Fédérale 1 : une poule d’accession et trois poules de 14 ?

0

En mai dernier, la FFR a réuni les dirigeants des clubs de fédérale 1 (enfin ceux qui avaient pu se déplacer malgré les grêves des transports), pour évoquer les contours de la formule 2016-2017. Comme nous l’indiquait déjà hier René Daubriac, président de Lombez-Samatan, tout comme d’autres dirigeants de clubs nous ont rapporté les probables changements évoqués notamment par Georges Duzan, vice-président de la FFR et responsable des épreuves fédérales. Explications à une semaine du congrès annuel de la fédération…

castanet oloron (1)
Comme Julien Lauvernet ici avec Castanet, les dirigeants de la FFR risquent d’avoir mal à la tête à la fin du congrès national prévu le 1er et 2 juillet à Pau (photo Sportyves)

Lors de cette réunion du 25 mai dernier, il a été précisé “une augmentation de 40% du budget moyen par rapport à la saison 2010-2011”. Une première explication à ces nombreux dépôts de bilan ces derniers mois sûrement. Pour ce qui est de l’organisation du championnat, il a également été rappelé “la difficulté de faire cohabiter des clubs aux objectifs différents et l’impact automatique de tout changement de formule sur la Fédérale 2, la Fédérale 3 et même l’Honneur”. 

Pour répondre aux attentes majoritaires, quatre poules de 10, dont trois géographiques, seraient maintenues. Mais la première deviendrait donc une poule d’accession qui envoie directement le 1er en Pro D2, et instaure des play off d’accession (2 contre 5 et 3 contre 4), ainsi que des play down pour les quatre derniers de chaque poule, tandis que le 6ème serait reversé en Jean-Prat.Une formule qui était déjà à l’étude en 2015, mais qui n’avait pu être mise en place faute de candidats assez nombreux pour constituer cette fameuse 1ère poule de 10. Si l’on s’en rapproche à ce jour, celui-ci n’est pas encore tout à fait atteint.

La FFR, via son site internet précise que : “Dès lors que la constitution d’une poule d’accession rallie le maximum de suffrages, reste à fixer les modalités d’application et à déterminer quand elle pourrait entrer en vigueur. La FFR a toujours observé la règle en vertu de laquelle une compétition ne saurait être modifiée en cours de saison, a fortiori en toute fin, pour effet immédiat. Elle a le devoir d‘informer d’abord les participants, puis de leur laisser une saison pour se préparer à la nouvelle compétition ; s’il s’avérait, à la suite d’un recours, que la FFR n’a pas respecté ses règlements, la compétition se trouverait invalidée et les accessions à la Pro D2 remises en cause”.

4 poules de 10 ou 3 poules de 14 ?

lombez nevers rugbyamateur 04 16 (6)
Lombez maintenu et Nevers, favori à la montée finalement recalé, ne devraient plus croiser leur chemin a priori (photo RugbyAmateur.fr)

 

Selon les termes du président Camou, « Il ne s’agirait pas, puisque le format à 40 serait conservé, d’un changement de formule mais d’une modification du processus d’accession ». Dès lors, la poule d’accession est susceptible d’entrer en vigueur dès la saison à venir mais à la condition sine qua non que tous les clubs concernés s’engagent par écrit à accepter les modalités de sa constitution, à commencer par une sélection sur des critères sportifs à édicter puisqu’ils ne figurent pas dans les textes actuels”.

Les candidats à l’accession avaient jusqu’au 1er juin pour se déclarer auprès de la FFR. Mais les différents dossiers et décisions administratives concernant certains clubs de Pro D2 susceptibles d’être relégués risque de retarder la publication des poules, comme l’an passé. A ce jour, seul le critère de formation labellisé était retenu, et applicable à 14 clubs. Soit 4 de trop pour la poule présumée d’accession, ou de créer une poule de 14. Ce qui aurait pour conséquence directe de créer deux poules géographiques de 13 clubs pour le Jean Prat.

Un tel changement de formule demande donc réflexion au delà de la fédérale 1. En effet combien y aurait-il de descentes en Fédérale 2, et sous quelle forme ? Directe, par des play down ou des barrages ? Cela concernera le dernier, les deux derniers ?Les huit montées de fédérale 2 seront-elles conservées ?

Une chose est sûre, les têtes des dirigeants lors du congrès annuel du 1er et 2 juillet prochains à Pau, risquent d’être en surchauffe…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here