Fédérale 1 – Poule 2, cap à l’Est pour l’Occitanie

0

Des 48 clubs qui composent la Fédérale 1, 15 sont issus de la Ligue Occitanie. Cinq (Castanet, Céret, Mazamet, Nîmes et Narbonne) se retrouveront en poule 2 et dix (Albi, Bagnères, Blagnac, Fleurance, Graulhet, Lannemezan, Lavaur, Pamiers, Saint Sulpice sur Lèze et Tarbes) dans la poule 3. Mutations, impressions de début de saison et ambitions, voici le début de notre tour d’horizon avec les cinq représentants occitans de la poule 2… (par Marco Matabiau).

L’Avenir Castanéen a connu au printemps dernier une petite révolution. Thierry Fossat, après 14 ans passés au club, a décidé de passer la main. Certes, Eric San Vicente, en charge des lignes arrières, reste en charge des trois-quarts et promet un beau gage de continuité dans ce club, qui fête cette année sa onzième saison consécutive à ce niveau de compétition. Pour épauler l’ancien columérin, le club a fait appel à Julien Sidobre. Le Carcassonnais d’origine et ancien entraîneur de FC Villefranchois nous parle du début de saison: “On a repris au mois de juin. On a beaucoup touché le ballon, restant plutôt sur du ludique. On a ensuite un peu coupé avant de reprendre début août. Le groupe est jeune et homogène derrière. Quant au paquet d’avants, il est fortement remanié.” C’est le moins que l’on puisse dire: outre la retraite du leader D’Aram de Valada, Castanet a perdu les services du pilier géorgien Gagnidze (Saint Sulpice sur Lèze), du talonneur Fontbostier (Lavaur), du deuxième ligne Elgujauri (Bagnères) et de Lecomte (troisième ligne, Blagnac).

NK1B5527
Les Castanéens compteront encore une fois sur leur vitesse de jeu pour déborder leurs rugueux adversaires (Photo Alain Montségur).

Pour tenter de compenser ces départs, le club a notamment enrôlé les piliers Belmat (Massy) et Lorenzon (Carcassonne), le talonneur Yzabelle (Castelsarrasin), les deuxièmes lignes Mordier (Colomiers) et Calmette (Aurillac) ainsi que les troisièmes lignes Dedieu (Balma), Genoyer (Montpellier) et Vieilledent (Colomiers). Côté trois-quarts, des joueurs rompus aux joutes de la Fédérale 1 rejoignent l’équipe: Chiffre (demi de mêlée) arrive de Rodez, Barats (trois-quart centre) de Bagnères et Guerrier (arrière) d’Albi. Le prometteur ailier Melliès (Villefranche de Lauragais) sera lui aussi de la partie. De tels renforts ne seront pas superflus quant on considère l’adversité à laquelle les rouge et blanc vont devoir faire face dans cette poule 2, sur et hors du rectangle vert.  En effet, ce ne sont pas moins de 8000 kilomètres que les hommes du manager “Fafa” Delpech devront parcourir lors de cet exercice. Côté terrain, au terme d’une préparation qui les aura vus affronter Graulhet puis Bagnères en amical,  les Castanéens débuteront par un très solide bloc de trois matchs: Nice et Bourgoin à la maison avec, entre ces deux réceptions, un déplacement à Bourg-en-Bresse. De quoi rapidement prendre la température de cette redoutable poule 2.

Sidobre
Julien Sidobre (au côté de Stéphane Melliès, dont il retrouvera le fils Yann sous les couleurs castanéennes) sait que la tâche sera des plus ardues cette saison (Photo Club).

Voilà maintenant trois saisons que le Céret Sportif a réintégré l’élite du rugby amateur hexagonal. Laurent Bricogne, l’un des cinq vice-présidents, nous confie: “On a repris le 16 juillet. Après un bon mois de préparation, on a joué trois matchs amicaux, face à Leucate, puis les espoirs de l’USAP, enfin Hyères-Carqueiranne, que nous avons dans la poule et qui était en stage dans la région.” Bien décidés à s’ancrer solidement à ce niveau, les Catalans ont fait appel à un duo d’entraîneurs qui rappellera à bon nombre d’aficionados les très grandes heures de l’USA Perpignan : Michel Konieck, l’ex-talonneur des Sang et Or, sera en charge des avants alors que Jean-Philippe Grandclaude (ex-trois-quart centre, 3 sélections avec l’équipe de France) apportera son savoir-faire aux lignes arrières. Le club a avant tout cherché à conserver la majorité de son groupe. Malgré cela, quelques joueurs sont partis sous d’autres cieux. Sans parler des arrêts de Taufalo (pilier), Carmona (talonneur) et Fournials (trois-quart centre), citons par exemple le pilier argentin Pomponio (Vannes) ainsi que ses compères de poste Llavanera (Prades) et Pardo (Mazamet). Duvergé (talonneur), Gateau (troisième ligne) et Denos (arrière, passé par Castres, Oyonnax et Agen) filent vers l’Étoile Sportive Catalane. Enfin, Montenegro (demi de mêlée) et Colom (ouvreur) rejoignent Mazamet.

Konieck 3
Michel Konieck (ci-dessus) et Jean-Philippe Grandclaude apporteront toute leur expérience au groupe cérétan (Photo Jean-Luc Kubiak).

Le recrutement a par conséquent été ciblé. Les piliers géorgiens Jashitashvili (Vichy) et Mchedlishvili (Hyères-Carqueiranne) posent leurs valises dans la sous-préfecture des Pyrénées Orientales. Les jumeaux Bonnet (le deuxième ligne Quentin et le troisième ligne Antonin) viennent de Narbonne accompagnés de Busquets (lui aussi troisième ligne) et de Soulé (trois-quart centre). Le pilier Custoja arrive de Provence et le polyvalent arrière/ ouvreur Mazzochin de Leucate. Fort de son identité catalane, le club accueille également des joueurs de la région: les piliers Aulet (Salanque) et Magne (Prades), le demi de mêlée Caufane et l’ailier Jorba (USAP) ainsi que l’ouvreur Pujol (Thuir). Reste maintenant à trouver de la cohésion entre tout ce petit monde. Il ne faudra pas tarder puisque la rencontre inaugurale se déroulera, comme la saison passée, à Narbonne. La présidente Cathy Calvet-Delcamp (seule représentante de la gent féminine parmi les 48 présidents de clubs de Fédérale 1) se souvient: “Le premier match de la saison passée ne reste pas un bon souvenir. On en avait pris 60 (61 – 10). On n’a vraiment pas envie de revivre cela.”

Céret
La présidente Cathy Calvet-Delcamp peut voyager, bien encadrée par les piliers géorgiens Mchedlishvili et Jashitashvili (Photo Jean-Luc Kubiak).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here