Fédérale 2 – Rieumes-Decazeville, le maintien au bout de la peur

0

Rieumes pour assurer définitivement son maintien en fédérale 2, visait une sixième victoire et consolider ainsi sa 8ème place. Decazeville, dernier, lancé dans une opération commando depuis 3 mois pour sauver sa peau à ce niveau, devait en faire de même. Si l’enjeu tue souvent le jeu, il n’en fut rien hier, où les deux formations, malgré l’importance capitale de ce duel, ont offert un très beau spectacle aux nombreux supporters des deux camps, mobilisés pour soutenir leur équipe. A se demander pourquoi elles sont en bas de classement en fait…  (résumé et photos par GR Vin)

Capezzone Saez a souvent gagné ses duels
Capezzone Saez, très présent, a souvent gagné ses duels

L’entame est quelque peu insipide. Les deux équipes s’observent, cherchent à occuper le camp adverse au pied, ce que fait très bien Jérôme Accorsi pour les visiteurs qui dominent mais ne sont pas en mesure de prendre l’avantage (si ce n’est sur une pénalité de ce même Accorsi, imité par Conduché un peu plus tard, 3-3). Le déclic vient à la demi- heure avec une relance le long de la touche de Dupont pour les locaux qui s’offre une course de 40m, casse un plaquage et culbute le dernier défenseur pour inscrire un superbe essai personnel. Alors en supériorité numérique Rieumes enfonce le clou par Soliga à la conclusion d’un grand mouvement d’envergure qui balaye tout le terrain. Avec les transformations de Conduché, le SCR vient de mettre la main sur le match (17-3) et aurait dû, dans ce moment fort, marquer deux fois de plus sur des situations très propices. En ne le faisant pas, les Rieumois ne savaient pas alors que les visiteurs allaient jeter toutes les forces dans la bataille au retour des vestiaires.

“Decaze” revient en 6 minutes !

Jean Simon déterminé
Jean Simon déterminé

En rendant la monnaie de la pièce aux locaux, les Aveyronnais avec deux essais en six minutes se relançaient complètement, et prenaient même le score (17-20). Les deux équipes se livrent sans compter et produisent du très bon rugby. Decazeville inquiéte sérieusement Rieumes mais c’était sans compter sur l’arme fatale, Dupont, qui de ses 22m relance un coup, fait la différence et envoie le tout jeune Dumettre entre les barres (24-20). Decazeville accuse le coup mais ne veut pas en rester là, Accorsi buteur parfait encore, remet les siens devant grâce à deux pénalités (24-26).

Le tournant du match 

Touche pour les locaux dans les 15m adverse, lancer approximatif qui lobe les sauteurs mais Nabalewa en fond d’alignement récupère le cuir pour Rieumes et au prix d’un bel effort marque en bonne position. C’est le coup d’assommoir. Conduché ne se fait pas prier pour transformer (31-26) et ajoute une pénalité pour repasser devant (34-26). La fin du match est haletante les visiteurs font le forcing pour rétablir l’équilibre mais au prix d’une bonne défense les Rieumois ne lâcheront rien si ce n’est à la dernière minute l’ultime pénalité d’Accorsi pour accrocher un point de bonus ô combien mérité. L’arbitre libère tout le monde, Rieumes pousse un ouf de soulagement et Decazeville un râle de déception en souhaitant que ce ne soit pas celui de la mort cette équipe mérite actuellement mieux que son classement.

Dupont en marche pour son essai décisif
Encore un Dupont saignant, en marche pour son essai décisif

Les joueurs :
A Rieumes : La légion étrangère avec Perez Alday, Capezzone Saez, Nabalewa, Nakobukobua et Solyga ont fait un match majuscule. Dupont déterminant, a fait basculer deux fois la situation et Conduché a souvent soulagé son camp. A Decazeville : De March en 8 éblouissant de puissance et de détermination. Accorsi dans l’art du jeu au pied. Jean Simon et le capitaine Portero méritent aussi la citation.


Les réactions 

Claude Guiraud co-entraîneur Rieumes : On s’est quand même fait peur après avoir fait une bonne première mi-temps avec le vent, mais on ne tue pas le match. Ils reviennent et c’est très serré après. On débloque la situation sur un très beau mouvement où le jeune Desmettre finit le travail de Dupont. On mérite la victoire je pense car on marque quatre essais. Les deux équipes n’ont pas fermé le jeu, au contraire, elles en ont produit beaucoup.

Cyril Petit co-entraîneur Decazeville : J’ai mal vécu ce match et déçu car on a perdu. Quand on est à 17-6 on donne trop de points faciles. Ensuite on revient dans le match avec deux beaux essais, et encore sur des erreurs on reprend bêtement des points. Heureusement qu’on a les ressources pour récupérer le point de bonus. Vu les résultats ce n’est pas sûr que ce soit suffisant mais on va lutter jusqu’au bout. C’est dur d’exister mais on espère arriver à s’en sortir.

Entraineurs Aveyronnais Fabrice Landes et Cyril Petit
Les entraîneurs aveyronnais Fabrice Landes (à gauche) et Cyril Petit, y ont cru mais…

G. Portero capitaine Decazeville : On est tombé sur une équipe très joueuse avec de belles individualités, on marque des essais on s’est fait plaisir et eux aussi je pense. On est frustré c’est sûr à cause du résultat. Il faut qu’on arrive à faire mieux dans ce contexte avec plus de maîtrise si on veut se maintenir.

Elian Conduché capitaine SCR : Le maintien c’est bon, Rieumes sera en F2 l’an prochain. Maintenant on va prendre les matchs sans pression, c’est que du bonheur et tout bonus, avec une bande de potes. On enverra du jeu sans restriction car cette notre marque de fabrique et on a les joueurs pour. Je suis content car les deux jeunes de la B qui sont montés Desmettre et Da Silva, ont fait le taf et j’espère qu’il y en aura d’autres. Je tire mon chapeau à Decaze car je trouve que leur place n’est pas justifiée. Ils envoient du jeu et c’est une équipe solide. J’espère sincèrement pour eux qu’ils s’en sortiront.

Michel Montaut président Rieumes : Très content du match bien sûr, on a assuré le maintien, c’était l’objectif que l’on s’était fixé. C’est bien pour les joueurs d’abord, pour le staff, pour les dirigeants, pour les spectateurs. On va pouvoir finir la saison sans pression. Je suis très heureux de tout cela.

Gérard Etchecopar arbitre de la rencontre : C’est le meilleur match de F2 que j’ai eu à arbitrer cette année. Il y a eu des temps forts des deux côtés. Ils ont vraiment mis beaucoup de rythme. Match très plaisant à arbitrer, les joueurs ont été très à l’écoute. J’ai pris beaucoup de plaisir cette après-midi.


 

Decazeville pris dans la tenaille Marcellin Suberviol
Decazeville pris dans la tenaille Marcellin Suberviol

Feuille de match

Rieumes Decazeville 34-29 (Mi-temps : 17-6) – Arbitre : Echecopar Gérard (CBL)
Spectateurs : 400 environ

Vainqueurs : 4E Dupont (29) Soliga (31) Desmettre (49) Nabalewa (61) 4T Conduché 2P Conduché (23, 67)

Vaincus : 2E De March (43) Rols (46) 2T Accorsi 5P Accorsi (10, 35, 53, 59, 80)

Carton jaune : Petitjean (23) Accorsi (67)

Evolution du score : 0-3, 3-3, 10-3, 17-3, 17-6 / 17-13, 17-20, 24-20, 24-23, 24-26, 31-26, 34-26, 34-29

Rieumes : Dupont, Floch, Lannes, Conduché (cap), Dandrau (o) Delahaye, (m) Lafforgue, Nabalewa, Nakobukobua Solyga, Capezzone Saez, Perez Alday, Pons, Algerich, Aka
Sur le banc : Bousses, Marcellin, Bleys, Da Silva, Dos Santos, Desmettre, Suberviol

Decazeville : Monbroussous, Salles, Portero (cap) Petitjean, Bouygues (o) Accorsi, (m) Bouysse, De March, Foulquier, Lac, Jean Simon, Cipion, Gomiashvici, Iboudghacene, Campargue
Sur le banc : Pons, Ludier, El Kaisouni, Rols, Dalton Davis, Legrand, Cabantous

Réserves Rieumes 41 Decazeville 26

Luke Nakobukobua lache le ballon dans l'en but dommage
Luke Nakobukobua lache le ballon dans l’en but dommage
Nabalewa omniprésent hier
Nabalewa omniprésent hier
Nakobukobua déchire la défense adverse
Nakobukobua déchire la défense adverse
Soliga et Rieumes ont finalement repoussé Rols et Decaze
Soliga et Rieumes ont finalement repoussé Rols et Decaze

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here