Le coup était passé très près l’an dernier déjà. Repêché par le col et le jeu des rattrapages administratifs. La saison 2018-2019 n’aura pas permis d’empêcher ce qui a semblé être inéluctable dès le début de saison. Decazeville, une des places fortes du rugby aveyronnais, pensionnaire solide de la fédérale 2 ces dernières années, jouera à l’étage inférieur en septembre prochain…

La défaite de plus (la huitième consécutive depuis début 2019), encaissée à Pamiers (56 à 31) ne permet en effet plus aucun espoir, mathématiquement, de revenir sur Malemort, premier non relégable de la poule 5. Avec 3 victoires pour 18 défaites, dont 7 bonifiées défensivement pourtant, il manquera à minima 6 points de plus pour entrevoir ce maintien passé d’hypothétique à impossible. Le Sporting semble néanmoins structuré pour pouvoir et savoir rebondir.

“Il n’y a pas besoin d’un grand bouleversement d’effectif car les jeunes sont talentueux…”

C’est tout ce que souhaite Jérôme Accorsi, l’ouvreur ciel et blanc qui a tant donné pour ce club auquel il tient plus que tout autre: “C’est une saison très compliquée. On a eu un début très dur avec des défaites à la maison contre les grosses écuries de la poule. On n’a pas su gagner non plus à l’extérieur, en étant très irréguliers dans tous les compartiments du jeu. On a un effectif plein de talent et de volonté pourtant, mais plutôt jeune. C’est très frustrant car par moments on arrive à faire de belles choses. On espère finir avant dernier, mais pour cela, il faudra battre Gaillac dimanche qui n’est rien d’autre que le premier de poule. Ce dernier match de l’année est important, devant notre public, qui, malgré nos nombreuses défaites, sera resté présent derrière nous et toujours au stade pour nous soutenir, tout au long de la saison. Le club est dans le dur depuis deux saisons… on espère se sauver administrativement comme l’an dernier, mais si c’est le cas, il faudra recruter pour pouvoir exister un minimum. Comme je l’ai dit auparavant, il n’y a pas besoin d’un grand bouleversement d’effectif car les jeunes sont talentueux. Il faut qu’ils en prennent conscience. Il faudra aussi un peu d’expérience, notamment devant. Si on doit descendre en fédérale 3, on prendra nos responsabilités. On fera tout pour faire une belle saison, retrouver le goût de la victoire et rêver d’une remontée immédiate. Mais ce sera tout de même extrêmement compliqué. Donc plusieurs scénarios possibles, et deux avenirs différents pour le Sporting. Mais il reste un match pour rendre un peu de tout ce club a pu nous donner, et essayer de finir dignement cette saison cauchemar.”

decazeville cahors 10 18 seb murat (10)
Jérôme Accorsi, ici contre Cahors en début de saison, espère mener ses coéquipiers vers une victoire contre Gaillac (photo S. Murat)

2 Commentaires

  1. C’est pas avec leur jeu qu’ils pensaient faire lieu cette saison ??? A part le super buteur ACCORSI ils montrent pas grand chose .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here