Fédérale 1 – Lombez, Blagnac Castanet et Lavaur, les grands gagnants

0

Poule 2

Il doit être écrit quelque part que la saison de Lombez-Samatan ne sera pas un long fleuve tranquille, comme en témoigne encore son match d’hier à Langon…

lombez-samatan
Lombez accroche sa première victoire loin du Gers cette année (photo José Cruz)

Menés rapidement 7-0, les Gersois ont recollé au score avant la pause grâce à quatre pénalités contre une pour les locaux (13-12). Julien Lauvernet et Anthony Delbos, les buteurs du LSC se montreront précis tout au long de la rencontre. Les deux équipes allaient se rendre coup pour coup en seconde période. A un essai de Langon à la reprise, Lombez répliquait aussitôt (en supériorité numérique pour un placage haut). 20-17 à la 55ème, mais le LSC égalise à 20 partout à l’heure de jeu. Langon reprend trois longueurs d’avance cinq minutes plus tard, puis 6 à la 72ème. On se dit alors que la messe est dite. Mais dans la foulée, Lombez enclenche un ballon porté qui fait mouche. Essai transformé, 26-27, le planchot ne bougera plus et Lombez signe son premier succès à l’extérieur, qui permet d”équilibrer les comptes (3 victoires pour trois défaites). Cruel pour Langon en revanche, qui reste dernier.

dscf5869
Lombez s’est montré réaliste (photo José Cruz)

Johan Bensalla (demi de mêlée Lombez) : Ce n’est pas nous qui avons produit le plus de jeu, pour une fois, mais à défaut, on s’est montrés plus réalistes. On a été bons en touche et en défense, et grâce à Julien et Anthony, nos buteurs, au top, on a su marquer des points quand il le fallait. Cette victoire nous fait beaucoup de bien !

pub-leaderboard-abo-2016-anime

Poule 3 

Blagnac et Agde présentaient un bilan comptable quasi identique et un début de saison plutôt réussi. L’opposition entre les deux formations s’annonçait donc ouverte et à l’issue incertaine. on ne croyait pas que cela le serait à ce point. Les deux équipes sont restées très proches au tableau d’affichage, jusqu’à la 80ème. Blagnac emporte la partie, ce qui restera l’essentiel, et reste accroché au wagon de tête. Il faudra se tester à Saint-Sulpice ce dimanche pour un derby à ne pas manquer.

blagnac
Blagnac a dû s’employer contre des Agathois très accrocheurs (photo Itata’é)

En effet, Les joueurs de la Lèze auront sûrement l’envie d’effacer au plus vite le douloureux souvenir de leur déplacement à Tulle. Boyer, l’ouvreurn a écopé d’un carton rouge à la 25ème minute, pour un présumé coup de genou. Yohan Meneghel en bon capitaine montrait la voie en inscrivant deux essais coup sur coup avant la pause, ramenant le score à 20-16, profitant de jouer à 14 contre 13 pendant 10 minutes. Le second acte se jouera sur des pénalités, plus nombreuses pour des locaux qui n’en demandaient sûrement pas tant, eux qui n’avaient plus goûté à une victoire depuis des lustres. Depuis fin février pour être exact ! Autant dire que les Corréziens étaient au paradis, et que les Saint-Sulpiciens venaient de fêter Halloween avec un peu d’avance. Jocelyn Authier, co-entraîneur, ira jusqu’à dire que l’USSS a joué à 14 contre 16. Son homologue tulliste considérait la victoire de ses protégés comme logique et méritée.

Les réactions

Michel Dieude (entraîneur Agde): Nous avions fait tourner l’effectif, donc, prendre un point à Blagnac, qui est une équipe qui nous ressemble, c’est très bien, surtout qu’on a fait beaucoup de fautes au début. Nous marquons deux essais en infériorité numérique aussi, c’est un match qui va nous donner confiance et de l’allant. 

Eric Mercadier (entraîneur Blagnac): Nous avons fait une bonne entame et puis on a lâché prise, nous avons eu une conquête approximative et contre une équipe qui joue toujours à la limite c’est compliqué, c’est dommage cette dernière pénalité que nous leur offrons sur la sirène, mais Agde est une belle équipe, donc on va se contenter de la victoire et apprécier ces quatre points

Thibaud De Freitas (3ème ligne Blagnac): nous avons bien débuté, et puis on prend cet essai, qui nous a mis dans le doute. Mais nous avons un groupe solide, c’est ce qui fait notre force, nous sommes passés par toutes les émotions mais au final on s’en sort bien.

Gigi Amoros (ailier Agde): on débute très mal, on fait des fautes et en face il y avait un bon buteur. Nous avons fait une bonne seconde mi temps, on a cru que l’on pouvait gagner ce match. Je loupe complètement la pénalité à 24/22, mais je me rattrape sur la sirène pour empocher le bonus défensif, on méritait ce point !

Maxime Boyer (ouvreur Saint-Sulpice) : le carton rouge ? Avec un adversaire, on va tous les deux vers le ballon au sol, mon genou touche son dos, ça s’arrête là, il n’y a rien de plus. On a l’impression qu’une seule équipe a été arbitrée, le plus dur c’est de laisser les copains à 14.

Yohan Meneghel (capitaine Saint-Sulpice) :  On peut parler d’arbitrage maison et je pense que les deux équipes l’on remarqué même leur journal local l’écrit. Le carton rouge de Boyer n’est absolument pas justifié. Certes, il y a peut-être le geste mais c’est certain, c’était involontaire, dans l’action du jeu. Nous sommes déçus car à 14 on ramène tout de même un point alors je laisse imaginer la suite à 15. Mais c’est comme ça, maintenant place au derby face à Blagnac

pub-leaderboard-abo-2016

Poule 4

Strasbourg était la dernière invaincue de cette poule, et ne l’est plus depuis son lointain voyage à Lavaur hier. Les Alsaciens sont tombés sur des Tarnais appliqués, très solides en défense, et efficaces en attaque avec deux essais à la clé, un dans chaque mi-temps (par Durand et Migayrou). Les Vauréens remontent à la troisième place, à deux longueurs de leur victime du jour  et quatre du nouveau leader, Castanet qui a étrillé Grasse 33-8.

Pas de quoi rassuré Graulhet qui s’est lourdement incliné à Dijon (50-10), et qui va recevoir le nouveau leader ce dimanche. Derniers, les Graulhétois n’ont cependant plus le temps ni le choix de laisser filer des points à domicile, sous peine d’être dangereusement distancés au classement (ils sont déjà à huit points de Grasse, 8ème).

lavaur-strasbourg
Impressionnants vauréens ! (photo R. Shittenhelm)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here