Fédérale 2 – Saverdun-Pamiers, le plus beau sommet de l’Ariège

0

Tout était réuni pour que la fête soit belle entre les deux équipes au sommet de la hiérarchie ariégeoise. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux équipes et leurs entourages ont fait honneur au rugby…(par Sionu Devras, photos UAS)

U.A.S-S.C.A 282 (Copier)Une affluence record en tribune et derrière les mains courantes, 620 convives au repas du 16ème homme, le tout sans publicité, des hôtes prestigieux comme le staff médical des champions du monde de Hand Ball, Pierre Sébastien le médecin et Jacques Miquel, le Kiné de l’équipe, ancien Président de l’U.A.S Rugby, et bien sûr Claude Onesta qui n’en est pas à sa première visite à Paul Fines. Fabien Pelous, malgré la proximité de la rencontre Montpellier-Stade Toulousain était présent égaelement; lui qui avait porté la tunique saverdunoise lors de ces derbies avec le voisin à 17 ans tout comme Claude Spanghero de 25 ans  son aîné qui jouait dans le camp d’en face. Claude Portolan a rejoint Christian Bréseghello et Michel Lopez (pris par ses obligations avec les réservistes locaux vainqueurs 20-03 en lever de rideau) ou encore Olivier Carbonneau, anciens rouge et noir aussi, champions de France avec Toulouse dans les années 80-90.  Ajoutons à ce beau parterre, des échassiers cracheurs de feu, des Brésiliennes superbes, une mascotte colorée, un soleil omniprésent et deux équipes pressées d’en découdre et vous aurez compris que dimanche était une vrai fête du rugby, celui de l’Ariège.

Côté rugby, le S.C.A s’était déplacé avec toutes ses armes. Une échauffourée dès la 2ème minute, sans conséquence, rappelait qu’il s’agissait là d’un match pas comme les autres. Les visiteurs sont présents bien que dominés en mêlées fermées. Leur buteur, Alban Casenave n’est visiblement pas dans un bon jour et laisse échapper des points. La mire enfin réglée, il inaugure le planchot sur pénalité au quart d’heure (0-3). A 13 contre 14, deux cartons contre 1 déjà (!), les Appaméens vont encaisser, après une mêlée perdue sur leur introduction, un bel essai de l’ailier  Adrien Zabraniecki (25e et 7-3 grâce à la transformation de Jalibert). L’U.A.S est devant mais les voisins sont prompts à la riposte. Leurs avants déboulent sur 20 mètres en funambules sur l’aile droite et l’excellent Pecrix dernier servi, aplatit l’essai que transforme Casenave (28e et 7-10). Joffrey Déjean (30e) écope d’un carton jaune. Casenave rajoute 3 points (32e 7-13) et Jalibert lui rend la pareille (10-13), 39ème. Sur l’action suivante le pilier droit local Mignot écope d’un carton blanc, Alban Casenave aggrave la marque (10-16).

Un début de seconde période en fanfare…

U.A.S-S.C.A 324 (Copier)A la reprise, paradoxalement, l’U.A.S qui doit se passer de son pilier droit 10 minutes, va inscrire 17 points dans ce laps de temps. Julien Fenoy  allait allumer une première mèche qui aurait pu aller au bout. Les Saverdunois perdaient Zabraniecki sur cette action remplacé par Bruno Amiel. La pression locale paye, suite à un dégagement contré, qui amène l’essai du 2ème ligne Rémi Morellato. Avec la transformation de Jalibert, les “rouge et noir” prennent “le planchot en otage” (17-16, 42ème). Piorkowska (Pamiers), boitant bas, laisse sa place. Paul Laffont le 1/2 de mêlée de poche local, est auteur d’une belle valise, Jalibert rajoute trois points à la sortie (20-16, 46ème). Le S.C.A est à la peine devant la furia saverdunoise, Mascarenc sert Fenoy pour un 3ème essai salué par le public de Paul Finès (27-16).

Jean-Boulbes avait tout donné et laissait sa place à Vega. A un raté de Casenave, Jalibert rajoutait 3 points juste avant l’heure de jeu (30-16). Toujours dominateurs les locaux fatiguent et après Frogier qui avait laissé sa place à Caunes, Percello, Laffont et Sentenac laissaient la leur à Iraizoz, Dreuil et Sieurac (65e). L’heure pour l’excellentLledos chez les damiers de réveiller ses troupes. La pression locale se fait moins consistante, la quête d’un possible bonus offensif n’est plus vraiment dans les jambes saverdunoises, d’autant que Déjean (carton blanc) laissera les siens à 14 à la 70ème. Peyrefitte, 18 ans faisait connaissance avec le niveau en remplaçant Rouch. Deux pénalités rapprochent Pamiers (64e et 75e, 30-22). On joue les arrêts de jeu depuis 2 minutes, les visiteurs, au forceps, s’offraient le point de bonus défensif, un boulevard s’ouvrant sur la route de l’ailier Bertro. Avec le pied de Hart, le S.C.A revenait à 29-30. Clap de fin. Le jeu ordonné des Appaméens avait été contrarié pendant 65 minutes par la vaillance des garçons de Michel Rieux et Christophe Dumas, mais les deux équipes avaient fait honneur au rugbyen général, et à celui de leur département en particulier.

La fête pouvait commencer pour les joueurs et supporters saverdunois…et appaméens, qui allaient lever quelques verres croisés dans la soirée. Tous les efforts des bénévoles, dirigeants, joueurs, des cadets aux séniors étaient couronnés de succès, au delà des deux victoires des équipes séniors. La file d’attente permanente aux buvettes témoignait du bel engouement suscité par ce sommet. Qu’est-ce qu’on l’aime ce rugby !

U.A.S-S.C.A 346 (Copier)
Yoan Mazières suit les débats de près et verra ses coéquipiers préserver la victoire finale

Yoan Mazières, capitaine de Saverdun, savourait : “Nous sommes très heureux de la victoire des deux équipes, elles étaient primordiales pour encore viser la qualif. Nous avons eu du mal en première mi temps car nous avons regardé le SCA jouer, heureusement pour nous, ils n’ont pas scoré, donc on est resté dans le match. En seconde période nous sommes rentrés sur le terrain avec beaucoup plus d’envie et on les a beaucoup plus pressés, ce qui nous as permis de récupérer des ballons et de mettre deux essais en contre. La fête du rugby ariégeois s’est terminée très tard dans la nuit, SCA et UAS tous ensembles, autour de “quelques” verres (rires)”

U.A.S-S.C.A 298 (Copier)Feuille de match

L’U.A .SAVERDUN  réussit un pari audacieux et remporte le derby face au S.C PAMIERS.                          A Saverdun, Saverdun bat Pamiers 30-29 (mi-temps: 10-16) Arbitrage de M. Julien Carrere (Comité Armagnac Bigorre).

Pour SAVERDUN: 3 essais Zabraniecki (25e), Morellato (42e), Fenoy (49e), 3 transformations et 3 pénalités (39e, 46e, 59e) de Jalibert.

Pour PAMIERS: 2 essais Pecrix (28e), Bertro (82e), 2 transformations Alban Casenave et Hart, 5 pénalités Alban Casenave (15e, 32e et 40e) et Hart (64e et 75e).

U.A SAVERDUN: Percello, Frogier, Mignot; Jean-Boulbes, Morellato; Sentenac, Déjean, Rouch; Laffont (m), Lopez (o); Mascarenc, Maziéres (cap), Jalibert, Zabraniecki; Fenoy. Remplaçants: Caunes, Iraizoz, Peyrefitte, Sieurac, Vega, Dreuil, Amiel. Cartons jaunes: Mascarenc (24e) Déjean (30e); cartons Blancs: Mignot (40e), Déjean (71e). S.C

APPAMÉEN: Galy, Delpech, Piorkowska; Pautou, Nicolaï; Pecrix, Lavergne, Lledos (cap); Sentenac (m), Alban Casenave (o); Clément Casenave, Toffolo, Simon, Bertro; Malirach. R: Sandré, Henry, Rouch, Laberty, Santos, Garcia, Hart. Cartons jaunes: Galy (19e), Malirach (24e).

Photos souvenirs d’une belle journée

U.A.S-S.C.A 066 (Copier)U.A.S-S.C.A 192 (Copier)
U.A.S-S.C.A 281 (Copier)
U.A.S-S.C.A 315 (Copier)U.A.S-S.C.A 276 (Copier)U.A.S-S.C.A 297 (Copier)U.A.S-S.C.A 319 (Copier)U.A.S-S.C.A 333 (Copier)U.A.S-S.C.A 331 (Copier)U.A.S-S.C.A 332 (Copier)U.A.S-S.C.A 292 (Copier)U.A.S-S.C.A 298 (Copier)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here