Fédérale 1 – Graulhet et Aubenas dos à dos

0

Graulhet a perdu de son lustre d’antan, la faute à trois dernières saisons compliquées, à flirter dangereusement avec la descente en fédérale 2. Le maintien acquis lors de la dernière minute de la dernière journée en avril dernier relevait même d’un petit miracle. Il s’agissait donc d’attaquer ce nouvel exercice en se remémorant ce passé récent, tout en se projetant vers le futur avec l’envie de ne pas se manquer à la maison. Et dans cette nouvelle formule de fédérale 1, les poules regorgent de formations toutes plus équipées les unes que les autres. Les Tarnais faisant presque figure de petit poucet. Aubenas, premier visiteur et gros bras à se rendre au stade Noël Pelissou, avait donc sûrement coché sur son calendrier de ramener des points de son premier déplacement en Occitanie, sur les huit à venir… (par David Campese, photos Christophe Fabriès et Adeline Faral)

graulhet aubenas 09 18 (15)
graulhet aubenas 09 18 (15)

A la puissance des Ardéchois, Graulhet répondait par un jeu plus axé sur le déplacement et le mouvement. 3-3 au quart de jeu, les débats s’équilibraient avant qu’Aubenas n’inscrive le premier essai du jour à la demi-heure de jeu. Les locaux pouvaient compter sur leur artilleur, Bille, qui après avoir touché du bois, enquillait à deux reprises, tout comme Icart, auteur d’un drop peu après la reprise. Mais Aubenas, réaliste, inscrivait un second essai. Les deux formations offraient donc un final à haute tension pour cette première de l’année. 15-15, score final, les coéquipiers de captain Regnier, très en vue, pouvaient se montrer satisfait de ce résultat nul encourageant face à une grosse écurie. Car les hommes de Taverna, Bertrand et Mirco Bergamasco,  qui sont allés deux fois derrière la ligne, et ont laissé pas moins de 15 points au pied en route, auraient pu rentrer au bercail avec quatre points et non deux. Le Rugby Club Aubenas Vals aura l’occasion de revenir en Occitanie à sept reprises de toute façon (!). Il faudra d’abord en découdre chez lui face à l’ogre narbonnais, impitoyable face à Céret (61-10). De son côté, le sporting effectuera un court mais très périlleux déplacement à Blagnac, tombeur de Rodez en Aveyron…

Les réactions d’après match d’Olivier Regnier (capitaine Graulhet) et Mirco Bergamasco (co-entraîneur Aubenas)

 

Photos du match

graulhet aubenas 09 18 (2)

graulhet aubenas 09 18 (9)

graulhet aubenas 09 18 (5)

graulhet aubenas 09 18 (6)

graulhet aubenas 09 18 (13)
Le Cop ardéchois a bien défendu les couleurs du RCAV

40615872_2678953528797251_1932201719412817920_o

40684647_2678950645464206_2420373436057518080_o
Jean-Marc Aué et tout le staff graulhétois vont pouvoir travailler et se baser sur ce premier match encourgeant
40659342_2678960965463174_2974656819785367552_o
Les Pom-pom girls graulhétoises avaient donné le tempo avec grâce et légèreté avant la rencontre

graulhet aubenas 09 18 (3)

 

graulhet aubenas 09 18 (1)
Le sang chaud de Mirco Bergamasco sera encore mis à rude épreuve, contre Narbonne cette fois

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here