Fédérale 1 : mais quel final !

0

A l’image de la poule 1 (voir article du jour), cette poule 3 est un feuilleton au suspense et aux renversements de situations permanents. Le dernier épisode prévu le 24 avril s’annonce à bien des égards, passionnant. Celui d’hier a réservé son lot de suspense, celui de dimanche prochain ne devrait pas nous décevoir non plus…

lombez bagneres
Lombez a ravi ses nombreux supporters face à Bagnères. Le maintient reste toujours d’actualité (photo José Cruz)

Nevers reste en tête après son succès bonifié face à Oloron (38-3), mais Auch reste dans la roue suite à leur victoire à Castanet, pourtant méritant (13-27). La première place sera sûrement attribuée lors de la dernière journée.

Blagnac, qui n’a pas les mêmes tracas administratifs, se devait de l’emporter aussi et suit la même trajectoire que les Ruthénois grâce à une victoire à Mauléon (qui voit ses derniers espoirs de maintien s’envoler de façon quasi définitive), ô combien bienvenue. Les Blagnacais vont recevoir Nevers ce week-end avant le derby à Castanet. Donc rien n’est fait pour autant. Serge Jouve, joueur emblématique du BSCR : “C’était un match compliqué à négocier chez les Basques. On a scoré sur nos ballons en première période, en faisant preuve de patience offensivement, et défensivement en deuxième mi-temps. Nous pouvons préparer Nevers avec plus de confiancec, avec l’ambition de gagner bien sûr !”. 

Quentin Bueno, le talonneur blagnacais complétait : “Très content de la victoire, nous faisons une très bonne première mi temps où nous tournons a 20 a 3. La seconde nous fait défaut comme souvent, nous les laissons revenir dans le match et en plus vu que je prends un carton blanc je laisse mes copains à 14. Nous arrivons à rester devant et cela nous a permis de boire une bière tous ensemble qui fait du bien à la fin du match. Nevers nous attend, cela va être un match compliqué, mais on compte bien gagner sur nos terres, alors rdv samedi prochain !”

rodez
Victoire au forceps et au finish pour Rodez sur Agde. Un résultat aux conséquence multiples (photo Daniel Cristol)

Pour le reste, Rodez, en pleine tourmente financière, est venu à bout d’Agde (26-24) à la 83ème minute. D’abord par l’essai de l’égalisation par l’ailier Alonso, puis par la précision chirurgicale de Roscus, le buteur 100% (4 pénalités et 2 transformations) et grand bonhomme du SRA, qui en coin, donnait la victoire aux sang et or. Un succès qui a pour double conséquence de s’éloigner de la zone rouge, mais aussi de prendre la 6ème place, qualificative rappelons-le. Leur slogan “On ne lâchera rien” suite à l’appel aux dons avant le passage devant la DNCG à la fin de ce mois, a encore pris un peu plus d’épaisseur hier.

Enfin, Lombez-Samatan, au pied du mur face à Bagnères, a su s’imposer (28-17) et prendre quatre points essentiels dans la course au maintien. Les Gersois avec leurs valeurs habituelles, ont voulu cette victoire plus que des Bagnérais en panne d’inspiration loin de leurs bases décidément. Les Lombéziens dépassent de deux unités Agde, qui va sûrement les attendre avec le couteau entre les dents, ce dimanche.

Johan Bensala, l’artilleur et ouvreur gersois clame sa joie mais aussi la nécessité d’aller l’emporter chez des Agathois sûrement très remontés : “On est fiers d’avoir décroché notre première victoire contre un gros de la poule car jusque là, à chaque fois, on ne passait pas loin, mais juste pas loin, Maintenant il faut impérativement gagner à Agde car le maintien passe par là. On n’a pas le choix”.

On se dirige donc tout droit vers le scénario que nous évoquions il y a quelques semaines : un véritable sprint final pour toutes les places, et un suspense de tous les instants jusqu’au 24 avril donc, jour d’un certain Lombez-Nevers. Éprouvant pour tous les concernés, mais ô combien passionnant pour tous les suiveurs…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here