Fédérale 1 : Castanet à bon port

0

En battant à domicile en match en retard Saint-Nazaire sur sa pelouse, l’Avenir Castanéen se replace idéalement dans la course à la qualif´ en dépassant son adversaire du jour au classement et en revenant à un point de la 4ème place toujours avec un match en moins.

Castanet après une bonne entame concrétisée par un essai transformé, se laissait endormir peu à peu. Saint-Nazaire réagissait par une pénalité, puis un essai qui leur permettait de mener à la pause (7-8). Après le repos, Castanet trouvait la bonne carburation pour revenir dans le match et priver de ballons les Nazairiens plus  puissants sur les phases statiques. En y mettant de l’envie et de la détermination, les Castanéens allaient  refaire leur retard, en prenant un ascendant déterminant sur une équipe de Saint-Nazaire acculée dans son camp. La rentrée du demi de mêlée Sentenac s’avérait être un élément prépondérant dans le moteur, en amenant plus de vivacité. Ce dernier se trouvait en effet concerné sur les deux essais de son équipe. D’abord en mettant De Freitas sur orbite (63ème), puis en manœuvrant à merveille un ballon porté dont Vergnaud se relèvera en vainqueur (72ème). Une victoire 22 à 8, importante pour les hommes de Thierry Fossat, qui reviennent à un petit point de la 4ème place tant convoitée.

Réactions

Quentin d’Aram de Valada (capitaine et troisième ligne Castanet)Encore une fois c’était chaud, on fait une bonne entame, mais on a un passage à vide de la 15ème à la 45ème avant de se reprendre, on a eu une bonne réaction. On leur marque trois essais avec de bonnes séquences, on manque encore un peu de constance.

Fabrice Delpech (manager Castanet)On vient d’attaquer la dernière ligne droite de ce championnat où nous comptons bien nous qualifier. Nous venons de gagner ce week-end contre un adversaire direct qui nous permet de nous replacer à la poursuite des quatre premiers. Nous devons encore recevoir deux prétendants à la qualification et nous nous déplacerons chez deux prétendants au maintien. Concernant ce week-end le terrain ne nous a pas permis de developper le jeu que l’on affectionne mais on a su utiliser des arguments intéressants face à un gros pack de la poule. On doit monter encore en régime pour arriver à l’objectif mais je suis très satisfait du comportement des joueurs sur cette partie.

CastanetTSNRLA
Castanet a su accélérer au bon moment pour venir à bout de Saint-Nazaire (photo JL Merino)

Castanet bat Saint-Nazaire 22 à 8 (mi-temps : 7-8)

Arbitre : Benoît Traineau.

Castanet : 3 essais Martin (5’), De Freitas (62’), Vergnaud (72’) ; 2 transformations Ducousso (5’, 62’) ; pénalité Ducousso (57’).

Saint-Nazaire : essai de Lepage (37’) ; pénalité Dorbeaux (32’).

Composition des équipes

Castanet : Edmond Samuel – Ottou, Favarcq (Beulaguet, 77), Lepeytre, Martin, (o) Ducousso (Cortès, 71’) , (m) Pagès (Sentenac, 54’) ; De Freitas (Susigan, 73’) , d’Aram de Valada (cap), Vergnaud ; Bageag, Pautou (Azema, 68’) ; Belhaouari (Moeakiola, m-t), Trassoudaine (Givone, 40’), De Lagausie (Turini, 58’).

Saint-Nazaire : Jimenez (Canivet, 73’) ; Bolis, Bellestre, Coisy (Haentjens, 52’) , Brunet ; (o) Dorbeaux, (m) Fornier (Pourchasse, 19’) ; Veuillet (Hulme, 48’), Lepage (Diakité, 60), Rabaj ; Eddy Gauche, Troadec ; Ney (Viviers 60′), Parriel (Sanches Pereira, 48’), Drogon (Zipf, 73’).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here