Fédérale 1 – Match de gala entre Lannemezan et Mauléon

0

Les deux équipes du jour, Mauléon et Lannemezan, occupent respectivement les 5eme et 6eme place, et sont très près l’une de l’autre dans une poule dominée par les trois cadors que sont Albi, Blagnac et Tarbes. Aussi, tout point pris contre ces grosses écuries ressemblent à des bonus qui compteront double en fin de saison. Lannemezan y est parvenu avec sa victoire sur Tarbes à la maison en octobre dernier, mais s’y déplacera dès le premier match de la reprise prévu le 16 février. Mauléon de son côté recevra Albi, donc compliqué de faire des calculs. Voila pourquoi ce duel entre prétendants au du Manoir, revêtait beaucoup d’importance pour les deux. Le Cercle Amical Lannemezanais, qui avait été battu sur son pré par Saint-Sulpice avant la trêve de noël, avait été largement dominé à Blagnac à la reprise, avant de se faire très peu contre Fleurance dimanche dernier (victoire 20-16). Les gars du Plateau avaient donc tout intérêt à ne pas rater ce rendez-vous face à un promu sans complexe. Mauléon est sur une belle série : battu avec les honneurs à Blagnac (27-10), les Basques ont ensuite gagné à Lavaur (22-23), dominé Pamiers (22-3), avant de s’imposer à Fleurance (14-34). 7 victoires pour 6 défaites, le Sport Athlétique Mauléonais a déjà prouvé sa qualité, et les espoirs légitimes auquels elle pouvait prétendre. Le temps était idéal, le terrain parfait, les tribunes pleines, il n’y avait plus qu’à espérer du beau rugby pour que tout soit parfait. Autant le dire tout de suite, le match a tenu toutes ses promesses, dans le jeu, mais aussi, dans le scénario… (résumé et photos GR Vin)…

IMG_0001 (Copier)
Minute de silence avec le trio arbitral Julien Camus Ludovic Sacarot Jérôme Cottier (de g à d)

Après la minute de silence, en mémoire de Beka Burdiashvili pilier de Graulhet, tragiquement disparu dans un accident de la circulation le matin même, le ton est vite donné. Les deux buteurs Dasque et Ascery, sont sollicités, mais ratent chacun une pénalité pourtant dans leurs cordes. Le jeu s’accélère, chaque équipe proposant de belles séquences. Ce sont les basques qui dans les 22m adverse au sortir d’une mêlée, expédient le ballon sur l’aile. Double redoublée jouée au millimètre, entre deux ailiers explosifs Laplace-Claverie et Ascery, ce dernier pointe sur le drapeau de coin. Il transforme lui-même (0-7). Le CAL réagit dans la foulée, et Dasque réduit l’écart pour un hors-jeu de ligne (3-7). Engagement, retour dans le camp visiteur, les avants donnent le ton, Rouch est à la percussion, se fait arracher le ballon, mais il est récupéré par Belzunce, qui un peu à la surprise générale, file à l’essai. Dasque n’a aucun mal à transformer et les locaux prennent le score (10-7). Les avants ne sont pas en reste, sont très actifs et mettent sous pression l’adversaire, Cazobon emporté par l’élan, se fait prendre pour une action sur le relayeur, Dasque rajoute trois points.13-7 ce sera le score, logique somme toute, à mi-parcours.

IMG_0048 (Copier)
Rojo omniprésent en première mi-temps

Christophe Dulong, entraîneur de Lannemezan reste méfiant et nous glisse au retour des vestiaires : « C’est un beau match de rugby, avec beaucoup de rythme, Mauléon propose beaucoup de jeu. On a relevé le défi du jeu… pour l’instant ». Ses inquiétudes seront confortées par Ascery, qui, dès la reprise, rapproche les siens des 40m. Dasque lui rend la pareille pour (encore) un hors-jeu de ligne. Le chassé-croisé continue, dans un couloir de 5m, un superbe coup à trois, de main à main, libère Laplace-Claverie à qui il ne fallait surtout pas laisser 50cm. Ce dernier dépose son monde pour aller à dame. Son compère Ascery transforme et Mauléon reprend le score (16-17).

IMG_0060 (Copier)
Patxi Ascery en action

Le match est rythmé, les avants du plateau submergent l’adversaire, Dupuy et Sere Peyrigain écartent Paris en bout de ligne, qui traverse et marque. Le poteau renvoie la transformation, mais le chassé croisé se poursuite, Lannemezan repasse devant (21-17) . C’est la période de domination sans partage, le banc local n’y est pas étranger et fait le boulot, Willemse et Cazorla en tête. Sans surprise véritable, on assiste à une nouvelle réalisation, avec à la conclusion, Ducau pour Baisagale, qui emporte les derniers défenseurs dans l’embut. Sere Peyrigain transforme (Dasque étant sorti sur blessure et terminera en clinique pour des examens). A 28-17 on pense que le break est fait.

IMG_0143 (Copier)
Paris inscrit l’essai libérateur Barberarena et Laclave Claverie n’y pourront rien

Le mental de Mauléon, le banc de Lannemezan

Ce serait oublié un peu vite ce sacré Ascery qui, au milieu du terrain, récupère un ballon mal renvoyé. Accélération, coup de pied par-dessus récupération et double accélération jusque sous les poteaux. Magnifique ! Mauléon est retour à 28-24. Tout est à faire ou à refaire, il reste 10mn à jouer. L’hyper pression gagne le banc de touche, coach Schneider se fait rappeler à l’ordre par M. l’arbitre. Ses avants, à leur façon, viennent à son secours : mêlée pour Mauléon dans ses 15m. Gabarre prend le meilleur sur son vis-à-vis, le pack local concasse du basque. Cazorla marque à la 82ème, Lannemezan peut laisser exploser sa joie en communiant avec son public. Mauléon en revanche est déçu bien évidemment, mais a montré de belles choses, et que sa place n’était pas usurpée, loin de là. Fait parfaitement remarquable et à signaler, il n’y a pas eu un seul accrochage, ni un seul carton distribué. Et ce malgré un match très engagé. Bravo messieurs, et bravo à M. l’arbitre, qui a bien tenu sa rencontre.

IMG_0136 (Copier)
Juste une gentille explication Christophe Schneider et M. Sacarot. la psychologie et les mots justes, ça a du bon.

Les joueurs :
Au CAL : Le pack est à féliciter avec un Rojo très tranchant, Bonnecarrere combattant et précieux en touche. Paris excellent relais dans le jeu. Baisagale a montré de très bonnes choses percutant à souhait. On peut aussi citer Willemse et Cazorla quand ils sont rentrés.
A Mauléon. Ascery homme du match avec 2 essais et 19pts. Avec lui, Laplace-Claverie un ailier percutant. Cazobon qui s’est dépensé en défense. Mais si on cite le pack de Lannemezan on doit citer aussi toute la ligne de trois quarts Mauléonnaise.

IMG_0024 (Copier)
De l’engagement, du jeu, du suspense, c’est encore plus beau le rugby dans ces conditions

Les réactions

Christophe Scheider co-entraîneur CAL : Très satisfait de la victoire, on les prive même du bonus défensif. On craignait énormément cette équipe de Mauléon. Il nous manquait vraiment de la constance sur 80mn. On savait cette équipe hyper dangereuse et on avait demandé aux gars de s’impliquer. Ils l’ont fait puisqu’on marque à la 80e. Très, très satisfait du match je le répète, avec un gros contenu, car je le répète aussi, il y avait vraiment une belle équipe en face, qui joue beaucoup au ballon. C’est agréable, on a fait ce qu’il fallait sur les bases et dans le combat. On a quand même vu 7 essais cette après-midi. Ce n’est pas su courant.

IMG_0058 (Copier)
Christophe Schneider, perplexe mais satisfait du contenu

Arnaud Héguy, co-entraîneur Mauléon : Beaucoup de frustration, dans l’engagement dans le déplacement on n’a pas répondu présent. On ne mérite pas de gagner. Beaucoup d’imperfections aussi, et de pertes de balles. Si on ne met pas les ingrédients, on n’existe pas. Il faut se concentrer sur nous même car on peut très vite redescendre. Notre problème, c’est nous, notre capacité à tenir le ballon et à déplacer cette équipe. On ne se retrouve que sur les ballons de turn-over ou de contre-attaque, mais s’est tout. On n’a pas été assez réguliers à mon gout. Pas assez propre non plus. On peut espérer un peu plus car on reste collés au score, mais dans le contenu, il y a eu trop de défaillances.

IMG_0017 (Copier)
Arnaud Héguy considère que ses joueurs n’ont mis tous les ingrédients

Sébastien Jaca, co-entraîneur Mauléon : On ne ramène aucun point, et on ne ramène rien de vraiment positif aujourd’hui. Il faut féliciter Lannemezan qui fait un très bon match. On réussit à revenir au score sur des ballons de récupération, sur deux contre- attaques. Mais on n’a pas respecté ce qu’on voulait mettre en place. On n’a pas réussi à sortir des ballons propres sur nos touches et sur les duels défensifs. On prend zéro point… mais on ne mérite pas mieux.

IMG_0176 (Copier)
Dépité Sébastien Jaca

Sébastien Pettigiani, capitaine CAL : Gros match, on savait que ça allait être difficile face à cette belle équipe et ça l’a été. On a retrouvé nos valeurs de combat et on montre qu’on sait jouer au rugby aussi… ce dont on doutait un peu jusqu’à aujourd’hui. Dès qu’on tient le ballon on montre de belles choses. Ça fait du bien de se retrouver, qui plus est, face à cette belle équipe de Mauléon. On avait la boule au ventre avant d’attaquer ce match, ça s’est bien passé et c’est très bien. Derrière, chez eux, c’est jeune, ça va à 10 000, mais on a su bien gérer et contrôler le match. On a été plutôt propre sur nos ballons et en conquête. Un bon match pour nous donc.

Thibaud Paris, 3ème ligne CAL : On fait une très bonne entame et on reste dans le match, ce qui n’est pas coutumier pour nous. La victoire est là, mais il nous manque encore des petites choses à régler. Ça fait du bien, car ça va nous permettre de reprendre après la coupure, dans de bonnes conditions. Le prochain bloc avec deux derbys (à Tarbes, puis réception de Bagnères), sera compliqué, mais on peut les préparer un peu plus sereinement. On sait que cette équipe tient bien le ballon, collectivement ils sont rodés, il fallait rester dans le référentiel pas se jeter inutilement. On l’a assez bien fait, et on a re-marqué chaque fois que l’on a pris des points. Il faut garder cet état d’esprit, le bloc suivant est important, il comptera énormément à la fin.

Patxi Ascery ailier de Mauléon et homme du match : On était un peu juste aujourd’hui. On n’est que 22 sur la feuille de match avec trois piliers. Face à une équipe mieux équipée c’est de suite plus difficile. On a subi dans les rucks et en touche, on n’a pas eu de ballons très propres. On n’a pas réussi à mettre notre jeu en place. On a vu que sur les ballons de récupération, on pouvait être dangereux mais on a manqué de munitions. On a réussi à rester dans le match au score oui, mais on a subi. Lannemezan fait un bon match, appliqué et propre. On va faire en sorte de rester dans les six, mais à la reprise, on reçoit Albi, ce n’est pas le même championnat… mais on jouera notre carte à fond.

IMG_0029 (Copier)
Essai d’Ascery en tout début de match

Feuille de match

Lannemezan – Mauléon : 33-24 (Mi-temps : 13-7)
Arbitre : Ludovic Sacarot, Julien Camus et Jérôme Cottier
Spectateurs : 800 environ

Vainqueurs : 4E Belzunce (18) Paris (58) Baisagale (68) Cazorla (82) 2T Dasque (18) Sere Peyrigain (68) 3P Dasque (13, 36, 49)

Vaincus : 3E Ascery (9,72) Laplace Claverie (50) 3T 1P Ascery (45)

Evolution du score : 0-7, 3-è, 10-7, 13-7 / 13-10, 16-10, 16-17, 21-17, 28-17, 28-24, 33-24

Lannemezan : Mirtskhulava, Rouch, Belhaouari, Pettigiani (cap), Daste, Paris, Bonnecarrere, Rojo, (o) Sere Peyrigain, (m) Dupuy, Baisagale, Lafitte, Ducau, Belzunce, Dasque.
Sur le banc : Tourreau, Gabarre, Willemse, Herbin, Cazorla, Mesure, Martiello, Rixens

Mauléon : Goyheneche, Capdevielle, Perez, Ainciburu, Dunate, Cazobon M.(cap), Orabe, Lafon, (m) Coupau, (o) Barberarena, Laplace Claverie, Erbinartegaray, Rosier, Ascery, Descazeaux.
Sur le banc : Larramendy, Cazobon V. Sallaberremborde, Caballero, Donnadieu, Pribat, Queheille

IMG_0178 (Copier)
Baisagale a souvent imposé son physique
IMG_0124 (Copier)
Le banc de Lannamezan a fait la différence
IMG_0086 (Copier)
Lafon a payé de sa personne, ici face à Ducau
IMG_0040 (Copier)
Ducau Rosier, ça pique…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here