Extra sportif : la campagne au centre ville de Toulouse

0

Le TEC, club historique du centre ville toulousain, recevait l’US Verfeil dimanche dernier, pour le compte du championnat de promotion honneur Occitanie. L’occasion de recevoir aussi, la visite de la vice présidente de la Région, Nadia Pellefigue. La candidate à la Mairie de Toulouse était accompagnée de Sandra Forgues, directrice du CREPS, et de plusieurs de ses colistiers pour faire le tour des installations du Bazacle…

86857616_194002805180574_2812646946823471104_n

Chacun aura constaté que le seul terrain herbé (entre juillet et août quand personne ne joue dessus bien sûr) de l’hyper centre-ville de Toulouse souffre d’une évidente “sur-utilisation”. Les discussions ont donc porté sur les solutions qui pourraient être envisagées dans le cadre du programme sport de la candidate (sensible aux questions écologiques et sportives), et d’un projet solide concernant ce parc des sports en bord de Garonne.

Les colistiers présents au Bazacle se sont ensuite prêtés de bon coeur à faire grandir la cagnotte des U14 du club, qui préparent activement leur voyage de fin d’année au Portugal,. Ces derniers ont, pour l’occasion, investi les abords du terrain, calendriers à la main. Enfin, Nadia Pellefigue et Sandra Forgues ont donné ensemble le coup d’envoi fictif du match des équipes fanions, telle une charnière 9-10 bien huilée. Et si elles n’ont pas porté chance aux Técistes (défaite 10-22), les échanges d’avant match ont permis de se projeter vers un bel avenir pour le rugby du centre ville.

D’échanges, il en sera le cas encore, lors du dernier match à domicile pour le TEC, le 1er mars, avec la traditionnelle journée des partenaires. Quelques jours plus tard, le nom de l’élu(e) au Capitole sera connu. Les actions à suivre, aussi…

86970219_193045951784222_7059784645201625088_n
Et un calendrier de vendu, un !
87065180_617867882092274_7434611964451487744_n
Nadia Pellefigue à la passe.
DvGE4jlWwAAVqX
Des chiffres et des lettres… dont une qui parle à tous les Toulousains bien sûr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here