Fédérale 1, 2 et 3 – Le Debrief

0

Le point complet sur les équipes occitanes de fédérale 1, 2 et 3 (par Wildon)

Poule 2

Saint-Jean-de-Luz est tombé. Après huit victoires consécutives en autant de matches disputés, les Basques ont vu leur invincibilité s’arrêter dans le Tarn face au grand rival de la poule : Albi. Double effet « Kiss Cool » de cette défaite (ou victoire selon ce que vous serez), les Albigeois prennent aussi la première place de la poule et devrait, sauf grosse surprise, terminer la phase des matches aller à cette place. Cela ne remet pas en cause le parcours des Luziens, exceptionnel, et devrait promettre un match retour (le 24 mars) alléchant.

46089498_1572135996264741_8770975615374327808_o
Saint-Jean de Luz, valeureux, a cédé pour la première fois de la saison face au grand Albi (©VirginiePhotos64)

Dans le derby attendu des Hautes-Pyrénées, Tarbes est aussi tombé dans l’antre du CA Lannemezan. Les Bandouliers confirment ainsi leur mieux-être, une semaine après leur très beau match nul arraché à Tyrosse. Et s’ils réalisent un « truc » dimanche prochain à Nafarroa, ils recolleront au peloton.

Nafarroa, de son côté, a perdu le derby béarnais face à Oloron-Sainte-Marie, club qui restait sur cinq défaites consécutives. Autant dire que celle-là, elle fait un bien fou aux Oloronais. Rien ne va bien pour Bagnères-de-Bigorre, défait à domicile par Tyrosse (15-22). Les Bigourdans en sont à quatre défaites d’affilée et glissent, doucement mais sûrement, dans la zone méandreuse du classement aux relents de relégation. Tout va mieux, par contre, pour Anglet, vainqueur d’un Lavaur, pourtant en nette forme ces dernières semaines, et pour Valence d’Agen qui bat Marmande et s’offre un bol d’air frais au classement général. S’ils battent Oloron dimanche prochain, les Valenciens pourront enlever le masque à oxygène…

Le match à suivre dimanche prochain : Lavaur – Albi (le derby du Tarn)

Capture

Poule 3

Il n’y a plus de hasard ni de doute, et s’il y en avait un, il a bien été levé : en l’emportant sur la pelouse de Blagnac (13-20), Valence-Romans a clairement signifié à tout le landerneau du rugby amateur ses ambitions de jouer un peu plus que le haut du tableau. Avec sept victoires consécutives, le club de l’entente drômo-iséroise s’affiche désormais que le leader incontesté de la poule 3, d’autant que Saint-Sulpice-sur-Lèze a connu ce dimanche un sérieux coup de pompe en étant sèchement battu à Aubenas (36-9). Autre carton, celui de Narbonne face à Rodez (43-7), ce qui relance les Audois à trois points seulement du podium et de Nîmes. Les Gardois, de leur côté, ont gardé la tête froide et ramené une victoire précieuse de Castanet (11-16). Thierry Fossat, l’entraîneur castanéen résume et commente ce match, ci dessous, à sa façon :

Exempt dimanche prochain, Nîmes pourra donc se reposer avant le grand choc du 2 décembre contre… Valence-Romans. Dans le choc du bas de tableau, Fleurance a coulé sur la pelouse de Céret, littéralement torpillé 42-9 par le navire catalan qui reste à flot, juste au-dessus de la ligne de flottaison et de relégation.

Le prochain match à suivre : Saint-Sulpice-sur-Lèze – Blagnac

46086784_2137616036261618_4542042277614190592_o
Mathieu Vachon et Blagnac se sont pris les pieds dans leur tapis pour la première fois (Crédit : Patrick Arfi et Patrick Crasnier)

Capture


FÉDÉRALE 2

Poule 4

Pas de surprise dans cette poule 4 puisque les cinq premiers ont fait respecté la hiérarchie, à commencer par Agde qui s’enfile une huitième rasade de victoire devant La Valette (36-13) et ne semble pas vraiment rassasié. Derrière, Saint-Raphaël-Fréjus conforte sa deuxième place en battant l’Etoile Sportive Catalane (20-6) tandis que Leucate (3e) retrouve enfin le sourire après avoir disposé (difficilement, il faut le reconnaître) de Berre (23-19), mettant fin à un cycle de trois défaites consécutives. Châteaurenard (4e) signe la seule victoire à l’extérieur du fameux quintet, en s’imposant à Salanque (8-27) pendant que Tricastin (5e) l’emporte devant Les Angles (19-8).

Dans le choc du ventre mou, Gruissan bat Prades (22-6) et conserve son invincibilité dans son antre de Mateille. Dans le bas du classement, cela commence à devenir compliquer pour Les Angles, onzièmes et une seule victoire, quand cela commence à sentir le sapin pour Salanque (aucune victoire à ce jour)

Le match à suivre dimanche prochain : ES Catalane – Gruissan

DSC_0651
Leucate a renoué avec le succès, mais que ce fut dur (photo club)

Poule 5

A l’inverse de la poule 4, les cadors de la poule 5 ont planté quelques canines dans la pelouse de leurs adversaires du jour. A commencer par Pamiers, leader incontesté, et qui se retrouve sur le cul par terre, bousculé par Mazamet (29-34). Battu à Castelsarrasin, Gaillac perd sa troisième molaire consécutive et perd son beau sourire de vainqueur du début de saison pour glisser désormais à la sixième place du général. Rien de rédhibitoire mais cela commence à faire désordre. D’autant que Cahors continue son chemin vers le haut du classement en signant, à Malemort, sa troisième victoire de rang. Les Cadurciens conservent la seconde place du podium devant Mazamet (3e), brillant vainqueur de Pamiers, et Villefranche-de-Lauragais (4e) qui, en battant Castelnaudary, remporte le derby du Lauragais (36-10).

DSC_0202
Castelnaudary a eu du mal à préserver sa ligne dans le derby (photo William Donnarel)

Victoire honorifique en soi mais qui conforte les Villefranchois dans leurs volontés de jouer le coup dans le haut du tableau. En revanche, cela devient de plus en plus compliqué pour les hommes de Philippe Guicherd, Castelnaudary flirtant désormais avec la zone de relégation. Nègrepelisse n’a pas tremblé face à Millau, dans un match à vingt points la victoire, puisque les Diables Rouges l’ont emporté 19-16 et se donnent de l’air frais au classement général. On n’oubliera pas de signaler la victoire de Levezou-Ségala sur Decazeville (23-16) et maintient les joueurs de l’Aveyron à une confortable 7e place et neuf points d’avance sur son poursuivant direct : Nègrepelisse.

Le match à suivre dimanche prochain : Cahors – Villefranche-de-Lauragais

ob_9c3074_dsc 6384
Castelsarrasin a retrouvé du ressort pour échapper aux griffes gaillacoises (photo Michel Delsol)

Poule 6

C’était l’affiche que nous vous avions conseillé de suivre lors de notre debrief de la semaine dernière. Et on ne vous avait pas menti : le coup de tonnerre ou le coup d’éclat (on vous laisse choisir) de la journée a bien eu lieu sur la pelouse du FCTT où le club toulousain s’est fait surprendre chez lui par Lombez-Samatan (17-20). Les Gersois ont réalisé une superbe performance qui les place désormais à la table des grands. Derrière, les voisins de l’Isle-Jourdain ont cravaché pour battre Balma (16-13) et garder le contact avec ces mêmes leaders.

Les cousins de Rieumes, eux, ont manqué d’un rien le hold-up parfait sur la pelouse de Coarraze-Nay, battus au cordeau par les Béarnais (16-15) qui gardent seuls le contrôle de la poule 6. Lourdes a fait respecter la hiérarchie du milieu de tableau en s’imposant devant Layrac (23-12). En pouvait-il aller autrement d’ailleurs ? Layrac, de son côté, continue de s’enfoncer dans les profondeurs du classement tandis que l’autre représentant du Lot-et-Garonne, Casteljaloux, s’est fait taper sur les doigts par Morlaàs (8-12). Rien ne va plus pour Tournefeuille, désossé à domicile par Astarac-Bigorre (6-45), dont le format de la lanterne rouge vire désormais à celui de lampadaire écarlate.

Le match à suivre dimanche prochain : Astarac Bigorre – Lourdes

11112018 DSCF0753
Belle explication de texte entre Lombez et le FCTT (photo José Cruz)

FÉDÉRALE 3

Poule 11

Saverdun a dû s’arracher pour se débarrasser de Revel, l’emporter à domicile (19-18) et conforter sa première place au classement général. Mais avec un matelas de six points d’avance, Saverdun peut voir venir, même si Palavas, deuxième, l’a aussi emporté dans le derby de l’Hérault, face à Pézenas (20-13). D’ordinaire discret, Servian-Boujan a cette-fois fait résonner trompettes, fanfares et canons en dispersant Quillan dans un match spectaculaire (42-22). Et voici que les riverains de la Lène fraîche montent sur la troisième marche du podium au terme de cette quatrième victoire consécutive.

Les Rives d’Orb se sont inclinés de peu face à Vendres-Lespignan (5e) pendant que Bompas, dans le premier derby catalan de ce dimanche, s’est imposé à Thuir sur un score de grand-papa (8-9). Mais seule la victoire est belle, comme le dit le vieil adage. Elne, enfin, remporte l’autre derby catalan en battant Côte Vermeille (18-6). En bas de classement, trois équipes jouent désormais leur maintien pour une seule place salvatrice. Qui de Quillan, Côte Vermeille ou Rives d’Orb sauvera sa tête ? Les paris sont ouverts…

Le match à suivre dimanche prochain : Vendres-Lespignan – Service-Boujan

Poule 12

Jetons tout de suite un voile pudique et compatissant sur la nouvelle défaite du RC Montauban, écartelé par le leader Saint-Girons 38-0, et dont la saison ressemble de plus en plus à un chemin de croix. Signalons, par contre, le joli carton de Beaumont-de-Lomagne qui a fessé la Vallée du Girou sur le score sans appel de 41-10. Dans le match que nous vous avions conseillé de suivre la semaine dernière, Gimont et Saint-Gaudens ont fait le spectacle et proposé une belle partie de rugby qui s’est achevée par la victoire des Gersois (23-19).

Saint-Sulpice-La-Pointe, de son côté, est allé chercher les points de la victoire sur la pelouse de Tournon d’Agenais, autre équipe qui n’en finit pas de connaître de grosses difficultés cette année pour exister au troisième niveau national amateur. Si les Lot-et-Garonnais de Tournon sont à l’agonie, ceux de Bon-Encontre, en revanche, l’ont emporté face à Grenade (19-17) et restent à la lutte pour la qualification et le podium.

Le match à suivre dimanche prochain : Saint-Sulpice – Beaumont-de-Lomagne

gimont 2018 2019
Gimont n’est indiscipliné que sur la photo de groupe. Sur le pré, c’est autre chose… (photo club)

Poule 13

Le mérite de Laruns réside sans aucun doute d’avoir accroché Pont-Long, jusque-là souverain et invaincu, avec un match nul valeureux (20-20). Ce coup de frein des Béarnais profite directement à Auch, vainqueur d’Aire-sur-Adour (32-16) et qui revient à hauteur du leader, mais aussi à Ger-Séron-Bédeille qui l’a difficilement emporté contre Villeneuve-de-Marsan (35-23). Cela se resserre donc très fortement sur le podium, les trois équipes de tête se tenant en deux points seulement. Si un match nul est suffisamment rare pour être signalé, en avoir deux dans la même poule et le même dimanche mérite qu’on le mette bien en évidence !

Après Laruns-Pont Long (20-20), on l’a vu, Gan et Riscle n’ont pu également se départager (13-13), ce qui ne change rien à la vie des deux protagonistes au niveau du classement général. Nogaro, par contre, grâce à sa victoire contre Vic-Fezensac, en profite pour venir s’intercaler entre les deux équipes, prendre la 6e place du tableau et rester à portée d’essai de la quatrième place qualificative. Au fond de la classe,  Vic-Fezensac demeure co-lanterne rouge avec Nérac, également défait sur sa pelouse par Condom (10-12).

Le prochain match à suivre : Pont Long – Ger-Seron-Bedeille

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here