Fédérale 2 – Causeries et debrief

0

Poule 5

En haut de classement, Saint-Sulpice s’est imposé largement et logiquement face à Balma. L’USSS démontre, si cela était nécessaire, que le patron de la poule est prêt pour les phases finales avec sept essais inscrits. La course aux places qualificatives est quant à elle très ouverte. La très bonne opération du week-end est à mettre au profit de L’Isle-Jourdain, vainqueur au forceps de Mazamet, mais qui remplace son adversaire du jour sur la deuxième marche du podium. Une bonne opération renforcée par le match nul entre Villefranche et Céret, deux candidats aux places d’honneur également. Le FCV n’arrive décidément pas à s’imposer à la maison. Céret garde son unité d’avance sur les Lauragais après le match nul 17-17. Mais les hommes de Sidobre et Meliès retiendront sûrement la réaction de leurs protégés, menés 0-17 après une entame ratée. Même si ce nouveau “revers” a domicile leur enlève leur destin de leurs mains.

villefranche lauragais fcv
La première ligne de Villefranche a sorti les crocs face à un adversaire qui lui a mené la vie dure (photo FCV)

Ce week-end, Céret accueille le leader Saint-Sulpice, tandis que Villefranche aura une nouvelle chance, à ne pas rater, chez lui, contre Fleurance. Des gersois qui ont été surpris par Astarac. Un résultat qui redistribue les cartes pour le maintien. Désormais Mielan-Mirande se rendra à Saverdun ce dimanche pour un véritable match de barrage pour le maintien. L’autre match qui vaudra le coup se déroulera à Balma. Les banlieusards toulousains sont dans l’obligation de gagner pour assurer le maintien, mais ils reçoivent l’équipe en forme, L’Isle-Jourdain, qui tient à sa deuxième place et veut la conserver. Mazamet voudra réagir chez lui en accueillant la Salanque, qui cherchera à ramener un petit quelque chose pour préserver ses chances de maintien lors de la dernière journée, contre…Balma. Chaud devant !

Vivian Pons (co-entraîneur Saverdun) : C’était un match a priori à enjeu pour le maintien, mais au final, on n’a pas vu d’intensité, pas d’éclat, et donc pas de suspense. On a commis trop de fautes et rendu trop de ballons gratuitement. le match du maintien, ce sera chez nous, ce dimanche, face à Astarac, qui n’a jamais rien lâché jusqu’à présent.

Saverdun battu sèchement par La Salanque devra vite se relever pour son ultime match à domicile, le plus important de la saison (photo JEFF SCR)
Saverdun battu sèchement par La Salanque devra vite se relever pour son ultime match à domicile, le plus important de la saison (photo JEFF SCR)

Paul Aygobere (troisième ligne L’Isle-Jourdain, capitaine) : On aborde bien le match en première mi temps avec 2 essais et un score de 14 à 6 à la pause. A ce moment-là, on maîtrise notre sujet, notamment en conquête, malheureusement le second acte fut un calvaire avec de Mazamétains qui ont su brouiller les cartes en jouant très bien les troubles fêtes à l’extérieur. Le match bascule finalement de justesse pour nous ! Quand je regarde le classement, L’Isle-Jourdain second, je me dis, “elle est pas belle la vie ?” Pourvu que ça dure. Sérieusement, je pense que ça va être compliqué jusqu’à la fin pour la qualif, restons humble et continuons à bosser. J’ai également une pensée pour les copains de Lombez-Samatan, qui sont allés chercher le nul à Agde : chapeau !”

lisle mazamet (2)
L’Isle-Jourdain et Paul Aygobere décollent vers la deuxième place de la poule (photo Chris Farmer)

Résultats
Côte Radieuse 30-19 Saverdun
Saint-Sulpice-sur-Lèze 47-7 Balma
Villefranche-de-Lauragais 17-17 Ceret
Fleurance 16-21 Mirande Rabastens
L’Isle-Jourdain 17-15 Mazamet

rugbypass-prenez-le

Poule 6

Castelsarrasin pensait sûrement vivre un dimanche de Pâques sans encombre face au dernier de la poule, mais a encaissé tout de même trente points. Fort heureusement, le CAC a su en marquer 43, et assuré sa première place. Lannemezan aussi a mené la vie dure à l’autre postulant au fauteuil de leader, St Jean de Luz. Lourdes a pris le dessus, non sans mal, face au RC Montauban. Le Racing jouera une grande partie de sa saison face à Boucau Tarnos, ce dimanche. Les deux équipes sont avant-dernières et à égalité de points. Lannemezan n’a que quatre longueurs d’avance, et serait bien inspiré de l’emporter face à Lourdes, pour un match qui fleure bon les matchs d’antan.

ob_f2ded0_0011
Castelsarrasin a eu du mal à se défaire de Casteljaloux mais a remporté sa treizième victoire malgré tout (photo M. Delsol)

Résultats
Saint-Jean-de-Luz 22-12 Lannemezan
Lourdes 39-20 RC Montauban
Castelsarrasin 43-30 Casteljaloux

rugbypass-prenez-le

Poule 7

Gaillac est allé condamner Figeac à la fédérale 3 à 99% en marquant 4 essais lors d’une victoire indiscutable. Le GSF se prépare déjà préparer l’avenir. Issoire a battu Levézou-Ségala lors d’un match capital pour le maintien aussi. Les deux équipes sont séparées de deux petits points à deux journées de la fin. le derby entre Levézou et Decazeville promet donc beaucoup ce dimanche. D’autant que Decazeville, victorieux à Saint-Junien, peut encore espérer se qualifier. Son concurrent direct, Cahors, n’a que deux points d’avance. Les cadurciens ont livré une belle bataille à Millau, mais sans parvenir à ramener le bonus défensif. Et ils reçoivent le leader incontesté Trélissac. Une journée décisive donc…

G327 GSFA Gaillac-128
Figeac pris dans l’étau gaillacois, n’a pu tenir la distance, et file tout droit vers la fédérale 3. Pour Gaillac en revanche, tous les espoirs sont permis (photo JC Boyer)

Simon Tauran (ailier, buteur de Figeac- source GSF) : Je reconnais que nous avons rendu une bien mauvaise copie, avec un nombre incalculable de fautes de mains, inhabituelles pour être vraies. On a perdu trop de ballons, en touche et ailleurs pour espérer rivaliser avec Gaillac. C’est une équipe très réaliste qui s’est nourrie de chacune de nos fautes, et qui a su marquer dès qu’elle arrivait dans notre camp. Il faut reconnaître que Gaillac est une belle équipe, conquérante et complète. Il reste deux rencontres et dès dimanche prochain face à Saint Junien, il faut lâcher les chevaux et ne pas se poser de questions. Mais il faut aussi préparer l’avenir. Nous allons descendre en Fédérale 3. Faisons en sorte, aussi bien joueurs que dirigeants, que ce soit pour une courte durée. Le GSF a sa place en Fédérale 2. Y revenir doit être notre principal objectif.

Damien Rey (capitaine Levézou) : Malgré des paramètres extérieurs compliqués, l’équipe d’Issoire mérite sa victoire sur ce match. C’est une bataille de gagnée pour eux, mais la guerre du maintien n’est pas finie pour autant

Résultats
Millau 38-26 Cahors
Issoire 28-24 Levézou Ségala
Figeac 3-35 Gaillac
Saint-Junien 19-23 Decazeville

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here