Fédérale 2 – Balma à un point du bonheur face au leader Villefranchois

0

Des conditions climatiques hivernales, deux équipes de la région toulousaine, les ingrédients essentiels pour un bon derby à « l’ancienne » étaient réunis. Pour cette 13ème journée de fédérale 2 entre Balma, dernier de poule, mais qui reste sur une bonne dynamique  (victoire face à Saverdun, bonus défensif ramené de Pamiers), et Villefranche de Lauragais, toujours premier de cette poule 5 avec une courte longueur d’avance sur ses poursuivants, Millau, Leucate et Mazamet, l’issue restait incertaine. On ne pensait autant…(par Maniac).

balma fctt 12 17 wildon (11)
Les Balmanais avaient remporté le derby de la Haute-Garonne chez eux contre le FCTT en décembre dernier, mais pas celui contre le FCV (photo Wildon RugbyAmateur)

Dès l’entame de jeu, ce sont les visiteurs qui se mettent en action grâce à leur paquet d’avants. Un enchaînement de ballons portés suite aux nombreuses fautes commises par les Balmanais qui se retrouvent à 14 après un carton blanc donné à Jubert. Les Villefranchois insistent devant, mais ne parviennent pas à concrétiser. Il faudra attendre la 20ième minute de jeu pour voir l’arrière De Pina Araujo se faufiler dans la défense adverse et inscrire le premier essai entre les perches (0-7). Le leader continue, impose sa cadence infernale et suite à un enchaînement de passes, le ballon arrive sur l’aile d’Alasset qui inscrit le deuxième essai, non transformé (0-12 ; 35ième).  Il faudra attendre la fin de la première mi-temps pour voir les Balmanais dangereux. Les avants font le bouloT et mettent la défense Villefranchoise à la faute : réduction du score par Cassas juste avant les citrons (3-12 ; 40ième).

La reprise du second acte est tout en faveur des locaux avec un redémarrage tambour battant. Un ballon perdu dans un ruck à quelques mètres de la ligne Villefranchoise leur permet de contre-attaquer et d’inscrire leur premier essai par le centre Perrot, transformé par Vernezoul (10-12 ; 42ième). Sur le renvoi, les Villefranchois se font à nouveau peur, et Balma lance une attaque depuis l’en-but. Vogel pense marquer l’essai mais il est repris in extrémis à la culotte par un bon retour d’Alexandre Rayssac. Son frère Yoann se signale aussi, mais pour une faute et va sur le banc 10 minutes. La pénalité concédée est tentée par Vernezoul, sans succès Le vent semblait avoir tourné en faveur des locaux, mais c’était mal connaître la détermination lauragaise, qui, après une attaque de grande envergure envoie Alexandre Rayssac à l’essai en bout de ligne (transformation ratée, 10-17, 54ième). La fin de match reste brouillonne mais plutôt en faveur des Balmanais, qui font commettre des fautes aux Villefranchois. Vernezoul ne manque pas la cible à deux reprises 57ème et 61ième. 

Le suspense est à son comble pour les 20 dernières minutes, avec un point d’écart seulement (16-17). Le terrain devient trop capricieux et des bourrasques de pluies intempestives, ne permettent plus aux joueurs d’enchaner les temps de jeu. Le score n’évoluera plus. Villefranche de Lauragais vient récupérer 4 points importants pour la quête à la qualification. Balma, qui n’a jamais rien lâché et n’a pas démérité, doit se contenter d’un maigre point de bonus défensif. Insuffisant dans sa course au maintien, à 6 points du premier non relégable.

Les deux équipes affronteront des catalans ce dimanche : la Salanque viendra dans le Lauragais, tandis que Balma s’exilera près du mont Canigou, à Prades.

balma fctt
Balma n’aura plus le droit à l’erreur à domicile (©photo GilCadario)

Réactions :

Gérard Bouisset (co-entraîneur Balma) : Ce qui nous a manqué, c’est la maîtrise. Ce genre d’équipe comme Villefranche, rodée, sait prendre la bonne décision, au bon moment. Nous,  nous avons été un peu dans l’empressement et au final ça se joue à un point. Même si on fait une deuxième entame de jeu du feu de dieu, où l’on marque d’entrée, on prend trois essais évitables. On sait qu’ils sont forts sur les côtés et on a mal gardé ce secteur. Il y a aussi un fait de jeu où une touche n’est pas droite, et ça leur permet de ne pas perdre le match. C’est dommage.

Clément Vernezoul (demi de mêlée Balma) : On échoue d’un point contre le leader mais on avait à cœur de gagner, on s’était préparé pour. En première période, si on avait un peu plus joué et moins observé, ça aurait pu passer. Il y a des détails qui font qu’on ne gagne pas : je loupe une pénalité dans mes cordes en début de deuxième mi-temps notamment, on tombe quelques ballons derrière, devant en conquête ça pêche un peu aussi, sur la dernière touche surtout. Au final, on échoue encore une fois, et c’est dur. C’est dur parce que je pense qu’on méritait la victoire. Maintenant, on ira a Prades pour faire un résultat là-bas et essayer de ramener quatre points. On doit prendre les points à l’extérieur puisqu’on ne les prend pas à la maison.

Julien Sidobre (co-entraîneur FCV) : Conditions climatiques compliquées à la pratique du rugby durant cette période, favorisant les fondamentaux. Les joueurs ont su être performants dans ces secteurs, on a mené au score tout le match mais on aurait pu le perdre à la fin face à de très vaillants Balmanais. Même si c’était un match de reprise après presque deux mois de trêve, on saura se satisfaire de cette victoire.

Clément De Pina Araujo (arrière FCV) : Des conditions difficiles pour ce match de reprise, à l’extérieur. Difficile de mettre notre jeu de mouvement en place. Mais on a assuré une bonne conquête, ce qui nous a permis de prendre le score en 1ère mi temps. Nous avons su gérer toutes nos erreurs ainsi que la détermination de Balma, sur la seconde mi-temps, pour s’imposer d’un petit point. Une victoire à l’extérieur qui fait du bien pour attaquer cette année 2018, et nous laisse à la première place avec 1 match de retard. Nous pouvons préparer la réception de la Salanque sereinement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here