Fédérale 1 – TOEC-TOAC – USSS, la prime a l’expérience

0

Pour cette première levée des matchs retour, la poule 3 de Fédérale 1 proposait un nouveau derby du « 31 » entre deux équipes susceptibles d’aller chercher les places qualificatives. Une semaine après son revers à domicile face à Pamiers (6-21), l’Union Sportive Saint Sulpicienne (6è, 31 points) se devait de réagir sous peine de voir revenir à hauteur, voire de se faire dépasser, par son adversaire du jour. Ce dernier, à savoir le Toec Toac FCT (7è, 27 points), avait grillé pas mal de jokers lors des journées précédentes, s’inclinant notamment d’un point à Valence d’Agen (14-15), puis face à Marmande (15-16), ou encore concédant le nul face à Graulhet (20- 20) après avoir largement mené à la pause. Un affrontement qui avait donc tout du match à huit points… (par Marco Matabiau/ Photos Alain Montségur).

C’est bien l’USSS qui prenait le meilleur départ. La mêlée visiteuse (domaine sur lequel le staff avait décidé de mettre l’accent) prenait d’entrée le dessus sur sa rivale (notamment grâce au bon travail du gaucher Caujolle face à Tarroque) et gagnait une pénalité. Des 30 mètres, Doussain déflorait le planchot (3-0, 3ème). Les Toulousains réagissaient: prise en milieu d’alignement par Dupuy, lancement au large sur lequel le trois-quarts centre Lagain décalait Retegui. L’arrière était repris près de la ligne. Sur le retour, la défense des Rouge et Vert se mettait hors-jeu. L’ouvreur Lehodey convertissait la pénalité obtenue (3-3, 6è). Le TTFCT enchainait: ballon à l’aile, trouée de Torres, relais du talonneur Bueno et du seconde ligne Tabeuguia, mais Lehodey ne pouvait assurer sa passe vers Dupuy sur le renversement (11è). Au volume mis par son adversaire du jour, « Saint-Sul » répondait par le combat au près et gagnait une deuxième pénalité sur mêlée (13è).

IMG_0028
Torres alerte sa ligne de trois-quarts sous le regard des « gros »

Les ententistes allaient ensuite connaitre un gros coup de moins bien. Sur un ballon porté cornaqué par Latapie (habituellement ouvreur, mais qui suppléait Tebaldini suspendu), les locaux perdaient Tarroque, qui écopait d’un carton jaune (17è). Le TTFCT était réduit à 14, puis à 13 quand, dans la foulée, le troisième ligne Pagès recevait aussi son carton (19è). Il n’en fallait pas plus à l’USSS pour en profiter: prise en touche et maul porté qui permettait à Meneghel de passer la ligne sans réelle opposition. Doussain rajoutait les deux points de la transformation (10-3, 21è). L’ouvreur visiteur ne s’arrêtait pas en si bon chemin et inscrivait une pénalité peu avant la demi-heure (13-3, 28è).

IMG_0079
Meneghel (8) profite du bon travail de sa mêlée et inscrit le premier essai saint-sulpicien.

C’est le moment que choisissaient les Toulousains pour réagir. L’ailier Martin venait se proposer en premier attaquant, et le jeu se poursuivait. La pénalité obtenue était convertie en pénal touche, suite à laquelle le Saint-Sulpicien Da Cunha se mettait à la faute. Il recevait à son tour un carton jaune (36è). Nouvelle pénalité: à 5 mètres, Torres jouait vite et inscrivait l’essai en force. Lehodey transformait (13-10, 37è). Pas rassasié, le TTFCT passait même devant dans les ultimes secondes: au long jeu au pied axial de Doussain, Retegui répondait par une relance côté gauche. Il trouvait Lagain. L’ex-Columérin contournait le bloc avant de servir Beilles, venu se proposer à son intérieur. L’ailier (et ex-Saint-Sulpicien) faisait parler ses qualités de finisseur pour filer derrière la ligne (15-13, 40è). M. Boulay renvoyait alors tout le monde au vestiaire, histoire de souffler un peu.

IMG_0116
Lagain déborde Soulisse. Au bout de l’action, l’essai de Beilles.

Le forcing du Toec-Toac, les barbelés de « Saint-Sul »

Les Toulousains reprenaient sur le même rythme, mais Doussain, solide sur ses appuis, grattait un premier ballon au sol sur Beilles (41è). La mêlée visiteuse continuait son travail de sape: Caujolle dominait désormais Mezaourou, entré en lieu et place de Tarroque (44è). Les protégés du président Cazeneuve obtenaient tout de même une pénalité quelques secondes plus tard après une faute dans un ruck. Des 40 mètres, Torres suppléait Lehodey mais ratait la cible (46è). A moins d’une demi-heure de la fin, une nouvelle pénalité obtenue était cette fois convertie par Lehodey (18-13, 53è). Saint-Sulpice ne s’en laissait pas compter et repartait de l’avant, enchainant autour du capitaine Saux et de l’Argentin Capezzone (replacé en troisième ligne pour palier les nombreuses absences, notamment celles de Salis et Bonhoure). Des 20 mètres en face, Doussain permettait aux siens de recoller à deux points (18-16, 56è).

IMG_0062
Superbe prise à deux mains de Dupuy dans l’alignement.

Par la suite, le match se tendait quelque peu: un accrochage entrainait deux cartons jaunes (un de chaque côté), un pour Meneghel, l’autre pour Dupuy (64è). La sortie des deux numéros 8 libérait quelques espaces, ce qui donnait des idées aux Toulousains. Malheureusement pour eux, ils échappaient un ballon dans la ligne, Doussain s’en saisissait et jouait long au pied. Gimeno (USSS) était à la lutte avec Sellier: ce dernier avait le dernier mot, mais devait concéder une touche à cinq mètres après un tacle glissé digne d’un défenseur latéral. Cappezone captait le cuir, le maul porté s’organisait et terminait dans l’en-but toulousain. M. Boulay accordait l’essai, et Doussain transformait (23-18, 68è).

IMG_0091
Ballet aérien pour la conquête du ballon: le Toulousain Beilles (11) face à Soulisse.

Sentant le match lui échapper, le TTFCT remettait la marche avant et obtenait une touche à cinq mètres. Le ballon était néanmoins mal négocié et revenait aux visiteurs (72è). A quelques minutes du terme, le pilier saint-sulpicien Dufour quittait prématurément ses  camarades pour un plaquage irrégulier (78è). Les Toulousains optaient pour la pénal touche: le ballon gagné, ils pilonnaient au ras. Tabeuguia ramassait et pensait marquer, mais M. Boulay ne validait pas l’essai et accordait un renvoi sous les barres à l’USSS (80è). Les locaux héritaient bien d’une dernière balle d’attaque, mais la défense des Rouge et Vert faisait front et récupérait le ballon suite à un en-avant. Dans le ruck qui suivait, le pilier toulousain Dupuy (oui, encore un Dupuy) se mettait à la faute. « Saint-Sul » tenait sa victoire.

IMG_0207
Jusqu’au bout, Tabeuguia se sera envoyé pour permettre à son équipe de l’emporter. Cela n’aura pas suffi.

Disputée dans des conditions idéales, cette rencontre entre le TTFCT et l’USSS aura tenu toutes ses promesses, et ce malgré les nombreuses absences de part et d’autre. Bien décidés à déplacer le bloc saint-sulpicien, les joueurs de Sylvain Gomez et Damien Toyas n’ont jamais hésité à chercher les extérieurs, permettant à Retegui et Lagain de se mettre en exergue. Les Toulousains se seront également montrés à leur avantage dans le jeu à une passe au près, notamment grâce aux solides portées de balle du talonneur Bueno et de Tabeuguia, très en vue ce dimanche. Il n’aura d’ailleurs pas manqué grand-chose au Camerounais pour faire basculer le sort du match dans les dernières secondes. Malgré le point de bonus défensif, les ententistes sont certainement déçus et sauront certainement profiter de la trêve pour se refaire une santé avant d’accueillir le SC Appaméen le weekend du 9 janvier.

IMG_0103
Bueno (ballon sous le bras, ici au défi sur Caujolle) a fait preuve d’une belle activité dans le jeu courant.

Après la défaite de la semaine passée concédée face à ces mêmes Ariégeois, l’US Saint-Sulpicienne a su repartir de l’avant, s’appuyant sur des recettes qui ont depuis belle lurette fait leurs preuves du côté de Gaston-Sauret: une mêlée conquérante (avec un Caujolle toujours aussi dominateur), une défense insatiable (le capitaine Saux et Capezzone y sont pour beaucoup) et un buteur en réussite (13 points à 5 sur 5 pour Doussain, qui ne s’est pas non plus économisé au plaquage). Acculés en fin de rencontre, les hommes du duo Olivier Argentin – Michel Rieux (qui suppléait Victor Labat au pied levé) sont allés chercher des ressources pour ne pas céder et repartir de Georges-Aybram avec 4 points ô combien importants dans la course à la qualification. Désormais quatrièmes (Graulhet, sixième, compte certes deux match de retard), les Rouge et Vert peuvent passer les fêtes au chaud et préparer la réception de l’AS Lavaur XV.

IMG_0085
Doussain bon pied bon œil, treize points et une belle implication défensive en prime.

Réactions

Olivier Argentin (Entraîneur, USSS): « Avant le match, on savait bien que l’affrontement en mêlée serait décisif. Un match à l’extérieur, avec de belles conditions météo mais un terrain qui ne favorisait pas forcément le jeu. On se doutait qu’ils allaient essayer de produire. On a été bien sur les fondamentaux que sont la défense et l’occupation. On a mis l’accent là-dessus. Stef (Doussain) a enquillé les points. Aujourd’hui, la victoire nous fait du bien. On perd à Lavaur, à Graulhet lors de cette première phase. Celui-là, ce n’est pas forcément celui qu’on doit gagner, mais on le prend. Au final, ça s’équilibre ».

IMG_0067
Olivier Argentin (veste rouge, ici au côté de Michel Rieux) s’avouait soulagé par ce succès à l’extérieur.

Damien Toyas (Entraîneur, TTFCT): « Difficile. Des petites erreurs qui nous coûtent cher. On ne se couche pas sur les ballons, on ne met pas fin aux actions de suite. Difficile à digérer. Une valeureuse équipe de Saint-Sulpice qui a plus d’expérience que nous, qui a mis plus d’ingrédients que nous. On est encore un peu jeunes, il va falloir qu’on mûrisse et qu’on essaie d’élever notre niveau de jeu ».

IMG_0015
Coach Toyas, déçu du résultat final.

Bastien Saux (Deuxième ligne et capitaine, USSS): « Heu-reux ! On finit l’année sur une victoire à l’extérieur. On en avait gros sur la patate d’avoir perdu la semaine passée face à Pamiers, en craquant un peu sur la fin et en déjouant mentalement. Il fallait vraiment se rattraper. On n’a rien lâché. Le TTFCT est une belle équipe, solide, de notre niveau. Un bon match serré avec des petits moments de tension (…) Y a des matchs comme ça où, à la fin, on a beau être à la 80è, c’est l’adrénaline, c’est l’euphorie qui prend le pas sur le mental. On a réussi à trouver les ressources pour s’imposer en fin de rencontre ».

IMG_0159
En bon capitaine, Saux (casqué) a été sur tous les points chauds.

Peio Retegui (Arrière, TTFCT): « Déçu, car on méritait peut-être de gagner. Encore une fois, ça ne tourne pas en notre faveur, avec notamment cet essai qui nous est refusé à la fin. On n’arrive pas à conclure (…) Il nous manque de la maitrise. Pourtant, on a réussi à jouer, à enchainer. Il nous manque encore un peu de réussite. Ca se joue à rien ».

IMG_0108
Comme à son habitude, Retegui a fait tout l’étalage de ses qualités de relanceur.

Feuille de match

A Toulouse (Stade Georges-Aybram):  Union Sportive Saint Sulpicienne bat TOEC TOAC FCT 23 à 18 (mi-temps: 15 à 13 pour le TTFCT).

Arbitrage: M. Cyrille Boulay (Ligue PACA) assisté de MM. Matthieu Flores et Benoit Lapassade (Ligue Occitanie).

Cartons jaunes: à l’USSS, Da Cunha (36è), Meneghel (64è), Dufour (78è); au TTFCT, Tarroque (17è), Pagès (19è), Dupuy B. (64è).

Pour l’USSS: 2 essais Meneghel (21è), collectif (68è), 3 pénalités (4è, 21è, 56è) et 2 transformations Doussain.

Pour le TTFCT: 2 essais Torres (37è), Beilles (40è), 2 pénalités (8è, 53è) et 1 transformation Lehodey.

IMG_0073
Le pack de l’USSS, très soudé, a joué un rôle majeur dans le succès en terre toulousaine.

Composition USSS: Jeudy; Soulisse, Kalo, Cherel, Fraresso; Doussain (o), Latapie (m); Meneghel, Capezzone Saez, Roche; Da Cunha, Saux (cap); Bousquet, Viozelange, Caujolle.

Sur le banc: Soulage, Rizzo, Basaïa, Cassard, Bonnaud, Arnaud, Gimeno, Dufour.

Entraîneurs: Olivier Argentin et Michel Rieux.

Composition TTFCT: Retegui; Martin, Dupuy P., Lagain, Beilles; Lehodey (o), Torres (m); Dupuy B., Pagès, Manié; Tabeuguia, Raturat (cap); Tarroque, Bueno, Flitti.

Sur le banc: Samyn, Dupuy H., Sicard, Brody, Baudonnat, De Roaldes, Sellier, Mezaourou.

Entraîneurs: Sylvain Gomez et Damien Toyas.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here