Fédérale 2 – Tournefeuille-Gimont, 12 essais pour une reprise très offensive

0

Deux formations qui visent toutes les deux le maintien, même si Tournefeuille est mieux loti au classement grâce à un début de championnat réussi, mais terni par un mois de décembre compliqué (défaite au Levezou et à la maison contre Rieumes). Gimont en fond de classement, après un début de saison catastrophique, mais qui a retrouvé l’espoir, notamment après une victoire à Castelsarrasin. Un gros test et un match important pour les deux formations donc, en quête de points… (résumé et photos par GR Vin)

Martins en route pour son essai
Martins en route pour son essai

Démarrage tonitruant des locaux pendant que les visiteurs n’étaient pas sortis des vestiaires, suivant l’expression consacrée. Essai du pack qui sur le coup d’envoi emporte tout, derrière la ligne. On peut penser que ça va mal se passer pour les visiteurs mais derrière la mêlée aux 40m, Mendez monte un coup de pied de pression, faute à la réception de Lyet, gêné, et essai en coin de Massaglia, transformation de Pène. 7-7, il ne fallait pas arriver en retard. Les deux équipes sont à égalité, mais pas pour longtemps : sur un fermé, Lyet, plein de détermination fait la différence, et Azéma termine brillamment le travail (12-7). Les locaux dominent les débats et font beaucoup de jeu, Gimont défend tant bien que mal et plutôt mal quand le très jeune seconde ligne Martins hérite d’un ballon aux 50m et dépose tout le monde pour filer à l’essai (17-7). Même faute quand Eridia à hauteur des 22 embarquera toute la défense, sur une simple feinte de passe, pour aplatir sous les perches (27-7). On a compris qu’il y avait une journée portes ouvertes et que la période des soldes ne réduisait pas les prix.

L’équipe qui a la main sur le ballon est dangereuse. Gimont le démontre encore sur un temps fort, en obligeant l’excellent arbitre M. Caballero à aller entre les poteaux pour un essai de pénalité qui remettait les visiteurs dans le match. Même pas le temps de savourer, que les portes s’ouvrent à nouveau, Ginisty imite son compère de la deuxième ligne pour faire 30m et marquer juste avant le vin chaud (34-19) ! On a assisté à une débauche de jeu, les deux équipes n’hésitant pas à écarter les ballons, même si les avants se sont livrés un beau duel également.

Lyet toujours à la relance
Lyet toujours à la relance

Orgie d’essais…

La seconde période repart sur les mêmes bases : aux 50m, Eridia d’une longue sautée, alerte Lyet qui sollicite Azéma pour une course victorieuse après avoir éliminé deux adversaires. Après cela, les noirs et bleu lèveront le pied et les Gersois se feront bien plus pressants. Les avants seront récompensés par Lesage qui concrétisera la domination des siens malgré la défense acharnée des hommes de Suchaud. Un peu plus tard c’est sur un contre de 80m que Caseau marquera et fera revenir les visiteurs à 10 points et espérer le point de bonus dans les 8 minutes qu’il restait à jouer. Mais c’était sans compter sur ce diable d’Azema qui clôturait la marque sur un nouvel essai transformé par Eridia.

A la sortie, un beau match pour les spectateurs qui en ont eu pour leur argent (même si l’entrée était gratuite !), avec 7 essais à 5, et un 48-31 digne des rencontres de l’hémisphère sud. Mais des regrets au final de chaque côté, pour le point de bonus qui a échappé aux deux camps. Dimanche prochain match difficile pour Gimont qui devra pourtant s’imposer dans le derby contre Fleurance. Match tout aussi délicat pour Tournefeuille en déplacement à Astarac, où il n’est jamais simple de ramener quelque chose.

Les joueurs : A Tournefeuille Azéma bien sûr, avec lui Lyet, toujours dangereux, mention au jeune Martins. Respect pour Suchaud et Marcet J., Cattaneo a aussi beaucoup compté en défense et Eridia a été un bon gestionnaire de jeu. A Gimont : Le capitaine Pène s’est beaucoup investi. Larrieu a payé de sa personne. Lesage et Mendez J. ont beaucoup plaqué. Riva aurait mérité de toucher plus de ballons.

Larrieu et Gimont ont bien essayé
Larrieu et Gimont ont bien essayé

Les réactions 

Laurent Cettolo co-entraineur Tournefeuille : On est content de la victoire et de ce match de reprise même si on regrette bien sûr d’avoir raté le point de bonus. Mais on leur enlève aussi à eux et dans la course au maintien, c’est déjà ça. Après on verra bien, mais il y a de quoi faire même si on manque un peu de maturité, c’est intéressant et on a montré de bonnes choses. On va prendre match par match et bloc par bloc, on comptera à la fin.

Jonathan Ecgoyhen co-entraîneur Gimont : On manque un peu d’état d’esprit à l’extérieur, on n’est pas assez agressifs en défense. C’est complètement différent quand on joue à la maison. Le point positif c’est que même si on prend 40 pts, on en marque 30, dimanche dernier aussi ça veut dire qu’on peut accrocher ce genre de match si on améliore notre défense. Le problème est vraiment individuel, la moitié de l’équipe a été en demi-teinte. Mais on a des arguments, on prépare l’avenir avec 3 joueurs de 19 ans. On voudrait stabiliser le club en F2, pour cela, il faut être mieux investi.

David Egéa co-entraîneur Tournefeuille : On est satisfait car on a produit beaucoup de jeu et fait de bonnes choses même si tout n’est pas parfait. On a montré qu’on pouvait pratiquer un bon rugby que l’on était bien organisés. C’est très intéressant de travailler avec ce groupe où il y a beaucoup de qualité. Je suis très content de retravailler avec des séniors et dans ce contexte.

Heureux les coatch de l'AST Egea Cettolo
Très heureux les coachs de l’AST, Egea et Cettolo

Romain Pène capitaine gersois : C’était un match pour faire plaisir au public mais pas pour nous. On prend un essai d’entrée de match, un autre d’entrée de mi-temps, un juste avant la mi-temps… on ne peut pas gagner dans ces conditions. Ça me dérange au niveau de l’engagement, tout le monde n’a pas le même niveau d’investissement. On n’a pas su comme dimanche dernier, mettre la pression sur cette belle équipe qui elle, a su marquer sur tous ses temps forts.

Damien Lyet arrière AST : On est très satisfait en attaque où sur chaque possession on a réussi à être dangereux et même à marquer. C’est très positif. Défensivement c’est difficile sur les ballons portés mais collectivement on est bien en place. On fait de temps en temps quelques fautes mais le jeu amène faute aussi. C’était un match agréable car Gimont n’a pas fermé le jeu, bien au contraire.

Eridia prend la ligne
Eridia prend la ligne
Azema ira encore au bout
Azema ira encore au bout

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here