Le FCTT a fait respecter la hiérarchie en disposant facilement du dernier de la poule, Pouyastruc. Le déplacement à Ger peut s’averér déterminant pour faire basculer les Toulousains du bon côté.

Réactions

Benjamin Garaud (deuxième ligne Tournefeuille)Match très compliqué à jouer au vu des conditions météo (vent et pluie) tout au long de la partie. Contre le vent en première période on ne s’est pas affolé même si on a passé la majeure partie de la mi-temps dans notre camp. Au retour des vestiaires la donne était différente avec l’appui du vent où l’on a occupé les 40 adverses. Il a manqué un peu de lucidité et de patience pour battre cette vaillante équipe de Mouguerre notamment avec deux drops tentés et contrés alors qu’une conservation du ballon sur plusieurs temps de jeu aurait peut-être permis d’obtenir la pénalité de la gagne. L’état d esprit du jour a été irréprochable dans l engagement et la discipline. Il va falloir se remettre au boulot cette semaine pour garder notre invincibilité à domicile contre une belle équipe de Vic-Bigorre.

Patrice Galy (entraîneur Pamiers) : Bien sûr satisfait du résultat, face à une équipe qui nous a posé des gros problèmes en touche, mais également en mêlée. Le match se joue sur la maîtrise, et on peut dire que notre maturité a fait la différence. On espère toujours ramener des points des déplacements mais cette victoire va permettre à tous de travailler sereinement. Nous respectons la feuille de route au-delà de ce qui était prévu même. Félicitations à tous les joueurs, mais restons prudents.

Résultats

Ger Seron 12-16 Pamiers

FCTT 44-3 Pouyastruc

Mouguerre 9-8 Tournefeuille

Gimont 16-14 Peyrehorade

Voir le classement

 

Poule 11

Rieumes s’incline à Vendres, non sans avoir lutté, mais ne ramène pas le bonus défensif, et laisse son fauteuil de leader à la Côte Vermeille. Les hommes de Stéphane Bohn et Jérôme Viviès voudront réagir en recevant Castelnaudary ce dimanche. Mais attention aux Chauriens, qui viennent de passer plus de trente points à Pézénas et qui soufflent le chaud et le froid en déplacement. Saint-Girons s’incline pour la quatrième fois consécutive et vient de tomber en bas du classement de la poule. Pas de quoi tirer la sonnette d’alarme mais une victoire contre Vendres à domicile devient plus que souhaitable pour les Ariégeois.

Réactions

Eric Mercadier (entraîneur Castelnaudary) : Cette victoire était vitale pour se relancer et importante dans la course à la qualification. Il faut garder cet état d’esprit. Il reste trois matchs avant la trêve donc il faut continuer à travailler. Notre déplacement à Rieumes ? On n’ira pas là-bas en victime, tout en pensant aux réceptions de Saint-Girons et du Boulou, où la défaite sera interdite pour ces deux matchs.

Lionel Heymans (entraîneur Saint-Girons) : Les matchs se suivent et se ressemblent un peu, notamment sur nos entamnes, on prend 15 points rapidement et puis on perd de 15 points au final. On a perdu beaucoup de ballons aussi. A l’image de notre deuxième mi-temps à Rieumes où on revient très fort. On a perdu un peu de confiance aussi, on s’est fragilisé depuis la défaite contre Gruissan. On nous disait léger pour jouer en fédérale 3, mais en fait on réagit plus qu’on n’agit. Tout en précisant que Salanque est une très belle équipe. Il ne faut plus perdre de points à la maison maintenant et ce, dès dimanche contre Vendres. On ne veut plus rien calculer, arrêter de réfléchir, arrêter de bader les équipes en face, et repartir de l’avant. On va rentrer des blessés qui devraient nous aider.

Didier Lemasson (président de Saint-Girons) :   Nous encaissons quinze points en dix minutes, ensuite on se reprend. La deuxième mi-temps est à notre avantage, un passage à vide nous en fait sortir, ils marquent un essai assassin. On domine les dix dernières minutes hélas la concrétisation fait défaut. C’est peut être le déclic, les garçons ont donné une bonne image, il ne faut plus perdre à la maison, nous allons nous maintenir. J’ai bon espoir.

Stéphane Bohn (entraîneur Rieumes) : Nous réalisons une première mi-temps correcte malgré quelques erreurs qui sont préjudiciables notamment à l’extérieur. La seconde période est moins aboutie, et nous rentrons à vide de ce déplacement mais Vendres est une belle équipe et mérite sa victoire. Nous recevons Castelnaudary ce week-end et essaierons de ne pas être ridicule devant notre public.

Résultats

Vendres 26-15 Rieumes

Salanque 28-14 Saint-Girons

Castelnaudary 33-19 Pézenas

Voir le classement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here