Fédérale 2 – Balma-Villefranche-de-Lauragais, un point d’écart qui en vaut huit

0

Les conditions étaient hivernales pour ce derby de la région toulousaine, opposant d’un coté Balma, actuel 7ème de poule et à la recherche d’une victoire pour assurer son maintien, et de l’autre, Villefranche de Lauragais, 4ème, en quête de points et de confiance afin de faire oublier la défaite à domicile lors de la dernière journée face à Mazamet. Le match aller s’était soldé sur un 24-23 pour les Lauragais, le match retour s’est également terminé sur le même score… (Par Maniac – Photos par L’oValie de Valou)

fcv2
Comme au match aller, les débats sont restés équilibrés jusqu’au bout

Le coup d’envoi est donné, les visiteurs se mettent en action plus rapidement avec un beau mouvement de la ligne qui permet à l’ailier Yann Mellies d’inscrire le premier essai du match non transformé (0-5 : 7ème minute). Malgré une pénalité de Vernezoul à la 11ème minute, ce sont bien les avants du FCV qui se montrent à leur tour décisifs grâce à un enchaînement de jeu au près  conclu en coin par le flanker argentin Juan Facundo Nuñez (3-10 : 23ème). L’insaisissable Yann Mellies permet même aux visiteurs de prendre le large en inscrivant un troisième essai, non transformé (3-15 : 36ème minute). Mais les locaux, dans un sursaut d’orgueil, juste avant la mi-temps, viennent débloquer leur compteur essai grâce à Cassas (10-15, score à la pause).

Les fécévistes mettent la main sur le ballon en ce début de mi-temps et font commettre des fautes aux locaux, permettant à Romain Pissinis de rajouter 3 points dans l’escarcelle lauragaise (18-10 : 50ème). Mais les Balmanais sont bien connus pour ne jamais lâcher et relancent la partie grâce à un essai de Raynal, transformé par Vernezoul (17-18 : 53ème). C’est alors que l’ouvreur Villefranchois, Pissinis, claque un drop de 40 mètres pour redonner un peu d’air aux siens (17-21 : 56ème). Toujours aussi courageux les locaux n’abdiquent pas et font commettre des fautes aux visiteurs leur permettant d’inscrire 2 nouvelles pénalités. Ils prennent ainsi les commandes pour la première fois dans ce match à 5 minutes de la fin (23-21).

Pissinis allergique à la pression

Mais les 5 dernières minutes sont à l’avantage du FCV, qui enchaîne les temps de jeu sous une pluie diluvienne, et à la 80ème minute intervient un fait de jeu lorsque l’arbitre siffle une pénalité aux Villefranchois. L’ouvreur s’élance, le ballon s’élève, tape le poteau puis semble rentrer, d’après les observateurs et l’arbitre de touche fécéviste. L’arbitre central, lui, prend ses responsabilités, et annule cette tentative. Il ordonne un renvoi aux 22 métres. Les longues minutes d’arrêts de jeu qui suivent vont permettre aux fécévistes de faire plier leurs homologues Balmanais. Nouvelle pénalité, Pissinis sans trembler, délivre les siens, et permet au FCV de s’imposer d’un petit point, 23 à 24.

Dans ce match à rebondissements, les Villefranchois n’ont pas volé ces 4 points qui s’annoncent cruciaux en vue de la qualification dans cette poule 5, très serrée. Ils devront confirmer dimanche prochain en recevant l’ogre de la poule, Céret. Quant aux Balmanais, ils devront se contenter d’1 point de bonus défensif, et tenter de bien figurer chez les catalans de la Salanque le week-end prochain.


Réactions :

Stephane Mellies (co-entraîneur – FCV) : 1 point…barre ! C’est ce qui me vient au terme des deux matches joués cette saison contre Balma. Incroyable d’abord de faire le même résultat à l’aller et au retour: 24 à 23. Un petit point d’écart qui vaut 8 points au classement. Et que dire des barres…à l’aller une petite polémique avec la transformation réussie et validée par l’arbitre central mais pas par ses assesseurs et ce dimanche avec une pénalité qui tape le poteau et qui rentre pour chaque équipe mais la nôtre injustement refusée. Sinon un drôle de match avec deux mi-temps très différentes. La première nous avons été dominateur et avons marqué 3 essais, puis la deuxième ou Balma s’est réveillé et a remonté petit à petit son retard. La différence avec le dernier match contre Mazamet c’est que les joueurs ont fait preuve de plus de caractère et ont refusé de laisser la victoire dans les derniers instants. Ils sont allés chercher la victoire dans les arrêts de jeu. Elle fait du bien. Balma a certainement perdu le match en première mi-temps même s’il est légitime qu’ils soient frustrés de perdre dans les arrêts de jeu.

fcv3
Romain Pissinis dit “le Piss Andy Goode”  dans ses œuvres

Romain Pissinis (demi d’ouverture – FCV) : Un match compliqué avec des conditions difficiles, du vent, de la pluie mais surtout une grosse envie de gagner de notre part. Nous avions une pression du résultat mais on fait une belle première mi-temps en menant largement puis une seconde mi-temps, malgré l’aide du vent, qui a été très difficile à cause d’une équipe de Balma joueuse. Les valeurs que nous recherchions depuis un certain temps sont retrouvées, on est content pour le collectif, pour le club, pour le village, nous redorons le blason avant de recevoir l’ogre Céret que l’on abordera différemment cette semaine. Très content de l’envie des mecs, nous sommes allés chercher cette victoire sur la fin, elle est collective et non personnelle.

Frederic Laluque (co-entraîneur – Balma) : Ma première impression c’est la déception forcément. Déçu car sur la fin on touchait cette victoire du doigt, même si en première mi-temps ce n’était pas terrible, on a su relever la tête en seconde contre le vent. On a mis de l’intensité, nous avons été vaillants, les Villefranchois venaient dans les zones proches mais nous étions présents, à la différence de notre première mi-temps. On retrouve les mêmes symptômes que d’habitude, des touches moyennes à cause d’un gros soucis au talonnage, je fais lancer des mecs qui n’ont jamais lancés donc compliqué de rivaliser. On est déçus donc, pour la suite on part chez nos amis catalans, on verra ce que ça va donner.

Bastien SAUX (2ème ligne – Balma) : Pas grand chose à dire, c’est bien dans l’envie, on arrive à faire de bons trucs, mais une fois encore ça ne suffit pas et il y a la défaite au bout. Heureusement on a appris qu’il n’y aurait pas de descente cette année autrement ça aurait été vraiment compliqué de se maintenir. Peut être que les gars vont être plus décontractés et qu’on va finir sur de bonnes choses, en tout cas je l’espère. Ce n’est pas bon pour la tête quand tu commences à perdre tous les dimanches. Pour conclure j’ai quand même un petit goût d’amertume de reprendre par une défaite à la maison…


Feuille de match :

fcv1
Secteur essentiel d’un match, la touche Balmanaise a été malmenée

Fédérale 2 – Poule 5 (15e journée)

A Balma : Villefranche de Lauragais bat Balma 24 à 23 (mi temps : 15 à 10)

Arbitre : Patrick Isac (Armagnac Bigorre)

400 spectateurs environ

Pour Balma : 2 essai de Cassas (40ième) et Raynal (53ième); 2 transformations (40 et 53ième) et 3 pénalités (11, 71 et 75ième) de Vernezoul.

Pour Villefranche de Lauragais : 3 essais de Mellies (7 et 36ième) et Nuñez (23ième), 2 pénalités (50 et 85ième) et 1 drop (56ième) de Pissinis.

Evolution du score : 0-5 ; 0-10 ; 3-10 ; 3-15 ; 10-15 ; 10-18 ; 17-18 ; 17-21 ; 20-21 ; 23-21 ; 23-24

Compositions des équipes :

Balma : Turini, Redon Sarrazy, Houdayet, Gualino, Saux, Dedieu (cap), Foucras, Arroyo, Sekula (m), Vernezoul (o), Beulaguet, Cassas, Belieres, Delpech, Raynal.

Sur le banc : Coute, Demasi, Rongiconi, Esteves, Sanda, Carcano, Roos.

FCV : Pradalié, Torrent, Sanchez (cap), Hoarau, Allard, Nunez, Blache, Rayssac, Allabert (m), Pissinis (o), Mellies, Patey, Walencik, Anderhalt, Linger

Sur le banc : Brindel, Grafeuille, Sottero, Mignonat, André, Khédairia, Alasset.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here