Fédérale 2 Féminine – Le Pays d’Olmes et Auch régalent

0

Dimanche dernier, à Espezel, petit village audois et fief du L’Us Plateau de Sault, se déroulait la 39ème foire départementale de l’élevage audois. Un événement qui rassemble chaque année entre 40 000 et 50 000 personnes dans les rues du village. Pour accompagner cette foire et ravir les passionnés du ballon ovale, deux matchs étaient programmés : un le samedi et un autre le dimanche. A 16 heures, l’Us Plateau de Sault recevait Castelginest pour le compte de la quatrième journée de 4ème série. Les montagnards étaient donc impatients d’en découdre devant un public annoncé très nombreux. Malheureusement pour eux le match n’a pas eu lieu suite à un forfait de dernière minute de l’adversaire du jour prévenant le jour même en fin de matinée, prétextant ne pas avoir de piliers remplaçants à cocher sur la feuille de match. Une bien mauvaise nouvelle pour tous le club qui s’était mobilisé pour l’occasion. Les passionnés de l’ovale allaient donc devoir attendre 24h de plus, mais leur patience allait être récompensée… (par BCo, photos Pascal Villalba)

img_1857
Beaucoup de monde à Espezel pour assister à cette rencontre féminine

En effet, les filles du Pays d’Olmes avaient décidé de jouer leur deuxième match de la saison à Espezel. Elles recevaient le FC Auch Gers. L’adversaire était bel et bien là cette fois, accompagnait du soleil, du public, le jeu aussi allait être au rendez vous.  Les rambailleuses, où évoluent plusieurs filles originaires du Plateau de Sault, avaient l’intention d’enchaîner une deuxième victoire, après un premier succès contre le TCMS trois semaines auparavant. La première mi-temps fut dure pour les Ariègeoises car malgré l’ouverture du score sur pénalité, ce sont bien les gersoises qui marquent par deux fois pour mener 12-3. Juste avant la mi temps, Balussou rajoute trois points et permet au Pays d’Olmes de revenir à 6 points.

img_1858
“Balou” impériale tout au long de la partie

C’est au retour des vestiaires que les Rambailleuses appuient sur l’accélérateur qui, dans le sillage de leur demi d’ouverture Balussou, auteur d’une performance majuscule, inscrivent leur premier essai par Chloé Amardeilh tout juste entrée en jeu. Cette dernière récidive et double la mise pour donner l’avantage à son équipe (16-12)
Les Ariègeoises vont ensuite commettre des petites fautes, sanctionnées assez sévèrement par l’arbitre qui sort deux cartons. Auch profite alors de sa supériorité numérique pour marquer un essai au large, non transformé, mais qui leur permet de reprendre l’avantage d’un point (17-16)

On rentre alors dans le money time, et Balussou, encore elle, a la pénalité de la gagne au bout des pieds,  suite à un carton jaune sorti à l’encontre d’une auscitaine coupable d’un plaquage haut. Le ballon s’élève, et passe entre les poteaux, 19-17 !

Dernière action, et pénalité pour pour le RCFPO. Le public ne comprend pas pourquoi leurs protégées ne choisissent pas de taper en touche pour mettre fin au match. La raison est simple : l’arbitre a en fait indiqué à la capitaine ariégeoise que le score était de 16 à 17, et non de 19-17. Incompréhension totale, les Rambailleuses jouent donc à la main mais commettent un en avant, l’arbitre siffle la fin, et certaines gersoises exultent ! On recompte alors les points à la table de marque, pour s’apercevoir que le score est bien de 19-17. Le RCFPO vient donc d’enregistrer finalement une deuxième victoire d’affilée, au grand dam des Auscitaines.

img_1861
Les Auscitaines ont toujours cherché à jouer

Réactions 

jean-luc-castel-rcfpoJean Luc Castel (entraîneur Pays d’Olmes) : «Nous avons passé une première mi-temps très difficile face à une équipe d’Auch très véloce. Nous avions aussi beaucoup de pression car il y avait énormément de monde au bord du terrain. Mais nous faisons une super seconde mi-temps, et même réduit à 13, les filles n’ont rien lâché. Je suis très fier d’elles, et de cette victoire cherchée avec les tripes. Bravo ».

Aude Verdier (Capitaine Pays d’Olmes) : « Pour notre deuxième match de la saison, nous avons délocalisé le match au Pays de Sault pour la foire d’Espezel. C’est une réussite car environ 250 spectateurs sont venus nous encourager ! C’est très rare au niveau féminin. Nous étions très motivées mais comme trop souvent on rate notre entame. On fait trop de fautes et on prend des essais. En seconde mi-temps les trois quarts ont produit du beau jeu, prenant les intervalles et ça a payé. Notre mêlée domine toute la partie, mais on encaisse un essai à 13. Après un rude combat, on ne lâche rien et  on gagne, mais je tiens à féliciter les filles d’Auch qui ont produit du beau jeu et qui ont un excellent état d’esprit. Merci aussi aux joueurs de l’Us Plateau de Sault pour leur accueil et la belle troisième mi-temps qu’ils ont partagée avec nous ».

img_1860

Compositions des équipes :
RCFPO : Garcia, Grauby, Boulbes, Rouanet, Rouch, Verdier (cap), Seguelas , Vidal, Foussarigues, Balussou, Andrieu, Francois, Moreno, De Macedo, Chincolla puis Etienne German, Delample, Miquel, Del Pozo, Viala, Amardeilh, Perez.

FCAG : Creste, Gonzato, Sabathier (cap), FIguie, De Kort, Riva, Bernard, Massarin, Kisielnicki, Claverie, Biffi, Davasse, Toussaint, Martinelli, Gibrac puis Vienot, Lasnier, Di Gregorio, Peron, Gaussens.

Bonus : “la stratégie de la poussette” selon le RCFPO
On comprend mieux sur ces photos comment les Ariégeoises parviennent à avancer sur les impacts. Image par image, on voit le soutien quasi invisible de Julie Piquemal, qui se cache parfaitement derrière Manon Grauby, sa coéquipière. Notez son inquiétude quand elle ne voit pas le soutien collectif arriver !

14753259_784269391715225_3263026154706975494_o 14633533_784269481715216_318004182603717406_o 14608836_784269551715209_4797552770550442424_o 14633650_784269648381866_2366013277986168411_o

Photos Pascal Villalba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here