Fédérale 1 (7ème journée) – Le débrief

0

Par Wildon et David Campese…

Poule 1

Suresnes, Suresnes, ne vois-tu rien venir ? Ben justement, ce qu’il faut retenir, c’est que Massy n’a rien vu venir ! Dans le derby francilien, les Massicois, jusqu’ici tous puissants, se sont fait surprendre sur les bords de Seine. Si cette défaite ne remet pas en question leur hégémonie, elle permet à Suresnes de consolider sa place dans le Top 6 et de donner des idées à la meute des poursuivants. On retiendra d’ailleurs que ces poursuivants se sont écharpés entre eux dans le choc Vienne–Dijon et que les Bourguignons se sont inclinés dans l’Isère, perdant une belle occasion de se rapprocher de Massy. Les Viennois, eux, ne sont pas « chocolat » et renforcent leur troisième place au général.

On retiendra aussi que dans l’autre choc des poursuivants, Chambéry est resté maître chez lui en battant Rumilly et se remet de sa fessée reçue à Dijon il y a quinze jours. On retiendra également que Villeurbanne a signé la seule victoire à l’extérieur de la poule, sur la pelouse d’Issoire. Les Auvergnats n’auront pas su et/ou pu capitaliser sur le succès obtenu à Villefranche-sur-Saône il y a quinze jours. Issoire a cramé un joker important dans sa quête de maintien d’autant plus que Villefranche-sur-Saône, justement, s’est incliné à Drancy, la lanterne rouge ! On retiendra enfin que Mâcon s’est offert le derby bourguignon en battant courtement Beaune. Les premiers en profitent donc pour s’éloigner quelque peu de la zone de relégation en profitant des défaites conjuguées, on vient de le voir, d’Issoire et de Villefranche. CQFD…

Mâcon 19-13 Beaune
Vienne 20-16 Dijon
Suresnes 23-21 Massy
Drancy 12-6 Villefranche sur Saône
Issoire 7-13 AS Villeurbanne
Chambéry 19-10 Rumilly

Le match à suivre dimanche prochain : Rumilly – Vienne pour le choc ou alors Beaune – Dijon pour le derby de la Côte-d’Or ! A vous de choisir…

L’essai de la gagne face à Massy

Publiée par RC Suresnes sur Samedi 2 novembre 2019

F1 P1

Villeurbanne s'impose à Issoire
Villeurbanne s’impose à Issoire dans un match guère passionnant, mais dont seul le résultat comptait (photo ASVEL)

Poule 2

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il n’y a plus d’invaincus dans cette poule. Trois semaines après la chute de Bourg-en-Bresse à Châteaurenard, c’est Bourgoin-Jallieu qui est allé mordre la poussière du côté d’Aubenas. Avec la victoire de Narbonne contre Nîmes, le trio de fer se tient dans le mouchoir de poche d’une transformation à peine voire d’un drop-goal si l’on rajoute Aubenas. Il faut bien le reconnaître, cette « poule de la mort » est assez passionnante à suivre tant les candidats potentiels à l’accession sont nombreux. On retiendra aussi que Bourg-en-Bresse n’a pas été aussi serein que cela pour s’imposer en patron sur la pelouse de Bédarrides-Châteauneuf. Les Bressans sont pressés de toute part par leurs rivaux et par chaque équipe qui les recevra. Ils sont clairement les hommes à battre.

On retiendra aussi que Nice et Hyères-Carqueiranne ont fait le plein de points par leurs victoires respectives mais on retiendra surtout le carton du jour, à savoir celui de Châteaurenard sur des Mazamétains courageux, toujours, mais qui ont pris la pluie.

On retiendra enfin que le trio du bas de classement n’a vraiment pas été à la noce, Céret, Mazamet et Castanet-Tolosan s’inclinant selon des gîtes différents : sérieusement incliné pour Céret, qui n’a toujours pas gagné à domicile, donnant de la bande pour Mazamet, touché-coulé pour Castanet-Tolosan qui n’a toujours pas connu le goût de la victoire en sept rencontres.

Hyères Carqueiranne 30-11 Castanet Tolosan
Bédarrides Châteauneuf 7-18 Bourg en Bresse
Châteaurenard 59-13 Mazamet
Aubenas 19-15 Bourgoin Jallieu
Céret 12-27 Nice
Narbonne 27-3 Nîmes

Le match à suivre dimanche prochain : Nîmes – Nice

F1 P2

73216513_505564770031496_9060821573539201024_o
Céret pris dans la tenaille niçoise, n’a toujours pas gagné devant ses supporters. Mais à joué contre les cadors de la poule, des jours meilleurs sont à venir ? (photo Céret Sportif)

Poule 3

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’après Massy (poule 1) et Bourgoin-Jallieu (poule 2), l’ogre albigeois est également tombé sur la pelouse de Saint-Sulpice-sur-Lèze. Dans un match humide et venteux, Albi s’est montré incapable de prendre le dessus et a été mis au « Saint-Supplice » sur les bords de la Lèze, par une série de pénalités victorieuses et beaucoup de combat (voir le résumé du match avec les réactions). A noter tout de même que l’USSS pointe désormais à la quatrième place et ne taquine plus le goujon, mais carrément du gros.

On retiendra donc que Blagnac a pleinement profité du faux pas albigeois pour revenir à hauteur du toujours leader du général après sa victoire sérieuse obtenue contre un Pamiers accrocheur. Les hommes de Frédéric Michalak viendront à Albi, dimanche, avec un moral gros comme ça et des « bip » grosses comme ça pour tenter une victoire dans le Tarn. Le SCA est sous pression…

On retiendra également que si Tarbes a remporté le derby à l’arrachée contre Bagnères-de-Bigorre, Lannemezan est actuellement irrésistible et a signé, contre Oloron, sa quatrième victoire d’affilée ! Les Bandouliers continuent leur folle chevauchée et iront chercher à Lavaur, dimanche prochain, un cinquième succès de rang. Mais attention quand même aux Vauréens qui restent de redoutables bretteurs. Car bien qu’ils se soient inclinés de très peu à Fleurance, les Tarnais sont souvent intraitables à domicile, seul Blagnac l’ayant emporté chez eux cette année. On retiendra encore que Mauléon a signé la seule victoire à l’extérieur de la journée en l’emportant à Graulhet. Les Tarnais ont été indéniablement vaillants mais les Béarnais un peu plus encore. On retiendra donc que l’écart s’agrandit encore entre les relégables et la queue du peloton des équipes de milieu de tableau. Quatre points ne sont pas encore dramatiques. On a dit “pas encore”, mais nul doute que cette défaite de Graulhet sur son terrain peut laisser des traces…

Lannemezan 24-19 Oloron
Graulhet 22-24 Mauléon
Saint Sulpice sur Lèze 9-3 Albi
Fleurance 23-20 Lavaur
Tarbes 17-14 Bagnères de Bigorre
Blagnac 21-11 Pamiers

Le match à suivre dimanche prochain : Albi – Blagnac, le « crunch » !!!

F1 P3

74693532_2848258321905703_5877839121702977536_o
Tarbes, mené 70 minutes durant, a trouvé l’ouverture en fin de partie. Les Bagnérais peuvent être amers… (photo Stade Bagnérais)
73207314_730837574098014_8067342788401823744_n
L’arbitre M. Masse pris en sandwich entre les deux piliers albigeois Jean-Jacques (1) et Nevers (3). Saint-Sulpice a vraiment étendu son piège à tout le monde (photo GR Vin)

Poule 4

Ce qu’il faut retenir, c’est que, tout comme les poules 1, 2 et 3, un des cadors de la poule 4 est tombé au champ d’horreur. Cognac a tourné piquette en s’inclinant de très peu devant Marmande, des Lot-et-Garonnais qui n’avaient plus goûté à la saveur de la victoire depuis trois rencontres. C’est chose faite. On retiendra aussi que la chute de Cognac, la première de la saison donc, a totalement profité à Saint-Jean-de-Luz qui a littéralement matraqué Bergerac dans un match à sens unique. Les Basques s’emparent de la première place du général et ils iront à Rennes, dimanche prochain, pour la garder.

On retiendra également le score « à grand-papa » qui a été celui de la victoire de Niort contre Tyrosse. Au-delà de la taquinerie, il faut bien saluer les joueurs qui ont disputé ce match dans des conditions météos peu évidentes et qui explique en partie le score (6-3). Mais au-delà même de ce résultat étriqué, saluons aussi des Niortais qui pointent, aujourd’hui, à la troisième place du classement, devant le monument du rugby qu’est Dax et les autres Basques de la poule, Anglet. On retiendra justement le succès des Dacquois sur Nantes, dans l’affiche du haut du tableau. Force est donc restée aux Landais qui restent en embuscade derrière Niort bien que l’écart de points avec la seconde place commence à être sensible.

On retiendra encore le court mais précieux succès de Trélissac devant Rennes, deux adversaires au coude à coude dans la lutte au maintien au plus haut échelon du rugby amateur. Les vice-champions de Fédérale 1 en 2018 enchaînent un second succès de rang (après la victoire dans le derby dordognot) et se placent, au chaud, dans le ventre mou du classement général. Quant aux Rennais, ils enquillent une troisième défaite de rang et continuent de glisser, doucement mais sûrement, vers le fond de la classe. On retiendra enfin que les joueurs du Bassin d’Arcachon se sont montrés plein de courage et d’abnégation, dans la lignée de leurs matches depuis le début de la saison, mais se sont à nouveau inclinés, et de peu, devant Anglet, plus que jamais candidat à la qualification en Du Manoir. Quant aux Girondins, le match à venir contre Marmande vaudra de l’or. Mais qu’on se le dise, Jalil Narjissi, entraîneur lot-et-garonnais, prépare déjà ses troupes : “Nous sommes sur une bonne dynamique depuis Tyrosse, cette victoire fait du bien. Maintenant, les équipes qui se construisent sont celles qui arrivent à aller chercher des points à l’extérieur. A Arcachon, nous ferons face à une redoutable équipe…”

Marmande 19-18 Union Cognac St Jean
Niort 25-9 Tyrosse
Trélissac 12-11 Rennes
Bassin d’Arcachon 25-27 Anglet
Dax 25-9 Nantes
Saint Jean de Luz 49-7 Bergerac

Le match à suivre dimanche prochain : Tyrosse – Dax, une affiche qui sent bon le rugby d’avant.

F1 P4

74583041_2818198714871301_577396350799314944_o
12-11 entre Trélissac et Rennes, qui s’est joué sur un fil (photo Didier Gennesson)

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de