Fédérale 1 – La gnaque de Blagnac contre Cognac

0

Cognac qui avait passé près de 30 points contre Tulle était attendu avec respect sur les bords du Ramier. La défaite bonifiée de Blagnac à Saint-Jean d’Angely (21-15) devait être suivie d’une victoire pour confirmer la bonne forme entrevue jusqu’alors. Le duel s’annonçait électrique, notamment devant. Ce fut le cas…(par beud Spencer)    

merca deylaud blagnac
Christophe Deylaud et Eric Mercadier ont souffert pour cette première victoire de la saison à domicile (photo archive José Cruz)

Il ne fallait pas arriver en retard au stade du Ramier, car sur l’engagement les locaux confisquaient le cuir, épreuve de force des avants, puis des lignes arrières, pour voir l’ailier Charrueau, revenir dans l’axe et aplatir sous les poteaux. 7-0 dès la première minute, le ton est donné, Les affrontements font des étincelles devant, à se demander qui va craquer en premier. Blagna met beaucoup de vitesse dan son jeu, très plaisant à voir. Les visiteurs ne cessent de défendre, mais vont se montrer réalistes sur une première incursion en cas adverse. Roberts sanctionne une faute au sol et passe trois points. Il est tout proche d’en rajouter trois de plus mais sa tentative échoue. Ducousso, le buteur maison, ne rate pas l’occasion de son côté, et rajoute 6 points en 3 minutes (13-3, 17ème). Après vingt minutes intenses, Devisme (Cognac) se distingue par une brutalité et reçoit un carton jaune. Ducousso en profite pour poursuivre son festival : 16-3, puis 19-3 à la demi-heure de jeu. Roberts réduira la marque, après un siège de la ligne blagnacaise improductif (19-6).

Cognac ne lâche rien

Début de la seconde période, Cognac revient à 19-6, mais ce sont bien les avants de Blagnac qui maîtrisent le jeu. Après avoir fait plier leurs homologues en mêlée, et obtenu une pénalité, la pénal touche demandée est suivie d’une cocotte bien maîtrisée. Cognac écroule à deux reprises, l’arbitre ne fait pas de cadeau et file entre les poteaux pour accorder l’essai de pénalité (26-9, 53ème). Carton jaune pour une grosse faute de Baudin (Cognac), imité par Dauraubedin (Blagnac). Les deux buteurs en profitent pour passer trois points de plus. Cognac ne veut pas repartir à vide, après plusieurs changements à l’heure de jeu, le banc fera la différence pour mettre sur orbite son arrière international Le Bourhis, qui fait parlé ses jambes et son talent pour inscrire un essai de toute beauté, (29-17, 68ème). Dauraubedin (Blagnac) prend un carton blanc sur faute technique, (71′), mais Ducousso permet de reprendre le large avec une pénalité supplémentaire (32-19, 72ème). Un carton jaune sera distribué pour Costa (Cognac), mais les visiteurs auront le dernier mot, sur la dernière attaque, les portes de en-but s’ouvrent. Roberts  transforme sans mal, 32-26, score final.

Blagnac s’est montré solide et vaillant toujours, efficace souvent, mais s’est oublié en défense à plusieurs reprises. L’essentiel est assuré mais la liste des blessés s’est allongée. Cognac était annoncé comme une équipe solide, et n’a pas volé sa réputation, ni son bonus défensif (comme le confirme la vidéo de leurs deux essais ci-dessous).

Les réactions

Jean Baptiste Lafite (capitaine Cognac): l’indiscipline nous coûte cher, nous avons eu un arbitrage pointilleux. On s’est rendu le match compliqué, nous étions venus dans l’objectif de prendre un point, mais il y avait la place d’en prendre plus car on a joué à quatorze, voire treize, trop souvent. Il était difficile de faire mieux  

Nicolas Cabannes (entraîneur de Cognac): l’indiscipline est une des raisons qui explique notre défaite, c’est compliqué de jouer à quatorze pendant quarante minutes. Ceci dit, la déception est plus dans le résultat que dans le jeu, car on a eu de bonnes séquences, c’est bon pour la suite, Blagnac na pas volé sa victoire.

img_0491Eric Mercadier (entraîneur de Blagnac): Très content de la victoire, mais on s’est troué trop facilement, on leur a donné les points, c’est dommage car on pouvait prendre le bonus offensif, et on leur donne le bonus défensif. Mais il y a eu de bonnes choses, il faut que l’on soit moins naïf à l’avenir.

Matthieu Vachon (capitaine de Blagnac): la fin de la première mi temps est le tournant, on ne prend pas d’essai, et on en marque un avec des temps de jeu intéressants, il faut s’en inspirer. On a eu un peu la même équipe que dimanche dernier face à nous, c’était très costaud devant !

 Compositions des équipes 

Blagnac : Martin, Otal, Belhaouari, Banniere, Mignonat, De Freitas, Vachon, Manas, Brun, Ducousso, Dauraubedin, Tolofua, Laguerre, Charrueau, Vernetti, Lebrequier, Piffero, Van Blerk, Cazabat, Villemur, Fuertes, Ceolin, Raynaud    


Cognac : Devisme, Campergue, Schiano, Su’a, Cosson, Pompermeier, Jenkins, Baudin, Tardy, Roberts, Grau Lout, Tabualevu, Lafite, Alerte, Le Bourhis, Richard, Haulicek, Le Tellier, De Cubber, Gatuingt, Crettoux, Williams, A Costa,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here