Fédérale 1 – Première pour le TOEC-TOAC, encore des regrets pour Lavaur

0

Match a fort enjeu entre le TOEC TOAC et Lavaur, déjà en recherche de points. Les Toulousains avec deux défaites, certes à l’extérieur et plutôt honorables (à St Sulpice à al dernière minute, puis à Pamiers, candidat à la montée) se devaient de gagner pour la première sur leur terrain. Les Tarnais, avec une défaite à Castanet qui laissait beaucoup de regrets, suivie d’une victoire à la maison à la dernière seconde face à St Sulpice, laissait planer quelques doutes, à effacer au plus tôt… (par GR Vin)

Tarroque et le pack tentent de s'imposer
Tarroque et le pack toulousain dans une épreuve de force

Ce sont les locaux qui, contre le vent, sont les plus vite en action. Côté vauréen, Hecker se blesse, Eridia, qui revient de blessure est appelé, prend son poste de 10, qui repositionne Folliot au centre. Qu’importe l’artilleur tarnais sanctionne toutes les fautes toulousaines (13ème, 19ème, 25ème, 29ème). Bonifiant l’essai que Bardon avait conclu en bout de ligne suite à un bon mouvement. A la pause, Lavaur était en position confortable (3-19).

A la reprise, vent dans le dos, les Toecistes vont prendre les choses en main. C’est d’abord Martin plein de décision, qui conclut la première belle attaque. Vidal répond à Folliot par deux fois pour recoller au score (16-22). Le Toec-Toac accélère, joue tous les ballons, les avants, dans le combat ou en conquête directe, s’imposent. Torres délivre un petit par-dessus et P. Dupuy dans les airs saisit le ballon et marque. Vidal du bord de touche voit son coup de pied frôler les barres ce qui laisse les visiteurs devant d’un point (21-22). La course poursuite est engagée et chaque équipe aura les munitions pour gagner le match. Lorsque Pages pour les Toulousains, plein champ, profite de la percussion de Saint Martin pour marquer entre les poteaux. A 28-22, on pense que le match a basculé. C’est mal connaitre les Tarnais qui n’abdiquent pas, bien au contraire. C’est l’excellent arrière Mélies qui marque à un contre trois sur le drapeau de coin. Folliot ne peut transformer, et laisse les siens à un point derrière (28-27). La pression s’inverse régulièrement. Vidal pour un maul écroulé des 50m donne un peu d’air aux siens (31-27). Les Rouge et Bleu sentent la victoire à leur portée, et font le siège des 15m adverses. Ils bénéficient de plusieurs occasions mais n’arrivent pas à conclure.

Dans ce match d’assez bon niveau, avec beaucoup d’intentions de part et d’autre, les approximations ont coûté cher. Chaque équipe a eu sa mi-temps et la victoire est allée vers l’équipe la plus réaliste.

Toute la détermination de Gardey
Toute la détermination de Gardey dans cette accélération

Les réactions

Fourthies, 3eme ligne TOEC TOAC FCT : Match rude, on a mis du temps à y rentrer car on a beaucoup subi avec le vent. Avec leur buteur, chaque fois, ils ont concrétisé nos erreurs. Ils ont vraiment bien joué. En seconde mi-temps on démarre avec le vent donc forcément c’est plus facile. Ils font des fautes, on les exploite à notre tour. On arrive à revenir dans le match. Ce qui est très bon signe c’est qu’on a eu la volonté de revenir. Ce n’est pas un grand match mais c’est un bon match qui a montré une force de caractère et c’est envcourageant pour la suite.

Sylvain Gomes, co-entraîneur TOEC TOAC FCT : On se fait peur sur la première mi-temps, pas de pression, pas les bons timings. On prend un essai qu’on ne devait jamais prendre. Est-ce que c’est le stress de ce premier match à la maison avec la victoire impérative je ne sais pas. En seconde période, on a réussi à se mobiliser et c’était mieux. D’entrée on met trois points, on a l’impression de tenir le match et puis tout fout le camp, on se dérègle. La spirale était négative dans les têtes, il y avait du doute après nos deux premiers matchs. Après on est resté simple devant, c’était mieux, et derrière St martin prend le centre du terrain et Martin marque au bout. C’était plus direct et efficace en fait. Il faut peut-être qu’on se consacre sur ces choses plus simples pour le moment. Enfin… on est très heureux d’avoir gagné.

Baptiste Eridia, 10 de Lavaur : Déjà beaucoup de plaisir de retrouver le terrain plus tôt que prévu et tant mieux. Après sur le match, on perd tout en deuxième, on joue mal les coups, chacun fait sa connerie, ils profitent de nos fautes, on n’a pas su gérer la seconde mi-temps. La première, on l’a joué comme on voulait, si on avait continué en seconde comme cela il n’y aurait pas eu de soucis. On a laissé des occasions en route et c’est notre défaut depuis le début du championnat. Il faut travailler tout cela car les points comptent autant en début de saison qu’à la fin. On a un groupe en construction, ça se passe bien, il faut continuer à bosser.

Eridia a constament fait avancer son équipe
Eridia a constamment fait avancer son équipe

Fabien Atché, co-entraîneur Lavaur : Une équipe de Lavaur à deux visages : une première mi-temps parfaite et puis une deuxième approximative. On s’est relâché, on fait des fautes stupides et on les remet dans le match. En jouant simple on les poussait à la faute après deux temps de jeu, on aurait dû continuer comme cela, mais on n’a pas su le faire. On est sorti du match. La  Fédérale 1, c’est un très bon niveau et on doit continuer à travailler si on veut exister. Il faut être plus régulier, ne ne pas avoir ces trous d’air qui nous font jouer par intermittence.

Clément Auvergnas capitaine Lavaur : La défaite est dure car je pense qu’on avait fait ce qu’il fallait en première pour bien rentrer dans le match et se faciliter les choses. Même si on savait qu’ils allaient prendre une soufflante et qu’ils se remobiliseraient, on n’a pas su reprendre le match, et on se bouffe la feuille. C’est dommage et comme à Castanet on va avoir des regrets. Ça va être compliqué, mais dès mardi, on va se remettre au boulot et avancer. On va éviter de refaire ces erreurs à l’avenir. Le groupe vit bien, on a des séquences vraiment intéressantes, mais il nous manque le petit truc qui fait basculer les matchs. C’est primordial de pouvoir gagner à l’extérieur, car gagner à la maison ne suffira pas pour faire une belle saison.

Véga s'est montré à son avantage
Véga s’est montré à son avantage
St Martin a souvent pris le centre du terrain
St Martin a souvent pris le centre du terrain
Pierre Dupuy s'est montré très actif ici face à Folliot
Pierre Dupuy s’est montré très actif ici face à Folliot
Martin P.Dupuy à la relance
Martin P.Dupuy à la relance
Martin Lopez se sont livrés un beau duel
Martin et Lopez se sont livrés un beau duel
Les verts bousculent les rouges
Les verts bousculent les rouges
Lahlali conduit le camion
Lahlali conduit le camion

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here