Fédérale 1 – Tout bonus pour Saint-Sulpice face à Lannemezan

0

Pour ce weekend de reprise en Fédérale 1, la poule 3 offrait une belle affiche entre outsiders. A domicile, l’Union Sportive Saint Sulpicienne Rugby, dont l’effectif a été fortement remanié à l’intersaison, souhaitait lancer sa saison de la meilleure des manières. Pour sa part, le Cercle Amical Lannemezanais espérait bien rapporter quelque chose de ce déplacement, bien conscient que, dans cette poule homogène, chaque point glané aura son importance lors du décompte final… (par Marco Matabiau/ Photos Sébastien Méric).

USSS CAL
Les deuxièmes lignes et capitaines Saux (USSS, de dos) et Pettigiani (CAL) à l’écoute de M. Julien et de ses assesseurs lors du toss d’avant-match (Photo Rugby Amateur).

Le début de match, plutôt équilibré, mettait en lumière la nervosité des locaux. Ces derniers concédaient d’abord une pénalité (non convertie par Sere Peyrigain, 3è), puis Roquebert tapait le renvoi aux 22 suivant directement en touche. Malgré leur défense agressive, les Saint Sulpiciens commettaient trop d’erreurs: l’ouvreur haut-pyrénéen en profitait pour ouvrir la marque des 35 mètres (3 – 0, 9è). La réaction des rouge et vert ne se faisait pas attendre. Après une belle mêlée désaxée dans les 22 du CAL, Tebaldini partait côté gauche puis tapait par-dessus. Le rebond capricieux trompait l’arrière Ratcliffe et profitait à Latapie, qui récupérait, pointait entre les barres et transformait lui-même (7- 3, 11è). L’ouvreur ratait ensuite l’occasion de rajouter trois points (16è). Puis le match tombait dans un faux rythme avant que Roquebert ne réveille Gaston-Sauret. Lancé plein axe, le trois-quart centre déchirait le rideau défensif et perçait sur près de trente mètres, emportant tout sur son passage. Mis au sol, il libérait, mais la défense des Rouge et Blanc se mettait à la faute. Latapie sanctionnait (10 – 3, 26è).

USSS Lannemezan (3)
En conquête ou dans le jeu courant, Willemse (5) s’est montré à son avantage dans le premier acte.

Le ton était donné. Sur le renvoi, c’était au tour de Bonaldo de faire admirer sa puissance. Il progressait jusqu’aux 40. Sous pression, Lannemezan se mettait trop souvent à la faute. Conséquence: le troisième ligne Cazorla était pris par la patrouille et écopait d’un jaune pour une faute au sol face à ses barres (31è). Des 25 mètres, Latapie ne se faisait pas prier pour donner un peu plus d’air aux siens (13 – 3, 32è). Comme précédemment, “Saint Sul” dynamisait sur le renvoi. Tebaldini jouait vite une pénalité, perçait côté droit mais ne trouvait pas de soutien. Dans la foulée, le troisième ligne Salis s’échappait à son tour, mais sa passe ne trouvait pas non plus preneur, si ce n’est un défenseur adverse, qui s’empressait de relancer depuis ses 15 mètres, permettant à l’ailier Aguerre de faire admirer tant ses crochets que sa pointe de vitesse. On se dirigeait tranquillement vers la pause quand, dans les arrêts de jeu, un accrochage donnait lieu à deux exclusions temporaires, Rojo pour le CAL et Bonaldo pour l’USSS (40è + 2). M. Julien envoyait ensuite tout le monde se reposer dix minutes.

USSS Lannemezan (15)
Toujours aussi précieux, Salis est ici bien pris par les deux piliers Rixens (3) et Mirtskhulava.

Saint Sulpice accélère, Lannemezan “CAL”

Le passage au vestiaire ne changeait rien à la physionomie du match. Saint-Sulpice continuait de dominer et inscrivait un deuxième essai. L’action, développée côté gauche, rebondissait côté droit. L’arrière Jeudy manœuvrait la défense puis servait l’ailier Canciam en bout de ligne. L’ex-Revélois déposait son vis-à-vis et marquait en coin (18-3, 45è). Toujours aussi apathique, Lannemezan multipliait les approximations et enchaînait deux plaquages hauts. Le second donnait lieu à une pénalité que Roquebert transformait des 46 mètres en moyenne position (21-3, 48è). Le jeu des changements faisait que le CAL commençait enfin à sortir de sa torpeur. La mêlée se comportait mieux et extrayait un bon ballon pour Dupuy dans les 22 des locaux. Le demi de mêlée inversait côté gauche et trouvait Ratcliffe qui, après avoir savamment navigué, donnait à son ailier Belzunce pour l’essai en coin (21-8, 58è). Ne voulant pas voir son adversaire revenir trop près, l’USSS reprenait les affaires en mains. Après un énième ballon récupéré au sol, l’attaque plaçait Canciam en débordement. Il était repris mais libérait bien le cuir. L’action rebondissait et Beille, son compère de l’autre aile, franchissait la ligne ((26 – 8, 61è).

USSS Lannemezan (7)
La mêlée des rouge et vert a été l’une des satisfactions de l’après-midi.

Il n’y avait dès lors plus qu’une équipe sur le terrain. Roquebert franchissait à nouveau puis libérait. Doussain, entré en lieu et place de Latapie, distillait un judicieux coup de pied rasant côté droit que Canciam ne pouvait finalement négocier (65è). Même la mêlée, un temps bousculée lors du second acte, se refaisait une santé et obtenait une pénalité, mais Doussain ne scorait pas (67è). Qu’à cela ne tienne: sur le renvoi aux 22 suivant, Roquebert (qui d’autre???!!!) transperçait à nouveau la défense lannemezanaise et réussissait un superbe “offload” pour Doussain. Ce dernier négociait à merveille le face-à-face avec l’ultime défenseur et envoyait Déjean au milieu des barres (33-8, 68è). Saint Sulpice tenait son bonus offensif. Dans les dernières minutes, le CAL faisait tout pour le lui enlever: les trois-quarts centres Laffitte et Bester réalisaient un beau numéro côté droit mais l’action finissait par avorter (72è), puis les Haut-Pyrénéens obtenaient une ultime mêlée à cinq mètres, mais ce filou de Déjean interceptait une transmission et poussait loin au pied. Les deux ailiers fraichement entrés en jeu Hadet (CAL) et Gimeno (USSS) étaient à la lutte, mais c’est finalement Aguerre, revenu en couverture, qui sauvait les siens d’un dernier essai (80è). Plus rien ne serait marqué.

USSS Lannemezan (40)
Bien servi par Doussain, Déjean s’en va marquer l’essai du bonus saint sulpicien.

De match, il n’y en eut pas vraiment. Dominé d’entrée, que ce soit dans l’intensité, les intentions ou la réalisation, Lannemezan n’est jamais vraiment entré dans la partie. Les joueurs des deux Christophe (Dulong et Schneider) ont laissé l’initiative à leurs hôtes du jour et n’ont jamais semblé être en mesure de rivaliser. Si le collectif a globalement failli, quelques joueurs ont essayé de sortir la tête de l’eau, à l’image de Willemse et Cazorla, auteurs de belles charges lors du premier acte, ou de Laffitte, un des seuls à créer quelques brèches dans la défense saint sulpicienne. Le CAL devra vite se remettre la tête à l’endroit puisque dès la semaine  prochaine, c’est Blagnac, un des grands favoris de la poule, qui se présentera à François-Sarrat.

USSS Lannemezan (25)
Les Haut-Pyrénéens ont bien essayé de mettre quelques ballons portés en route, mais la mécanique semblait grippée.

Pour cette première à domicile, Saint Sulpice a séduit. Souverains dans tous les secteurs du jeu, les hommes de Victor Labat et Olivier Argentin ont parfaitement négocié leur coup. Malgré les absences de Caujolle (pilier) et Meneghel (talonneur), tous deux retenus avec l’équipe de France militaire pour disputer la Coupe du Monde, le pack, autour du capitaine Saux et de l’étincelant Bonaldo, a montré de belles aptitudes. Les lignes arrières n’ont pas été en reste, montrant dès ce début d’exercice une belle solidité défensive et une belle cohésion dans le jeu de ligne. Les recrues se sont notamment illustrées, à l’image du dynamique Hermet ou du véloce Canciam, mais impossible de passer sous silence le match majuscule de Roquebert. Le trois-quart centre a encore une fois dynamité le milieu du terrain, provoquant de très nombreuses trouées dans la défense du CAL et régalant son public adoré. Prochain test pour les Rouge et Vert samedi soir à Tarbes, large vainqueur à Graulhet ce weekend (43-6).

USSS Lannemezan (38)
Encore une performance magistrale pour Roquebert, grand monsieur de cette rencontre.

Réactions

Olivier Argentin (Entraîneur, USSS): “On craignait énormément cette équipe du CAL qui avait fait une grosse préparation. Ils avaient terminé la saison précédente qualifiés, avaient conservé en grande partie leur groupe et recruté sur des postes clés. Pour notre part, nous étions en demi-teinte sur notre préparation. On voulait gagner la bataille physique et garder notre philosophie de jeu. Obtenir une victoire bonifiée face à cette équipe qui, selon moi, finira dans les quatre ou cinq premiers de la poule, lance parfaitement notre saison. On a bien fait le job.”

Christophe Dulong (Entraîneur, CAL) : “On a été humiliés dans toutes les zones d’affrontement. On n’est pas descendus du car en première mi-temps. La seconde est un peu meilleure mais c’est loin d’être suffisant, surtout face à une telle équipe. On va en tirer les conclusions. On va passer une sale semaine. On a perdu une bataille mais on a un groupe de caractère. On va faire le nécessaire pour rebondir.”

USSS Lannemezan (31)
Le demi de mêlée lannemezanais Dupuy a bien essayé de dynamiser le jeu des siens, même si les occasions ont été plutôt rares.

Bastien Saux (Deuxième ligne et capitaine, USSS): “On a un groupe jeune qui s’est beaucoup renouvelé. On a fait une préparation assez efficace mais on attendait le premier match pour voir ce que ça allait donner face à une équipe habituée à ce niveau de compétition. Lannemezan avait fait de bons matchs amicaux, gagnant notamment à Saint Jean de Luz. On est très agréablement surpris par le résultat. Tout le monde s’est filé et a fait honneur au maillot de Saint Sulpice. On a fait une belle partie. On prend le bonus. C’est plus que ce qu’on espérait.”

USSS Lannemezan (28)
En bon capitaine, Saux (ballon en mains) a été l’un des fers de lance des siens dans le combat au près.

Tony Bonaldo (Troisième ligne, USSS): “Très content du résultat. On nous avait annoncé une grosse équipe de Lannemezan, qui venait ici faire un résultat. On a montré qu’on n’allait pas se laisser faire. On finit avec le bonus. C’est très bien (…) Les consignes, c’était de mettre beaucoup d’envie dans cette rencontre. On les savait solides. On a donc fait l’effort là-dessus. On était ultra motivés. Il ne fallait pas se rater pour la première à la maison.”

USSS Lannemezan (21)
Bonaldo (qui tente ici d’échapper à Bonnecarrère) a sans cesse mis son équipe dans l’avancée et ses adversaires sur le reculoir.

Feuille de match

A Saint Sulpice sur Lèze (Stade Gaston-Sauret): Union Sportive Saint Sulpicienne Rugby bat Cercle Amical Lannemezanais 33 à 8 (mi-temps:13 à 3).

Arbitrage: M. Pierre-Olivier Julien assisté de MM. Laurent Sebat et Frédéric Chazal (Ligue Occitanie).

Cartons jaunes: pour l’USSS, Bonaldo (40è + 2); pour le CAL, Cazorla (32è), Rojo (40è + 2).

Pour l’USSS: 4 essais Latapie (11è), Canciam (45è), Beille (61è), Dejean (68è), 3 pénalités Latapie (26è, 33è), Roquebert (48è), deux transformations Latapie.

Pour le CAL: 1 essai Belzunce (58è), 1 pénalité Sere Peyrigain (9è).

Composition USSS: Jeudy; Cancian, Hermet, Roquebert, Beille; Latapie (o), Tebaldini (m); Bonaldo, Salis, Evrard; Favre, Saux(cap); Gagnidze, Viozelange, Aka.

Sur le banc: Milhorat, Bousquet, Cappezone, Boularan, Doussain, Déjean, Gimeno, Rizzo.

Entraîneurs: Victor Labat et Olivier Argentin.

Composition CAL: Ratcliffe; Aguerre, Bester, Lafitte, Ducau; Sere Peyrigain (o), Dupuy (m); Cazorla, Bonnecarrère, Rojo; Willemse, Pettigiani (cap); Rixens, Rouch, Mirtskhulava.

Sur le banc: Tourreau, Granja, Daste, Herbin, Mesure, Belzunce, Hadet, Belhaouari.

Entraîneurs: Christophe Dulong et Christophe Schneider.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here