Fédérale 2 – Saverdun, le point d’honneur

0

Saverdun, dernier de sa poule au coup d’envoi de cette journée, était dans l’obligation de s’imposer. Tout autre résultat qu’une victoire plongerait les Ariégeois dans une spirale dont il serait difficile de sortir. L’adversaire du jour Leucate, ne venait pas en victime à Paul Finès, loin de là…(par Pol le Monègre)

uas leucate
Une entame catastrophique…

Beaucoup de tension au coup d’envoi donné par les visiteurs, qui dès la première minute, récupèrent le ballon, et forment un groupé pénétrant. Siro le demi de mêlée sort le ballon, essai entre les perches de Cadenat transformé par Castany (0-7). Le temps de remettre en jeu, Domenech le puissant troisième ligne audois déchire le premier rideau local, s’offre une course de soixante mètres et marque un essai non transformé à la 4ème minute (0-12). Difficile de faire plus mal comme départ. Mais sans s’affoler, les noirs vont remettre de l’ordre dans leur jeu. Ils marquent les premiers points par leur métronome et buteur, le demi de mêlée Lopez, sur une pénalité à la 7ème minute (3-12). Il récidive à la 22ème minute des quarante mètres (6-12). Mais les Leucatois, par la rapidité de leur ligne d’arrières vont donner des sueurs froides au public. Deux attaques, avec des deux contres un qui n’aboutissent pas, par maladresse ou grâce au courage en défense de Saverdun. Ces attaques ne seront concrétisées “que” par deux pénalités à la 24ème et la 28ème minute par Castany (6-18). Les locaux dominent les dix dernières minutes, ils campent sur la ligne de but mais par maladresse aussi ou par précipitation, le score ne change pas à la mi-temps.

Un retour et un final haletants

1597855518_1416206627
…puis un retour tonitruant…

Le deuxième acte reprend sur d’autres auspices. Sur la première action, l’ailier Mascarenc marque un essai pour Saverdun avec la transformation du bord de touche de Lopez qui ramène les siens dans la partie dès la 44ème minute (13-18). Le match vient de basculer. La domination des locaux pendant dix minutes est totale. Leucate pare au plus pressé et les fautes s’accumulent. Lopez va les punir avec deux pénalités, la première de trente mètres à la 50ème minute, la seconde de quarante mètres (19-18). Pour la première fois du match, l’UA Saverdun prend la tête au tableau d’affichage. Qui l’aurait cru après le début calamiteux ? Le match va alors devenir fou. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Les locaux mettent de la détermination et de la fougue dans leur jeu, un peu trop même, et vont être pénalisés. M. Lohiague l’arbitre, retourne une pénalité et Castany remet les siens devant à la 70ème minute (19-21). Saverdun pas découragé, remet du gaz et Lopez, l’homme du match, donne à nouveau l’avantage sur une pénalité à la 75 minute (22-21). Mais nous ne sommes pas au bout de nos émotions. Leucate repart à l’abordage et le buteur Castany va voir deux pénalités des vingt deux mètres, quinze mètres de la touche, trouver le poteau. La chance a choisi son camp et après un nouvel échec des quarante mètres en coin de l’arrière Augustin, l’arbitre siffle la fin de la partie. Ce match a tenu toutes les promesses qu’on attend d’un niveau de Fédérale 2. A Saverdun, Lopez est incontestablement l’homme du match mais on ne saurait passer sous silence la volonté de tous pour sortir le club de ce mauvais pas. A Leucate, la déception domine bien sûr, mais l’équipe pratique un rugby de grande qualité derrière le demi de mêlée Siro, Domenech et la ligne de trois quarts sont à féliciter.

 Réactions d’après match

Mathieu Sentenac  (troisième ligne U.A.S) : L’entame est catastrophique, compliquée, on est brouillon. Après les deux essais, on réagit bien. Nous avions à cœur de sauver le club. A l’envie, on revient dans le match, la victoire était impérative pour ne pas sombrer. Le prochain déplacement à Nîmes sera très difficile, il faut ramener des points avant les matchs importants à domicile. Il faut qu’on positive pour espérer rester en fédérale 2.

Christophe Dumas (co-entraîneur U.A.S.) : Toute la semaine nous étions sur un sentiment de sérénité, le retour des anciens, Pons et Pol après trois ans d’arrêt, avaient apporté une certaine sécurité. L’entame nous plonge dans le doute, pourtant les consignes étaient claires. Heureusement petit à petit sans nous affoler on revient avec lucidité. La chance, ensuite et les valeurs, nous permettent de remporter le match. Cette victoire nous maintient en vie, une défaite aurait eu des conséquences certainement rédhibitoires. On va pouvoir continuer à travailler sereinement, Nîmes la semaine prochaine, et Balma peuvent nous mettre sur le bon chemin. Ce match est peut être le match référence, le moral est très important pour la suite et pour croire en nous.

Jean François Beltran (entraîneur de Leucate) : Nous avons donné une image positive du club. L’entame est remarquable. Ensuite à 15 à 6 on doit marquer au moins une fois sur les trois occasions, le match était plié. Nous ne sommes pas assez froids sur les renvois, avec des fautes qui les font revenir. Ils ont alors les munitions pour nous faire mal. On refait les mêmes fautes que la semaine dernière à Prades. Puis les buteurs trouvent deux fois les poteaux, en face Lopez réalise le carton plein. Ca fait la différence. 

1773414227_1416206627
Lopez, ballon en main, homme du match et buteur sauveur de l’UAS (photos M. Rouquié – UAS)

La feuille de match

Temps : doux, pluie fine en fin de match. Pelouse: en bon état. Spectateurs: chambrée moyenne .

Arbitre de champ: M. Matthieu Lohiague. ( comité Côte-Basque-Landes ).

Directeur de match: M. Louis Sagau. ( comité Pays Catalan ).

Superviseur: M. Didier Barnagaud. ( comité Midi-Pyrénées ).

 

Score : UA Saverdun 22 – SC Leucate 21

Composition des équipes 

Saverdun : 1 Mignot. 2 Barreille. 3 TchaPungaTchenou. 4 Morellato. 5 Pons (cap). 6 Sentenac. 7 Dejean. 8 Pennavayre. 9 Lopez. 10 Audabran P. 11 Allabert. 12 Audabran B. 13 Dreuil. 14 Guetat. 15 Gambin.
Remplaçants: 16 Caunes. 17 Teriou. 18 Pol. 19 Sieurac. 20 Mascarenc. 21 Vives. 22 Doumeng.
Entraîneurs : Fabaron – Dumas.

Leucate : 1 Pineda (cap). 2 Carmona. 3 Petrishvili. 4 Ardite. 5 Gaury. 6 Galy. 7 Pujolle. 8 Domenech. 9 Siro. 10 Castany. 11 Hurth. 12 Delpech. 13 Belluau. 14 Cadenat. 15 Augustin.
Remplaçants: 16 Samyn. 17 Lauret. 18 Lamarche. 19 AvomoBelinga. 20 Nadal. 21 Rey. 22 Attiel.
Entraîneurs : Alvarez – Beltran.
Carton blanc : Augustin 37ème. Carton jaune : Petrishvili.

Réserves : U.A.Saverdun 2 16. S.C.Leucate 2 14.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here