Fédérale 3 – Beaumont-de-Lomagne fait le boulot à Boé-Bon Encontre

1

Près de 20 points d’écart entre Bon Encontre avant dernier et Beaumont-de-Lomagne, 4ème avant de disputer ce match en retard. Mais les Lot-et-Garonnais, vainqueurs de Bazas le week-end précédent, s’étaient donnés des raisons légitimes de croire au maintien. D’autant que Beaumont était amputé d’une vingtaine d’éléments pour ce déplacement périlleux…

beaumont
La belle joie des Lomagnols à la fin d’un match disputé, mais maîtrisé

Dans un match perturbé par le vent, chaque équipe tentait de l’utiliser au mieux. Les débats restaient équilibrés avant que les visiteurs ne marquent le premier essai de la partie peu avant la pause, et menaient ainsi 3-8 avant de reprendre le second acte. Roussel passait trois points de plus (3-11) mais le Stade beaumontois perdait un élément pour dix minutes. Bon Encontre tentait bien de profiter de sa supériorité numérique, mais en vain. Les locaux encaissaient même un essai de pénalité à un quart d’heure de la fin. Celui inscrit par Boe-Bon Encontre ne servait qu’à sauver l’honneur en toute fin de partie (10-18). Le captaine du RCBB, Vincent Jeanne, reconnaissait la supériorité de l’adversaire du jour, tout en gardant espoir pour l’avenir : “On a joué face à une belle équipe qui nous a contrés sur nos points forts. On n’a pas eu trop de ballons donc c’était difficile de s’organiser. Ils ont su tenir le ballon contre le vent. Il faut se remettre de l’avant et travailler, ça va le faire”.

Les Lot-et-Garonnais restent avant derniers, à une unité de Bazas (défait à domicile aussi par Saint-Sulpice la Pointe). Rien n’est encore joué pour le maintien donc. Beaumont de son côté, revient à 5 points de Nègrepelisse (les deux équipes se retrouveront le 5 mars) mais s’est surtout assuré (sauf cataclysme) le maintien en fédérale 3. Les Lomagnols peuvent même regarder vers le haut du classement.

Pour leur retour à ce niveau, cette saison est donc d’ores-et-déjà réussie. Mais le co-entraîneur Frédéric Decotte, avec Sébastien Taupiac, reste prudent, tout en étant fier de ses troupes : “C’était un match compliqué qui nous attendait, contre une équipe qui jouait sa survie, donc nous nous étions préparés en conséquence. On a maîtrisé le match de bout en bout, nous avons commencé contre le vent, par choix, les consignes étant de tenir le ballon. On marque vite et on mène à la pause. En seconde période, on a utilisé le vent pour les maintenir dans leur camp, pour mettre du rythme quand on était chez eux. Nous marquons deux essais plus deux autres refusés, sans doute à tort. C’est une victoire très importante et c’est une grosse satisfaction pour ce groupe qui comptait pas moins de 20 absents, un groupe qui a des valeurs, et qui prouve que nous avons de la continuité dans notre jeu. La route est encore longue, avec notamment deux gros déplacements en suivant (à Nègrepelisse et St Sulpice), avant de recevoir l’ogre de la poule, le FCTT. A nous de prendre des points où cela sera possible”.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here