Fédérale 2 – Face à Cahors, Lavaur maladroit, reste invaincu

0

Lavaur, solide leader de sa poule 6, accueillait le promu Cahors, bien installé au milieu du classement. Des Cadurciens qui voyageaient léger sur les bords du Tarn, puisqu’amputés de sept titulaires. L’issue de la rencontre semblait écrite, le bonus offensif, presque une formalité. Et pourtant… (par Domi Host)

DE SOUSA copie
De Sousa cherche l’ouverture dans une défense cadurcienne qui n’a jamais lâché (photo D. Host)

Sous une météo estivale, la journée avait bien commencé côté tarnais avec une très large victoire de l’équipe réserve (51 à 0), puis la présentation de l’Ecole de Rugby du Vaurais avec démonstration de leur talent naissant sur le terrain d’honneur. Les encouragements bruyants de la relève vauréenne allaient donner des ailes au pack local, ultra-dominateur dans les mêlées fermées. Cahors, handicapé par l’absence de plusieurs cadres, subissait, et commettait de nombreuses fautes que Delbos exploitait (pénalités 6′, 11′). Tout semblait aller pour le mieux quand de manière inexplicable, les trois quarts vauréens, habituellement si performants, allaient commettre de très nombreuses fautes de main. Résultat, les volontés offensives étaient annihilées. Défensivement deux essais “casquettes” inscrits par des cadurciens réalistes, mais volontaires, allaient ponctuer ces lacunes. A la surprise générale, les Lotois prenaient l’avantage (6-13).

Anthony Delbos impeccable au pied

ESSAI ALBOUY copie
Alexandre Albouy file à l’essai. L’ancien castrais a beaucoup apporté après son entrée

Après un essai de Marsoni, c’est le buteur Anthony Delbos qui allait remettre les vauréens dans le sens de la marche grâce à son pied magique (100 % de réussite). L’entrée d’Alexandre Albouy allait apporter un second souffle aux trois quarts bien trop discrets jusque là. Dix minutes de réussite avec pour résultat immédiat, trois essais qui laissaient augurer d’un bonus offensif logique. Mais la maladresse et les en-avants reprirent le dessus. Deux ballons échappés dans l’en-but, des dernières transmissions catastrophiques, il était écrit que le bonus offensif ne serait pas de la partie. Cahors pliait mais ne rompait pas, et réussit même sur l’une de ses rares incursions dans le camp adverse à inscrire un essai, qui, même si la messe était dite depuis bien longtemps, lui permettait de sauver l’honneur. Quant aux Vauréens, en dépit du large score, ils pourront longtemps regretter leurs innombrables maladresses qui les privaient d’un bonus offensif largement dans leurs cordes.

Réaction d’après match 

Grégory Ségur (capitaine de Lavaur) : On reste invaincu certes, mais aujourd’hui encore c’est surtout un sentiment de frustration qui domine. La semaine passée, nous n’avions pas su conserver le bonus du fait de négligences défensives, cette semaine, nous avons été catastrophiques dans les transmissions. La saison est encore longue et il ne faudrait pas regretter ces points oubliés en cours de route.

La Fiche technique :

Lavaur 43-20 Cahors

Arbitre MM. Lausa, Lespy, Labylette (Béarn).

Lavaur : 4 E Marsoni (36′), Albouy (54′), Delbos (58′), Lazies (63′) ; 4 T Delbos ; 5 P Delbos (6′, 11′, 40′, 41′, 43′)
Cahors : 3 E Thomas (17′, 29′), Lacroix (70′) ; 1 T Benetton (70′) ; 1 P Benetton (22′ ).
Carton jaune : pour Cahors, Pieron (10′)

Composition des équipes

Lavaur : Ségur (Cap) ; Galy ; Bertrand ; Escarnot ; Gauthier ; Galinier ; Marsoni ; De Souza ; Dalla Riva ; Gratton ; Lasme ; Omez ; Marion ; Delbos ; Sirven

Rempl. : Faurois ; Giraudeau ; Péguillan ; Sanda ; Albouy ; Diez ; Lazies
Cahors : Pradines ; Lacroix ; Pieron ; Garbas ; Chanut ; Villepontoux ; Magne ; Carrière (Cap) ; Marty ; Benetton ; Thomas ; Gonzalio ; Bargozza ; Richard ; Laro

Rempl. : Carles ; Borie ; Mander ; Vialettes ; Guillot ; Cacho ; Laussac.

 

ECOLE DE RUGBY presentation
La relève est prête à Lavaur (photo D. Host)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here