Fédérale 2 – Villefranche-de-Lauragais en costaud contre Millau

0

Dans le cadre de la première journée de fédérale 2, le FCV accueillait un des prétendants à la montée : Millau. Les Aveyronnais avaient donc à cœur de réaliser une bonne performance dans le Lauragais, mais les fécévistes comptaient bien redevenir une cité imprenable à domicile. Le choc de cette poule 5 s’annonçait engagé (par Maniac)

image00004
Les deux paquets d’avants s’en sont donnés à coeur joie (photo l’Ovalie de Valou)

Le coup d’envoi est donné, les locaux commettent des fautes et sont punis par les 3 premiers points de Castan, Ils répliquent et égalisent grâce à l’arrière Khedairia. A la 22ème minute, premier coup dur pour Villefranche avec la blessure au genou du seconde ligne Fabien Sottero. Mais les rouge et blanc ne se laissent pas abattre et enfoncent le pack aveyronnais sur un ballon porté suite à une touche, conclue par le talonneur Torrent. Les visiteurs réduisent l’écart avant la pause. Le FCV mène 10-6.

Un final haletant…

La seconde mi-temps commence tambour battant pour Villefranche. Suite à un mouvement bien amené par les 3/4, le numéro 10 Patey marque son premier essai de la saison. Mais la ténacité des Aveyronnais est récompensée, qui marquent leur premier essai de la partie grâce à leurs avants, et collent au score, 17-11. Tellement tenaces ces visiteurs, qu’ils mettent le doute dans les têtes lauragaises, et prennent l’avantage au score suite à un nouvel essai en contre de l’ailier Zucco. Millau mène 17-18, mais le FCV réagit à son tour, grâce à un paquet d’avants conquérant qui pousse son adversaire à la faute. Nouvelle pénalité de Khedairia 20-18. Il reste 10 minutes, le FCV termine la rencontre pied au plancher, et inscrit un dernier essai juste avant le coup de sifflet final, grâce au bon travail du pilier Pradalie, qui après avoir arraché le ballon dans un ruck, offre une passe décisive à Berrabah qui va terminer sa course en terre promise. Score final 25-18, Villefranche arrache un premier succès à domicile, et Millau repart avec un point de bonus défensif. Tout le monde est content, ou presque.

image00003
La décision s’est faite en fin de partie (photo L’ovalie de Valou)

Réactions

David Sanchez (capitaine FCV – piler) : C’était un match de début de saison face à la belle équipe de Millau, on fait une entame pas trop mal puis on tombe dans quelques travers, des approximations qu’il faudra gommer pour la suite des matchs. Donc il nous reste encore pas mal de travail mais nous sommes contents d’avoir gagné.

Stéphane Mellies (Co entraineur FCV) : Ouf de soulagement ! J’ai envie de voir le verre à moitié plein avec la victoire dans les arrêts de jeu. Il reste du travail bien sûr, mais Millau est une grosse équipe, qui repart avec un point de bonus défensif qui est amplement mérité. Prochain match à Gaillac, donc très compliqué, on va miser sur notre attelage futur Guillaume Blache-Mathieu Julien (rires), et on va essayer d’aller chercher un point de bonus défensif en travaillant cette semaine sur ce qui n’a pas marché pour essayer de ne pas reproduire les même erreurs.

Yann Ecochard (capitaine Millau, demi de mêlée) : On a joué un bon match de reprise avec 2 équipes qui avaient envie de jouer. On rentre moyennement dans la partie, on prend un essai casquette en début de seconde mi-temps qui nous met en dedans et derrière on emballe un peu le match. Je pense qu’il y avait la place de faire un peu mieux qu’un point de bonus défensif mais on s’en contentera. C’était 2 belles équipes qui, je l’espère, continueront à jouer, à pratiquer ce rugby. Le match devait être plaisant pour les 110 ans de Villefranche, nous continuerons à travailler malgré la déception. Prochain match à la Salanque à la maison, nous ne les avons jamais joué car ils sont montés la saison passée et nous n’étions pas dans la même poule donc nous partons un peu dans l’inconnu, mais nous savons que ce sont des catalans, ils seront agressifs et sûrement plus rugueux que les Toulousains (rires).

Henri Ferrero (Manager Millau) : Début de match difficile face à une équipe de Villefranche très solide, surtout devant, qui a pris les points quand il le fallait et à 17-6 tout était possible, nous aurions pu craquer en encaissant un essai de plus mais nous n’avons rien lâché et nous sommes revenus dans le match. Malheureusement on le perd mais les 2 équipes auraient pu le remporter.

A huit minutes de la fin, tout restait possible pour Millau, mais le SOm devra se contenter d'un bonus défensif (photo l'ovalie de Valou) fcv
A huit minutes de la fin, tout restait possible pour Millau, mais le SOm devra se contenter d’un bonus défensif (photo l’ovalie de Valou)
mellies-sidobre
Stéphane Mellies et Julien Sidobre tout sourire. Les deux coachs ont pu trinquer à la victoire et aux 110 ans de leur club (photo Louis F.)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here