Fédérale 2 – Causeries et debrief

0

A la mi-temps de la double confrontation qui oppose les clubs pour une montée en fédérale 1, les matchs aller ont permis de révéler les forces en présence…

gaillac
Gaillac était en feu dimanche (photo UAGR)

Gaillac n’a jamais été aussi proche de l’accession et d’un retour en fédérale 1. Sa victoire 23-8 lui donne un avantage de 15 points que les rouge et noir semblent capables de défendre.

Millau, après son exploit contre Niort au tour précédent, se retrouvait au pied d’une nouvelle montagne : Trélissac. Les Millavois, valeureux l’ont emporté au forceps, et c’est déjà un grande victoire, et restent invaincus à la maison. Quant à la qualif, ce sera forcément compliqué face à une équipe programmée pour la montée. Mais Millau devait déjà tomber contre Niort. On connaît la suite

Le duel entre Castelsarrasin et Saint-Sulpice a tenu toutes ses promesses. Une entame à l’avantage des joueurs de la Lèze, qui marquent un essai, mais le CAC a réagi et imprimé sa loi tout le reste de cette première période. Gendre, le buteur tarn-et-garonnais valide au pied le bon travail de ses coéquipiers (il passera 7 pénalités !) et Rachou inscrira le seul essai pour son équipe. A 22-8 à la pause, l’avantage est net. Il passera même à 28-8 après deux pénalités réussies. A l’heure de jeu, l’USSS sort la tête de l’eau et Mazières marque l’essai de l’espoir. Plus rien ne sera marqué, score final 28-15. le suspense reste entier pour un retour qui s’annonce bouillant à Gaston Sauret.

ob_65c1ca_dsc-0956
Castelsarrasin entrevoit la fédérale 1. Mais Saint-Sulpice est loin d’avoir dit son dernier mot (photo Michel Delsol)

Réactions

Guillaume Rachou (3/4 Castelsarrasin) : On s attendait à un très gros match et ce fut le cas. St Sulpice est vraiment une très bonne équipe, mais on a pu voir que nous aussi on était une grosse équipe quand on joue notre jeu. On les a fait craquer, et il faudra qu’on face le même match chez eux pour exister. On s’attend à un gros match chez eux, il nous tarde déjà d’être à dimanche. Ce sera, peut être, le plus beau dimanche de ma carrière. On va peut être écrire l’histoire de notre club !

Vincent Cortes (Ouvreur Castelsarrasin) : On s’attendait à une grosse confrontation contre un cador de la Fédérale 2. On a du mettre les ingrédients pour répondre au gros défi physique de St Sulpice, ensuite on a marqué et fait le break grâce à leur indiscipline. Maintenant il y a un match retour, c’est le match de la montée. On ne changera rien à notre façon de jouer, on s’occupera que de nous et pas de ce qui nous attend là-bas.

Yohan Meneguel (talonneur et capitaine Saint-Sulpice) : Nous sommes frustrés par rapport au résultat. En prenant trois cartons jaunes en une mi-temps, ce n’est pas possible de prétendre à une victoire à l’extérieur. Nous avons manqué de discipline. Mais nous ne sommes pas abattus, loin de là. Il y a un match retour et un exploit à faire, nous y croyons, on sait que l’on peut le faire.

Henry Ferrero coach SOM) : Ce match a été un très dur. On fait une mauvaise première mi-temps contre le vent. On n’était pas assez agressif en défense. On reculait à chaque fois face à cette très belle équipe de Trélissac. On est mené rapidement 3 à 0, puis 10 à 3. Ensuite on prend un essai casquette et ça fait 15-3. Ils ont joué beaucoup mieux que nous en première mi-temps. Après la pause on revient avec de meilleures intentions. On a souvent gagné les duels et petit à petit on a fait notre retard. On a butté contre une très belle défense, difficile de lui marquer des essais. Puis à la 83ème, nous faisons un bon maul qui permet de récupérer une pénalité que Castan transforme et nous permet de gagner le match. D’un point, ce n’est pas beaucoup, mais c’est une victoire (rires). On va aller à Trélissac comme s’il y avait 0-0 pour faire le meilleur match possible. Trélissac a l’habitude de gagner ses matchs à la maison avec des scores larges, mais là on est en phase finale. Le retour va être très compliqué, on le sait. S’ils prennent le score en début de match, ça va être même très dur pour nous. Mais comme ont dit, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! On est content de cette victoire d’un point pour nos supporters, car on est resté invaincus cette saison à la maison, c’est une belle perf. »

Jérôme Arru (Entraîneur Gaillac) : Très satisfait du résultat. Les joueurs avaient à cœur de rester invaincus à Laborie et voulaient surtout remercier Julien Régnier et Sylvain Dupuy, deux formidables joueurs qui faisaient leurs adieux à Laborie. Le match a été difficile dès l’entame mais on a réussi à inverser la tendance avec la botte de Charly Goze et l’essai de Nico Clergue. Le combat a été âpre et nous n’avons pas craqué dans les 10 dernières minutes lorsque Saint-Jean a monopolisé la balle. Cela démontre le formidable état d’esprit qui règne dans ce groupe. Mais restons concentrés sur le match retour, car les joueurs de Saint-Jean nous ont promis l’enfer. Nous irons là-bas pour essayer de gagner une place en quart de finale…

GAILLAC YETI
Intraitables gaillacois ! (photo Yéti)

Résultats
Millau 22-21 Trélissac
Castelsarrasin 28-15 Saint-Sulpice-sur-Lèze
Gaillac 23-8 Saint-Jean d’Angely

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here