Fédérale 1 : Valence d’Agen en finale, Rodez la tête haute

0

Valence d’Agen et Rodez ont dignement représenté le rugby que l’on aime, sur et en dehors du terrain, lors de ces demi-finales de fédérale 1…

Chambéry a confirmé sa supériorité entrevue à Paul Lignon, face à une équipe de Rodez toujours aussi volontaire, qui a cédée face à plus fort (22-12). Les Ruthénois ont marqué de leur empreinte cette saison qui ne s’est pas jouée que sur le rectangle vert et dont on ne connait toujours pas l’issue.

En revanche, les supporters du SRA peuvent être fiers de leurs joueurs tant ils ont porté haut les couleurs du club, et semblent bien décidés à les défendre avec la même ardeur la saison prochaine. à l’image d’Hugo Alonso, 3/4 des sang et or : “Déçu de cette défaite, mais bon on est tombé sur une belle équipe de Chambéry avec des arguments solides : gros pack, grosse conquête, physiquement très dense et extrêmement réaliste. Cette défaite n’enlève rien à cette belle aventure qu’on a vécu cette saison. Fier de faire partie d’une telle équipe, que des bons mecs, beaucoup de bons moments partagés. Maintenant il ne reste plus qu’à attendre la décision de la FFR sur l’avenir de notre club en F1. Mais sincèrement pour une première année à ce niveau, je ne pouvais pas rêver mieux que de faire partie de ce club. Merci aux supporters qui ont cru en nous tout au long de la saison, aux dirigeants pour leur dévouement, aux coach pour ce qu’ils nous ont apporté, et aux coéquipiers pour ces moments magiques. Vous pouvez compter sur nous pour la saison prochaine, car là aussi, on ne lâchera rien !”

13346768_10209068953743680_5862297118624990696_n
Hugo Alonso au centre, entouré de Hugo Alarcon (à gauche) et Julien Hyardet. Les sourires malgré la défaite, la saison 2016-2017 restera mémorable

Les louanges s’adressent aussi à Valence d’Agen, qui après avoir ramené le bonus défensif de Romans, a pu compter sur un soutien massif et festif de son public. Les Valenciens ont démontré, si besoin était, que leur place n’était pas usurpée. Malgré un premier acte soldé sur un 7-6 plutôt flatteur pour les visiteurs, les locaux ont fait la différence à l’heure de jeu, en marquant une pénalité et un deuxième essai qui sentaient bons le break définitif. Romans n’abdiquera pas, mais ne marquera aucun point. Valence d’Agen tient sa victoire (20-9) et sa finale. Olivier Laurent, co-entraîneur des ciel et blanc, tenait à saluer la performance de ses joueurs, mais pas que : “Voilà la récompense du travail de toute une saison. Nous avons la grande fierté de représenter 80 % du rugby français, celui des villages avec des garçons qui travaillent tard le soir. Je voudrais faire un petit clin d’œil au président de l’USA Limoges. Lors de notre premier match amical à Limoges, ce monsieur nous avait manqué de respect en disant que Valence d’Agen n’apportait rien et qu’elle n’avait rien à faire en Fédérale 1. Je tenais à le remercier, car toute ma motivation est venue de ses propos, je lui dédie notre finale»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here