Fédérale 2 : Nègrepelisse relégué, mais avec la tête haute

1

Leur accession en fédérale 2 avait surpris tout son monde l’an dernier. En renversant Beaumont de Lomagne, programmé pour cette montée, le SCN se doutait bien que le nouvel exercice 2018-2019, serait compliqué. Et ce fut le cas, d’autant plus dans une poule 5 des plus relevées…

41363509_10215585644328776_1293085090842148864_o
Des débuts en fédérale 2 (comme ici contre Cahors) à a fin, le groupe sera resté solidaire de bout en bout (photo A. Monté)

Depuis hier, c’est officiel, Nègrepelisse va redescendre en fédérale 3. Pour beaucoup, comme l’a dit Amédée Domenech, co-entraîneur avec Nicolas Beaudonnet, “l’équipe ne jouait pas dans la même cour”, mais il n’empêche que de manière unanime, le “petit” club tarn-et-garonnais est salué comme une formation méritante, pas épargnée par les blessures, et qui n’a jamais fermée le jeu. La défaite d’hier, à Mazamet (la 18ème en 21 rencontres), témoigne évidemment de l’écart qui existait entre le haut et le bas du classement. Mais les diables rouges auront bataillé sur chaque terrain, sans baisser la tête, au coude à coude avec Malemort (dont la défaite 13-15 à domicile aura coûté cher) et Decazeville pour un maintien devenu quasi inaccessible.

Pas dans la même cour donc, mais invités oui. Car à l’heure du bilan, il ne faudra pas oublier les trois matchs nuls à la maison, contre des cadors de la poule (Gaillac, Mazamet, et Castelsarrasin). Les damiers rouges et blancs, valeureux, auront placé le petit village de Nègrepelisse sur la carte du rugby national, et nul doute qu’en fédérale 3, cela continuera de plus belle. Un clap de fin qui se fera à domicile pour la réception de Castelnaudary, tout comme celui d’Amédée Domenech, l’emblématique joueur de l’US Montauban ayant annoncé sa retraite sportive. Mais pas son envie de rester à la tête du SCN. La saison 2019-2020 se prépare déjà…

50224122_10216540780326579_6671800355065430016_o
Il va falloir digérer cette année en fédérale 2, et la garder comme une belle expérience afin de rebondir (photo Alain Monté)

1 COMMENTAIRE

  1. Un grand coup de chapeau aux deux équipes séniors qui n’ont jamais capituler bien au contraire.
    Tout au long de la saison, ils ont fait preuve de courage et d’abnégation, l’état d’esprit est resté intact à la grande satisfaction des dirigeants, bénévoles et supporters. Merci Messieurs les entraîneurs et joueurs! continuez à nous faire réver, vous venez d’écrire une belle histoire dans la vie du SCN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here