Fédérale 1 – « Saint-Sul » plie face à la maîtrise de Pamiers

0

Ce weekend, pour la dernière levée des matchs allers, la poule 3 de Fédérale 1 proposait un sacré derby entre deux clubs distants d’une petite quarantaine de kilomètres. En déplacement, le Sporting Club Appaméen (2è, 36 points) restait sur une belle série de 6 victoires en 7 rencontres (le seul revers était survenu aux mains des Toros nîmois, leaders de la poule) et espérait bien poursuivre sur sa superbe lancée. Plus facile à dire qu’à faire quand on connaît l’adversaire du jour : l’Union Sportive Saint-Sulpicienne. Bien ancrés à la 6è place (27 points, soit neuf de plus que le TOEC-TOAC, leur poursuivant immédiat), les Rouge et Vert ont prouvé par le passé qu’ils savaient se montrer à la hauteur quand ils reçoivaient un « gros morceau »… (Par Marco Matabiau/ Photos Sébastien Méric).

Vent dans le dos, Pamiers investissait d’entrée le camp des locaux, ce qui permettait à l’ouvreur Ducousso de se mettre en position de drop. Le ballon fuyait néanmoins les barres (3è). Quelques instants plus tard, Fuzani, le deuxième ligne sud-africain du SCA, plaquait un peu haut son homologue Da Cunha. La pénalité concédée était convertie par Doussain (3-0, 6è). Les visiteurs réagissaient: prise en touche, deux temps de jeu, puis Ducousso prenait un mini intervalle, donnait au contact à son trois-quarts centre Basque, lequel servait son ailier Gmir d’une superbe passe (main gauche dans le dos), mais elle était jugée en avant. Les Ariégeois bénéficiaient toutefois d’une pénalité, optaient pour la pénal touche. Nouvelle pénalité, nouvelle pénal touche, mais le lancer du talonneur géorgien Turashvili lobait tout son monde (9è). Dans la foulée, la défense saint-sulpicienne mettait l’attaque appaméenne sur le reculoir et gagnait une mêlée suite à un en-avant.

USSS Pamiers (41)
Un presque tête à tête entre l’Appaméen Benlebbad qui défie ici Kalo et Jeudy.

A la mi-terrain, « Saint Sul » jouait parfaitement une « 89 », Tebaldini s’échappait et était repris. Baquer entrait dans le ruck de façon illégale et écopait d’un carton jaune (14è). Les minutes suivantes se résumaient à un échange de jeu au pied entre Ducousso (aussi à l’aise du droit que du gauche) et les Haut-Garonnais Doussain et Jeudy. Saint-Sulpice réussissait ensuite à enchainer après une belle prise du capitaine Saux et un départ du talonneur Viozelange. Nouvelle pénalité, et nouvelle réussite pour Doussain (6-0, 25è). Pamiers tentait de réagir, envoyant l’ex-Caouec Tolofua en premier attaquant, mais la passe entre Turashvili et Benlebbad était mal négociée. Un ballon au sol que Cherel poussait au pied pour lancer le contre, mais, bien placé en couverture, Ducousso dégageait les siens (27è). Chez les locaux, Salis, apparemment touché, devait laisser sa place à l’Argentin Capezzone (29è).

USSS Pamiers (50)
Salis (ballon sous le bras) au cœur du combat. Le troisième ligne aura cependant dû quitter prématurément ses coéquipiers.

Pamiers continuait de donner de l’air au ballon. Bien servi sur son aile par Bertro, Gmir jouait un astucieux « par-dessus » pour lui-même, récupérait mais était projeté en touche. L’avantage n’ayant pas été assez conséquent, M. Paris revenait à la pénalité. Celle-ci était transformée par Ducousso (6-3, 33è). Contre-offensive saint-sulpicienne, sur laquelle la défense visiteuse se mettait à nouveau à la faute, mais la pénalité de Doussain passait juste sous la barre (37è). Sur l’action, le SCA perdait son demi de mêlée Sentenac, apparemment touché aux cervicales, remplacé par Casenave. Dans les arrêts de jeu, Pamiers se consacrait désormais au pilonnage au ras, usant du jeu à une passe. La défense locale se mettait à la faute et Ducousso ramenait son équipe à égalité (6-6, 40è +2). C’était ensuite l’heure pour les deux formations d’aller passer une dizaine de minutes dans la chaleur des vestiaires.

USSS Pamiers (53)
Le pack appaméen cornaqué par Sentenac (avant que le demi de mêlée ne sorte peu avant la pause).

Saint-Sulpice lâche peu à peu, Pamiers plie le match en trois minutes

Dès les premiers instants du second acte, « Saint-Sul », désormais adossé au vent, mettait la main sur le ballon et occupait, notamment grâce au pied de Doussain. Nouveau coup dur pour Pamiers cependant: Casenave, entré quelques minutes plus tôt, devait à son tour sortir. Boscus entrait en 10 et Ducousso passait à la mêlée (47è). Les deux packs s’adonnaient ensuite à l’épreuve de force, chacun d’entre eux gagnant une pénalité sur mêlée fermée, mais les buteurs ne trouvaient pas les touches. A la 50è, les locaux faisaient entrer du sang neuf: Viozelange, Bousquet et Caujolle laissaient leur place à Soulage, Dufour et Celaya. Ce dernier se signalait immédiatement, poussant au pied un nouveau ballon échappé par la ligne d’attaque appaméenne. Sous pression, Gmir devait concéder une mêlée à 5. Elle ne donnait rien (52è).

USSS Pamiers (46)
Bien soutenu par Baquer (casque jaune) et Maurens, Chirica a fait une belle moisson en touche.

En conquête, le contre ariégeois commençait aussi à se mettre en place, notamment quand Gatti confisquait le cuir dans l’alignement (57è). A l’heure de jeu, Pamiers passait devant suite à une belle relance de Boscus. Les locaux se mettaient à la faute et Ducousso rajoutait trois points (9-6, 60è). Les Ariégeois allaient ensuite forcer la décision, et de quelle manière. Prise en touche, série de « pick and go », avant que Khalkhal, le pilier suppléant, ne ramasse à proximité de la ligne et ne marque en force. Avec la transformation de Ducousso, Pamiers prenait 10 points d’avance (16-6, 67è). Puis 15, quand, sur le renvoi, les Damiers jouaient au pied, le rebond trompait Meneghel, Gmir poursuivait et devançait Tebaldini à la course. Essai en coin imparable (21-6, 70è). Les Saint-Sulpiciens étaient KO debout, et laissaient le capitaine visiteur Gatti se faire la malle sur le renvoi. Les locaux essayaient bien de revenir dans les derniers instants, mais la défense des Noir et Blanc faisait bonne garde. A signaler, dans les ultimes instants, un accrochage qui valait à Boscus et Tebaldini de rejoindre le banc quelques minutes avant leurs camarades (78è). Plus rien ne serait marqué.

400 personnes au repas d’avant match, environ 1500 spectateurs. Ce derby entre Haut-Garonnais et Ariégeois avait attiré la grande foule. Face au vent en première période, les joueurs du duo Labat-Argentin ont parfaitement entamé la rencontre, faisant jeu égal dans l’engagement physique avec un adversaire pourtant mieux armé. Cette grande débauche d’énergie n’aura pourtant pas permis à l’USSS de virer en tête à la pause. Dans le second acte, malgré dix bonnes minutes initiales, les Rouge et Vert ont peu à peu baissé pavillon face à la puissance collective du SCA. Comme à leur habitude, Caujolle, Saux et Meneghel auront été les meneurs d’équipe. On peut toutefois déplorer l’absence du trois-quart centre Roquebert (suspendu après son carton rouge reçu la semaine passée en toute fin de rencontre à Castanet), dont on sait qu’il est, dans ce type de rencontre, un véritable détonateur, tant pour son équipe que pour le public de Gaston-Sauret. Reste maintenant à bien négocier le premier match de la phase retour, un déplacement sur la pelouse du TTFCT, vainqueur face à Castanet (29-22) ce weekend.

USSS Pamiers (35)
Duel de capitaines en perspective: Saux (casqué) face à Gatti.

Ce succès en terre saint-sulpicienne porte donc le bilan appaméen à 7 succès sur les 8 derniers matchs. Gênés par le pressing adverse dans le premier acte, les hommes de Patrick Mirosa, Thibault Renart et David Bégu ont d’abord fait le dos rond avant de se détacher lors de la dernière demi-heure, s’appuyant notamment sur la puissance de leur paquet d’avants. Le troisième ligne roumain Chirica aura su imposer son physique, tout comme « Taz » Fuzani. Derrière, Ducousso aura parfaitement joué son rôle d’artilleur en chef (11 points). Son ex-coéquipier blagnacais Tolofua aura su mobilier la défense haut-garonnaise pour libérer quelques espaces à ses camarades. Grâce à cette victoire, le SCA conforte sa deuxième place (prenant six points d’avance sur Graulhet, battu dans le derby à Mazamet). Avant trêve des confiseurs, il s’agira néanmoins de bien négocier le délicat déplacement à Marmande, battu de peu ce dimanche à Valence d’Agen (19-22).

USSS Pamiers (59)
Doussain pris dans la tenaille Benlebbad – Fuzani.

Réactions

Eric Mercadier (Manager Général, SCA): « Super fier des joueurs. Ce n’est certes pas le plus beau match de rugby de l’année, mais on s’était dit les choses. On savait qu’il allait y avoir de combat, qu’on était attendus. Les joueurs ont répondu présent. Un peu difficile au départ. Puis on a peu à peu pris l’ascendant physique (…) Les joueurs ont fait un énorme travail d’usure. Je compare un peu ça à la corrida. Le taureau, on ne le met pas à terre d’entrée. Il faut avant tout lui faire baisser la tête. C’est ce qu’on a essayé de faire. Un travail de longue haleine qui a payé ».

Olivier Argentin (Entraîneur, USSS): « On savait que le match allait être difficile. Malgré l’apport du vent en seconde mi-temps, on a pêché physiquement. On manque une touche sur pénalité, on prend la pression derrière, on enchaine les maladresses sur cinq minutes. On n’a pas su s’en sortir. Après, Pamiers est très costaud devant. On a eu du mal à rivaliser. C’est la meilleure équipe qui a gagné, il n’y a pas de débat là-dessus ».

Nekelo Tolofua (Trois-quarts centre, SCA): « Content de la victoire. Un match difficile sur un terrain compliqué. C’est l’hiver qui arrive ».

Yohan Meneghel (Troisième ligne, USSS): « On voulait s’imposer pour recoller au peloton de tête. On est tombés sur une grosse équipe de Pamiers. Eux vont être en haut et nous allons nous battre pour arracher la troisième ou la quatrième place. On sait que ça va être compliqué, mais il faudra aller chercher des points à l’extérieur. Félicitations à eux. Ils ont été meilleurs que nous en seconde période. On n’a pas su jouer avec le vent ».


Feuille de match

A Saint-Sulpice-sur-Lèze (Stade Gaston-Sauret):  Sporting Club Appaméen bat Union Sportive Saint-Sulpicienne 21 à 6 (mi-temps:6 à 6).

Arbitrage: M. Jérémy Paris (Auvergne Rhône Alpes) assisté de MM. Damien Sabathier et Pierre Alquier (Ligue Occitanie).

Cartons jaunes: à l’USSS, Tebaldini (78è); au SCA, Baquer (14è), Boscus (78è).

Pour le SCA: 2 essais Khalkhal (67è), Gmir (70è), 3 pénalités (33è, 40è + 2, 60è) et 1 transformation Ducousso.

Pour l’USSS: 2 pénalités (6è, 25è) Doussain.

Composition SCA: Bertro; Gmir, Basque, Tolofua, Cancian; Ducousso (o), Sentenac (m); Gatti (cap), Chirica, Baquer; Fuzani, Maurens; Benlebbad, Turashvili, Mirtskhulava.

Sur le banc: Khanfous, Khlakhal, Ludick, Nakobukobua, Casenave, Boscus, Bach, Pointud.

Entraineurs: Patrick Mirosa, Thibault Renart et David Bégu.

Composition USSS: Jeudy; Soulisse, Kalo, Cherel, Gimeno; Doussain (o), Tebaldini (m); Meneghel, Bonhoure, Salis; Da Cunha, Saux (cap); Bousquet, Viozelange, Caujolle.

Sur le banc: Soulage, Celaya, Basaïa, Capezzone, Cassard, Latapie, Fraresso, Dufour.

Entraîneurs: Olivier Argentin et Victor Labat

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here