Fédérale 1 – Pas question de lâcher prise

0

Nevers a dû se montrer appliqué pour s’imposer à Blagnac (10-31), tandis que Auch infligeait un 78-21 à Rodez, laissant les deux leaders avec deux unités d’écart. Pour le reste de cette poule 3, que nous décrivions il y a tout juste une semaine comme une poule où tout peut arriver, les résultats de ce dimanche l’ont encore démontré…

castanet oloron (2)
Toute la détermination des Castanéens sur cette action pour défendre leur ligne (photo Sportyves)

Agde et Lombez-Samatan, en l’emportant, pouvaient prendre une sérieuse option pour le maintien en cas de victoire. Le perdant aurait un pied et trois orteils en fédérale 2. Au terme d’un match âpre, c’est dos à dos (9-9) que les équipes se sont quittées. Un bon résultat a priori, mais qui ne fait les affaires de personne véritablement Diego Garcia aurait préféré fêter son anniversaire par une victoire : « On était venus avec la ferme intention de terminer notre saison à Agde. La pression était dans leur camp. On fait une bonne entame, mais sans pouvoir concrétiser nos temps forts. La mêlée agathoise nous a posé quelques problèmes, les défenses ont pris le dessus sur les attaques, l’engagement a été total. Le match s’est résumé à un duel de buteurs pour faire bouger le tableau d’affichage, avec un drop manqué de Barron à la 78ème. On ne se facilita pas la tâche, il va falloir faire un résultat à Mauléon. »

Diego Garcia (à gauche) et toute l'équipe de Lombez-Samatan, a dû sortir les grands moyens pour ramener deux points bienvenus d'Agde (photo José cruz)
Diego Garcia (à gauche) et toute l’équipe de Lombez-Samatan, a dû sortir les grands moyens pour ramener deux points bienvenus d’Agde (photo José cruz)

Car la grosse surprise du jour est venue de Bagnères, 4ème avant cette journée, qui recevait donc la lanterne rouge, Mauléon. On voyait mal comment les Bigourdans pouvaient trébucher à domicile, là où ils avaient malmenés les cadors de la poule.

Il se murmure que le chauffeur du bus avait fait le pari avec les Mauléonais de rentrer en Soule en marche arrière, si ces derniers l’emportaient en Bigorre. Et pourtant, c’est bien Mauléon qui s’est imposé 21-23, restant donc en course pour le maintien. Le chauffeur n’a pas mis à exécution son pari. Lombez aura fort à faire dans le Béarn.

castanet oloron (1)
Julien Lauvernet a payé de sa personne à Oloron, mais ça valait le coup (photo Sportyves)

Autre surprise, mais que nous nous plairons à ranger dans la catégorie, grosse perf, la victoire de Castanet à Oloron. Là aussi, un terrain où il n’est pas facile de s’imposer, puisque seul Nevers y était parvenu. Oui, mais voilà, Castanet, assuré de disputer les phases finales s’est offert une petite cerise sur l’oeuf de Pâques. Le deuxième ligne Maxime Pautou n’en revenait presque pas : « On a été très réalistes en attaque et héroïques en défense. C’est énorme de gagner à Oloron. J’ai toujours pris des roustes chez eux (rires). Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui gagnent à Oloron hormis les clubs pros, donc la victoire est d’autant plus savoureuse »

Entre le derby Castanet-Blagnac et le déplacement de Lombez à Mauléon, on parie que la prochaine journée le sera tout autant ?

Dans la poule 1, Lavaur a lourdement chuté face au leader Angoulême (7-46), tout comme Graulhet à Massy (50-12). les deux formations tarnaises se retrouveront ce dimanche pour un derby présenté comme sulfureux, tant les Graulhétois doivent l’emporter pour envisager le maintien. A noter la belle résistance de Valence d’Agen à Tyrosse (défaite 19-16). Les Valenciens avec ce bonus défensif restent plus que jamais accrochés à leur cinquième place.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here