Fédérale 2 – Lannemezan serre les rangs contre Saint-Jean-de-Luz

1

Destins opposés entre Lannemezan qui lutte pour son maintien, et Saint-Jean de Luz qui vise les deux premières places de la poule. Deux oppositions de style aussi entre le CAL connu pour sa solidité sur les bases autour de ses avants, et le SJLO expert dans le jeu de mouvement. Un temps et un terrain printaniers nous promettaient un bon match. Les très nombreux spectateurs des deux camps n’ont pas été déçus… (par GR Vin)

Il y a eu de l'engagement
Il y a eu de l’engagement d’entrée

Ce sont les visiteurs, plus vite en action, fidèles à leur identité de jeu, qui jouent beaucoup sur la largeur et impriment un gros rythme. Lannemezan serre les rangs, et les dents, et défend sur tout ce qui bouge. Mais Cazorla finit par écoper d’un jaune. En infériorité, Alliot en bon 9 qu’il est, traverse l’alignement rouge et blanc et déboule sur 40m le long de la ligne de touche. Manque de soutien pour conclure, suivi d’une faute au sol, Lannemezan s’en sort sans dommage. Mais la pression basque est payante dans la foulée. Sere Peyrigain dans ses 22m se fait contrer, Sajous le seconde ligne, intelligemment placé dans le camp adverse, récupère le ballon et trois passes plus loin, c’est Miura qui n’a pas besoin de son ailier pour aller entre les barres. Iturriria transforme et valide cette période de domination (0-7)

A partir de là, ce sont les avants locaux qui vont inverser la pression et mettre le huit vert au supplice, notamment en mêlée. Dasque réduit le score sur pénalité (3-7), la mêlée conquérante, les touches volées à l’alignement adverse, les percussions de Cazorla, Rojo, Loutocky ou Granja, mettent le CAL dans le vrai. C’est un petit côté orchestré par Dupuy qui permet à Dasque d’aller à dame avec sa transformation. le CAL prend le score (10-7). Trois minutes plus tard, Demai Hamecher tranchant et déterminé, viendra conclure un beau travail de Granja Paris et Dupuy sur un renversement de jeu (17-7). Le break est fait mais vite remis en cause, un hors-jeu de ligne permet aux visiteurs de revenir dans le match sur le gong de la mi-parcours (17-10).

La mêlée verte à beaucoup soufert
La mêlée verte à beaucoup souffert

Lannemezan accélère et fait plier Saint-Jean de Luz

Retour en fanfare dès la reprise : Rojo assène deux énormes percussions, Dupuy très vif fait la différence et envoie son compère Sere Peyrigain dans l’embut (22-10). Quoi de mieux pour une reprise ? Rien, même si Loutocky prend un jaune pour un plaquage désintégrant…mais en retard. Iturriria passe la pénalité (22-13). Dès lors, ce sont les hommes du plateau qui imposent leur force, devant toujours, mais les trois quarts intraitables en défense, habiles en attaque, ne laissent pas leur part au chien. Une mêlée dévastatrice permet à Malaret d’inscrire un nouvel essai; et c’est à Paris que reviendra l’honneur capital de conclure une très belle action collective, comme une cerise sur le gâteau pour un CAL, score final 36-13.

La bagarre pour le maintien s’annonce terrible puisque Nafarroa, dernier, a gagné contre Tarbes (23-14), Valence d’Agen a largement dominé Tyrosse (46-26) alors que Bagnère a sévèrement chuté à domicile contre Albi (5-47). Du 7ème, Oloron avec 41 pts au dernier (33 points) la dernière ligne droite s’annonce bouillante.

Les joueurs : Au CAL l’axe Granja, Loutocky, Cazorla, Rojo a été impressionnant. Dupuy en animateur avisé, Hamecher dangereux sur chaque ballon ont apporté un plus dans un ensemble à féliciter en bloc.
A Saint Jean : La charnière Alliot-Iturriria a beaucoup essayé, Elissalde en bon capitaine et Sajous ont tout tenté. L’Argentin Pietrelli a beaucoup pesé au centre de l’attaque.

Hamecher va a dame en conclusion d'une belle action
Hamecher va a dame en conclusion d’une belle action

Les réactions 

Christophe Schneider entraîneur CAL : On prend un essai d’entrée alors qu’on domine. A la mi-temps on est revenus dans les schémas que l’on travaille. On voulait tenir le ballon et faire du jeu, et on l’a fait. On avait dit à nos joueurs que ceux de St jean de Luz sont habitués à tenir le ballon et que si on leur confisquait, ils ne seraient plus dans leurs schémas. On marque cinq essais contre le deuxième de la poule, qui est une très bonne équipe, donc c’est pas mal. On sait qu’on a un très très bon groupe mais il a fallu prendre la température de la F1, et que notre discours passe aussi. Maintenant on arrive à maturité et on est capable de faire de gros matchs.

Nicolas Izquierdo entraîneur SJLO : On s’est fait prendre dans l’envie, dans l’engagement, en conquête. Ils avaient un match couperet, ils l’ont réussi. Il n’y a rien à dire ce sont les bases du rugby qui nous ont fait défaut. On n’a pas pu mettre notre jeu en place, en mêlée on s’est fait contrer, en touche ce n’était pas propre. On n’a pas eu trop de ballons à jouer. Ils ont fait le match qu’il fallait. On pensait qu’ils allaient baisser de rythme mais ils ont bien tenu, défensivement ils nous ont pris en plus. On va continuer notre route, et essayer de finir dans les deux premiers.

Xabi Iturriria Ouvreur SJLO : Ça a été dur face à une grosse équipe qui nous a pris sur les bases, gros combat, grosse conquête. On n’a jamais fait autant de fautes de mains mais c’est aussi dû à l’adversaire qui nous a mis sous pression en permanence. Ils ont été meilleurs dans ce qui fait les bases du rugby. Jouer c’est bien, mais il faut les bases…mettre les bœufs devant la charrue comme on dit !

Cyril André Centre CAL : C’était un match que l’on avait bien préparé. C’était un tournant de la saison, un vrai match de phase finale, on n’a plus le droit de perdre à la maison si on veut se sauver. Mettre de l’envie, de l’agressivité et se lâcher. Prendre le bonus ce n’était pas forcément attendu mais c’est tout bon. Que du bonheur mais rien n’est fait on sort un demi pied de la tombe, et il reste à sortir l’autre pied…

Muria et le SJDO ont mis un genou à terre
Muria et le SJDO ont mis un genou à terre

Feuille de match

Lannemezan – Saint Jean de Luz : 36 – 13 (Mi-temps : 17 – 10)
Arbitre : M. ALEJO Fabrice Jossier Clément, Groizeleau Danny (NA)
Spectateurs : 1500 environ

Vainqueurs : 5 E Dasque (35) Hamecher (38) Sere Peyrigain (41) Malaret (63) Paris (75) 1P Dasque (23) 3T Dasque (35, 38, 63, 75)
Carton rouge :Rixens (65)
Carton jaune : Cazorla (5) Loutocky (43)

Vaincus : 1 E Miura (17) 1 T 2P Iturriria (40+3, 45)
Carton jaune : Elissalde Jon (62)

Evolution du score : 0-7, 3-7, 10-7, 17-7, 17-10 / 22-10, 22-13, 29-13, 36-13

Lannemezan : Dasque, Vandekerkof, Piaser, Laffitte, Demai-Hamecher (o) Sere Peyrigain, (m) Dupuy, Cazorla, Rojo, Paris, Loutocky, Pettigiani (cap), Cotter, Tourreau, Granja
Sur le banc : Rouch, Gabarre, Daste, Malaret, Dupont, Andre, Martiello

Saint Jean de Luz : Miura, Etcheverrigaray, Pietrelli, Arrieta, Mendiague, (o) Iturriria, (m) Alliot, Elissalde X.(cap), Quintana, Juanicotena, Sajous, Goya, Penigaud, Broucaret, Mamou
Sur le banc :Martinez, Landrodie, Elgoyen, Dacosta, Lamothe, Betbeder, Elissalde J.

Arietta face à Lafitte et Hamecher
Arietta face à Lafitte et Hamecher
Dupuy va décaler Hamecher
Dupuy à l’oeuvre, le CAL s’est donné une bonne bouffée d’oxygène

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here